Oubli des identifiants ? - Inscription

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés à mesurer la fréquentation du site et à la suppression de ce bandeau d'information. En savoir plus

J'accepte

Zombi Youhouuu ?

Aller an bas de page Bas de page
  • Lire l'article
  • Les avis
  • Les Images
  • Les Vidéos
  • Jeux en relation

Zombi Youhouuu ? Zombi Youhouuu ?

NINTENDO Wii U

Le 07 Janvier 2013 - Par Multifragman - article lu 996 fois - Moyenne de 17,78

Baffes en prévision...


Ouais, je sais ce que vous vous dites... il ne s’est pas trop creusé pour le titre. En même temps, prenez deux secondes de votre précieux temps que vous utilisez d’ailleurs, à -presque- juste titre, à lire mon article (z’avez vraiment rien d’autre à faire... oha!) et essayez de faire un jeu de mot avec ZombiU. Je vous préviens, les “WE NEED ZOMBIU!” sont interdits. Déjà parce qu’il n’y pas de raison à ce que ce soit toujours les mêmes qui ramassent, le pauvre oncle Sam en a déjà tellement pris plein la tronche, et puis parce que j’avais la flemme de faire un montage aussi. Allez, ok... mais c’est bien parce que c’est vous.

 

Ooohhh Yeah!


Je suis en train de me dire qu’il y a sûrement quelque chose qui ne tourne plus trop rond chez moi puisque pour mon 10ème test, je vais choisir un jeu auquel j’ai moyennement accroché, à croire que Cyber Konar s’est installé dans mon cerveau et croque petit à petit mes pauvres p’tites neurones isolées. Tout ça dans l’obscurité la plus complète... avec sa lampe-torche... à la batte de base-ball... Cyber Zombie!!!... bref, 10ème test donc et ça se fête! Ce n’est pas parce que je vais tirer les oreilles de ces messieurs d’Ubisoft que je n’y prendrai pas du plaisir. Enfin... plaisir... on se comprend. Ceci dit, y’a quand même de la fessée dans l’air.


Le pad encastré dans ta TV - de A à Z


Avant sa sortie officielle, l’avantage quand on est dans l’attente de ce type de jeu c’est qu’on s’attend à du vrai survival. On en salive d’avance alors on parcoure les forums à la recherche du moindre indice sur le gameplay etc... la magie opère en somme et l’attente est à la fois réjouissante et insoutenable, et bilatéralement inversement proportionnel, ce qui ne veut absolument rien dire, vous n’avez pas rêvé. Puis vient le moment du test live et on découvre quoi??? Les fameux vices cachés bien sûr! Et le problème principal avec ZombiU, c’est la prise en main.


Première découverte ô combien inattendue, aucun didacticiel! (et aucun manuel évidemment, trop cher) Alors la question n’est pas de les aimer ou non mais serait plutôt du style : “c’est quoi ce bordel?”. Personnellement, je n’ai JAMAIS vu ça dans un survival... traduction : je te vends un jeu 70€ et tu te démerde avec ta manette. Alors j’exagère un peu hein, ils te disent comment courir, frapper, passer un obstacle et ouvrir ton sac à dos. En ce qui concerne le combat sans se faire déchiqueter, la mort et ses conséquences (pertes des compétences, incarnation d’un autre survivant, perte de l’équipement) ou encore le bestiaire, que dalle! Du coup, si je me souviens bien, ça donne : “Wouhouuu! Je connais les bases, je vais survivre!... bonjour messieurs, on se fait la bise par ici? Ok. BWAAAAAAHHH!!! Une autre fois peut-être...”. Le plus grave, c’est de ne pas préciser qu’une fois mort, il faut récupérer l’équipement perdu en butant le personnage que vous incarniez avant... du coup, si on a pas la curiosité de regarder la map qui précise ce genre de détails, c’est vraiment perdu. Alors bon, vous me direz “‘spaaa grave, on ramassera d’autres trucs!”, ce à quoi je répondrai “bonne chance!”. Les ressources sont rares dans le jeu et notamment les munitions, surtout au début en mode normal (voir chapitre suivant pour les modes de difficulté).

 

Gros roulage de pelle en prévision


Deuxième effet de surprise, la tablette de survie. Là, ça se complique un peu, y’a du bon et du mauvais et pour que vous puissiez bien comprendre, je dois vous expliquer un peu le concept de la WiiU et de son nouveau pad (désolé d’avance pour les initiés). Mini test dans le test donc...


La console dispose d’une manette avec son propre écran. Imaginez une sorte de PSP en un peu moins lourde et en version tactile, qui se tripote à coups de stylet (ou alors avec vos mimines mais faut pas avoir de gros doigts). Alliez à ça votre écran principal ainsi que la technologie rétroactive de la Wii et ça vous donne l’expérience WiiU. Vous naviguez donc en terre inconnue en alternance entre votre TV et votre pad, concept assez innovant il faut le reconnaître. Votre pad “tablette” est donc simulé in-game comme si vous la teniez à la place de votre héros et ils appellent ça “la tablette de survie”... original, non?... hum... le souci de ce bazar, c’est le stylet et le poids du pad. Le stylet parce que pour ouvrir votre sac à dos et gérer votre inventaire, vous devez faire glisser une îcone sur votre tablette et ce jusqu’en bas de l’écran. N’essayez pas avec vos doigts, vous allez vous en voir car il faut parfois être rapide dans ce jeu (voir plus loin pour les réjouissances) et l’écran n’est pas ou peu capacitif (Wikipedia). D’ailleurs je me demande quelle est sa technologie tactile? Résistive? si quelqu’un sait n’hésitez pas à le mettre en commentaire. Pour faire simple, si vous touchez du bout du doigt ça passe mais si vous tentez un slide... c’est mort. On doit donc poser le pad ou le mettre sur ses genoux parce que la prise à une main est un peu lourde à la longue, et ce dans tous les sens du terme. On pose donc, on prend le stylet, on ouvre l’inventaire, on pose le stylet, on reprend son pad etc... vous voyez le délire. En 2 mots, c’est chiant. A propos du pad en lui-même, son seul défaut (à part sa taille sans doute) réside dans son poids. Mais vu le machin, on se dit que c’est quand même léger... bref, on ne sait pas trop quoi en penser en fin de compte. La prise en main est correcte, les boutons, gâchettes et sticks correspondent bien et sont solides. La résolution de l’écran est de toute beauté et comble de gadget, on a même une télécommande TV intégrée au truc. A noter quand même l’accéléromètre du pad couplé à la barre de détection infrarouge de la WiiU qui permet une immersion quasi-complète dans certains jeux. A quand la réalité virtuelle je vous le demande?

 

Le fameux gamepad


Pour résumer, ces petits défauts ne paraissent pas handicapants à première vue mais je vous assure que dans ZombiU, ils entacheront quand même votre expérience de jeu. Et parfois, justement, on se dit qu’il manque à ce gamepad l’attache de sécurité indispensable à la sécurité de votre matériel... alors je dis prudence! Oui, prudence car connaissant le tempérament de certains joueurs, fait avéré que j’étendrai même volontairement à une communauté de gamers instables, votre TV se montrera sans doute aussi résistante (voir plus) que votre pad quand au déclenchement arbitraire d’un vol plané... vous êtes prévenus, c’est de la camelote. Préférez le rage/quit ou encore le rage-intériorisation/quit (qui évite les dommages collatéraux), c’est plus sain.


Koh-lantaU


ZombiU, c’est quoi? Un jeu d’action? Un jeu de réflexion? Un jeu de survival? Un jeu d’horreur? Eh bien, c’est un peu de tout ça, la réflexion en moins. Je pense que vous acquiescerez, il ne faut pas beaucoup d’ingéniosité pour tabasser du mort-vivant! A la limite, un peu de stratégie basique pour ne pas crever en un rien de temps, ça peut passer. Le gameplay se fait classique avec quelques aspects innovants dûs aux multiples possibilités de la console.


Votre “tablette de survie” - désolé pour les “” mais j’ai du mal à m’y faire - vous servira donc à?... A??? Survivre, oui voilà. Donc au delà de son nom moisi (z’auraient quand même pu l’appeler autrement... mais je sais pas moi... “Survivaure” ou encore “Chuck Norris” ---> “La Chuckette”!), elle vous servira à repérer du zombie et des conteneurs/objets, à ranger votre stuff et comprendra une map. La fonction scan de la chuckette (adopté!) se fera des plus utiles!! Surtout pour les férus de l’exploration au cm près :) et là, ça devient de suite plus sympathique. On tient la tablette (la vraie) devant soi en appuyant sur une des gâchettes tout en la déplaçant jusqu’à ce qu’on tombe sur un point d’intérêt. Pour les farniente, rassurez-vous, vous pourrez bouger simplement le stick du pad au lieu de le lever! Au début, votre chuckette ne dispose d’aucune amélioration mais par la suite, vous pourrez débloquer quelques petits upgrades bien pratiques qui ne seront d’ailleurs pas expliquées dans un didacticiel (oui, je me répète mais ça m’a saoulé ct’histoire). Votre chuckette préférée disposera également d’une fonction radar, évolutive elle aussi, qui vous permettra de détecter du mort-vivant à 40m... par impulsion! Et oui sinon, ce serait trop facile! Une sorte de détecteur de mouvement à la sauce Aliens si vous préférez, en légèrement moins flippant.

 

Le scanner, très pratique pour éviter les mauvaises surprises...


On continue dans les joyeusetés avec le sac à dos! Il sera tout simplement intégrée en une sorte de menu dans votre tablette, vous pourrez trier vos petites affaires, rechargez vos armes en faisant attention de ne pas vous faire bouffer pendant ce temps. En gros, petit conseil, n’ouvrez pas votre sac au milieu d’une pièce que vous n’avez pas quadrillée. Si vous le faites, considérez-vous comme extrêmement confiant... ou suicidaire. Le sac contiendra également votre ID avec votre temps de survie, vos missions et objectifs passés et présents, vos aptitudes aux armes, les journaux et bouquins ramassés ainsi qu’une aide pour les commandes principales (juste l’assignation des boutons en fait). Vous pourrez également consulter les améliorations d’armes obtenues mais pour les appliquer, il faudra trouver un établi (pareil, pas de didacticiel...). A ce propos, fouinez un peu pour les trouver, certaines sont bien cachées... d’où la fonction scan du pad.


Vos seuls points de sauvegardes seront les plummards (de fortune bien sûr, pas de nid douillet pour les clochards dans votre genre) que vous trouverez dans certaines cabanes/abri du jeu. Elles sont facilement détectables, de quoi allégez un peu la difficulté du jeu. Les raccourcis par les égouts de Londres le sont également mais j’ai tout de même relevé une incohérence. Un peu après le début du jeu (pas de spoil, vous inquiétez pas) vous tomberez sur un raccourci depuis le bunker souterrain du palais de Buckingham O_o je vous laisse cogiter là-dessus... à part ça, heureusement qu’ils sont là parce que Londres à pieds, c’est chaud, surtout que votre perso s’essoufle au bout de 7-8 secondes de course... un bon gros tox en somme... faites gaffe, ne gaspillez votre souffle face à une meute! Ou alors grillez-vous une clope et faites tourner c’est plus sympa (avec de l’essence c’est encore mieux).

 

Un petit tour dans les égouts


J’irai génocider chez vous


Côté matos, on a droit à toute une panoplie de guns (& pas de roses désolé, je l’ai déjà faite celle-là), peut-être même un peu trop étant donné qu’on débloque les flingues vraiment intéressants vers la fin du jeu. Fusil à pompe M4, kalachnikov, magnum et autres... de quoi anéantir toute une armée du moment que vous n'oubliez pas la règle numéro 1 : viser la tête. Mais le plus sûr pour ne pas alerter les zonzons reste la bonne vieille batte de... criquet! (on est en Angleterre je vous le rappelle). Et là, rien ne va plus... c’est quoi ce mode corps à corps de naze?! Un seul coup, pas très puissant puisque certains zombies se prennent 8 à 9 coups avant de s’en prendre une bonne dans la tronche. Je continue... pas d’amélioration d’arme (des clous, c’est pas compliqué!), pas de visée ou alors carrément approximative qui n’a en fait aucun effet sur le résultat et surtout bordel de m**** de nom de dieu d’une b*** en or massif, PAS D’AUTRES ARMES!!!!!!!!! Sérieux, je suis déçu déçu déçu et rien que pour ça, la note du gameplay va prendre un sérieux coup de clavier. Tiens, ben voilà, le clavier c’est bien pour dézinguer du zombie, non? Ok, côté durabilité, y’a mieux mais c’est original. Déçu je vous dis...

 

Ce bon vieux shotgun, toujours aussi efficace


Bref, passons. On regrettera l'absence de crafting, qui fait entre autres le bonheur des amateurs de survival (ou les fans de MacGyver, au choix) et quelques petits défauts soulants, genre le radar niveau 2 qui bippe toutes les 2 secondes quand un ennemi est à proximité.


Pour trouver un peu plus d’équipement, il y aura un moyen. Tout au long du jeu, vous passerez devant des caméras que votre pote le survivant (voir plus bas) se fera une joie de pirater pour votre compte. L’effet principal est de révéler la carte de la zone dans laquelle vous vous trouvez. L’effet secondaire est de détecter un peu tout et n’importe quoi (du babybel au fusil d'assaut) sur des écrans de contrôle se situant dans votre abri principal. Après, une fois l’objet identifié, il faudra vous rendre dans la zone en question et buter les zombies qui seront revenus (à moins que vous n’ayez laisser traîner quelque chose). Ces écrans vous serviront également pour certaines missions.

 

Les écrans de contrôle de l'abri et un coffre-fort où vous pourrez ranger vos babioles


Parlons difficulté maintenant. Pas grand chose à dire vraiment, vous aurez le choix entre 3 modes. Le mode touriste (facile), le mode normal (dur mais bien dosé) et le mode survie qui porte bien son nom et est identique au mode normal excepté le fait que vous n’aurez le droit qu’à un seul essai! Hardcore gamers only...


Petit passage sur le multijoueur. Il est plutôt tripant, vous jouez soit le roi des zombies qui fait déferler ses troupes sur un pauvre pécore (bien armé... quand même) soit le pauvre pécore qui essaye de repousser les vagues ennemies! Vous pouvez aussi jouer en local avec le gamepad (roi des zombies) et un autre pad (pécore). Il existe d’autres modes mais je ne m’attarderai pas dessus. A noter qu’il y a largement de quoi agrémenter vos soirées...


Dernier point, les bugs! Ils ne sont pas nombreux mais sont énormes! Exemple, je suis au 3/4 du jeu et je suis bloqué. Pourquoi? Parce que les développeurs d’Ubisoft n’ont visiblement pas pris la peine de jouer à leur jeu avant de le sortir sur le marché. Pour détailler, ZombiU est principalement rempli de scripts, jusque là rien d’anormal. Sauf que si vous vous détournez de la mission principale et avez le malheur de partir faire des emplettes dans une zone non débloquée dans la trame principale (c’est à dire au niveau des objectifs), le jeu considère que vous en êtes à cet endroit dans l’histoire. Adieu donc aux missions en cours (qui restent néanmoins visibles dans l’écran des objectifs) puisque les scripts ne se déclenchent plus. Pire encore, les missions que vous débloquerez par la suite sont buggées elles aussi! La seule solution de contournement se résume à recommencer le jeu à son début puisque vous n’avez bien évidemment qu’une seule sauvegarde et que le jeu n’a toujours pas été patché. Bref, après maintes tentatives pour essayer de débugger tout ça, j’ai décidé de faire un break afin d’éviter d’encastrer ma manette dans le parquet. Vous la sentez la pâtée maintenant? Attendez, c’est pas fini...


Nb : Une petite excuse au passage à Pento concernant le titre de ce chapitre (qui comprendra... ^^). Pour les autres, cherchez pas à comprendre, vous ne trouverez pas!


Les joies du Zombie Club


On incarne un survivant à une épidémie qui a dévastée la quasi-totalité de l’espèce humaine. Mmmmh... j’ai comme l’impression d’avoir déjà vu ça quelque part... *moment d’égarement suivi d’un silence énigmatique*... on joue un bleu donc, en mode FPS qui doit avant tout survivre et ce faisant, bien sûr, se doit de nourrir les pauvres petits zombies affamés qui ne réclament qu’un pauvre morceau de jambon. Le seul souci, c’est que c’est de votre jambon dont il s’agit et qu’en fait, vous allez vite comprendre qu’ils veulent le package tout entier.


Première scène, on découvre la séquence d’intro qui nous bassine avec une prophétie et des textes accablants et toujours aussi jovials du genre “... et la vision horrifique de mille corbeaux fondants sur leurs proies, déversant leur cruauté en crevant les yeux des innocents tout en poussant leurs cris haineux et rageurs...” et “apocalypse”, et “on va tous crever” et bla et blaaa. Alors ok, ça fait classe mais pourquoi la prophétie? sérieux, c’est la mode? Je reviendrai sur le scénar quelques lignes plus loin mais ça sent déjà un peu la pâtée prophétique, non?


S’en suit un petit passage ou, seul et démuni (= sans arme) face à une sympathique petite horde nous fonçant droit dessus, on décide soudainement de se barrer le plus vite possible de là en suivant les directives d’un gars louche - dit “le survivant” - qui nous espionnait depuis peu et qui a, lui aussi, soudainement eu envie de ne pas nous laissez crever sur place. Et c’est là, après quelques runs finissant dans une sorte de baraque aménagé façon mâle célibataire, que commence ZombiU... soudainement.

 

Votre bien le plus précieux...


La suite? J’y viens. On sort, évidemment! Ben oui, faut bien essayer de bouffer, de faire traverser les mamies et de trouver un remède, hein!!! MAIS Y’EN A PAAAS! Combien de fois va falloir le dire, sans déconner! Voilà je m’emballe... mais bon, rien de bien folichon à partir de là , rassurez-vous. On a droit à deux trois missions sympathiques mais rien de bien surprenant au vu des possibilités qu’offrent l’univers. D’ailleurs ça, c’est intéressant. Pourquoi les scénaristes s’acharnent-ils toujours à nous servir une trame réchauffée et fade? C’est franchement dommage et ça contribue à perpétuer cette vague de jeux soi-disant révolutionnaires qui nous déçoivent constamment par leur manque de consistance. C’est si compliqué que ça d’inventer une histoire qui tienne debout, avec des persos charismatiques et quelques rebondissements? Les gars de chez 2K l’ont bien fait avec Bioshock (jeu next-gen je le rappelle) alors pourquoi pas vous?


Paradoxalement, les mecs nous ont pondu une ambiance aux petits oignons, qui vous fera changer de sous-vêtements si vous êtes du genre fonceur ou bien qui se chargera tout simplement de vous faire bien flipper si vous êtes comme moi, c’est à dire du genre prudent! (quadriller la zone à l’aide du scan, vérifier les coins et les hauteurs, poser des mines si besoin et recharger, toujours RECHARGER!!!). L’horreur et le suspense du titre prendront tout leur sens lorsque vous arpenterez les allées et souterrains sombres de Londres, redoutant à chaque instant la confrontation avec vos amis mous du bulbe. La faible portée de votre lampe ne fera qu’accentuez votre peur et les gouttes de sueur froide commenceront dès lors à perler le long de vos tempes... l’apocalypse (et le mode corps à corps moisi) n’aidant pas forcément, vous essayerez de trouver du réconfort là ou vous le pourrez en cherchant un peu partout de la nourriture, un abri, des munitions et d’autres survivants.

 

Que faire lors d'une rencontre avec un zombie kamikaze (en une leçon)


Voir Londres... et mourir


Mais trêves de références, le sang coule à flots pour tout le monde outre-Manche et c’est pas peu dire. On aura donc droit à un festival de couleurs bien dosées et de jeux de lumières flatteurs, ou pas... tous ces beaux adjectifs pour vous dire que vous aurez de quoi vous distraire les pupilles (et pas que niveau hémoglobine).


Mention spéciale au level design, surtout au niveau des bâtiments, vraiment bien travaillés... la tour de Londres, par exemple est vraiment bien foutue. Le palais de Buckingham a droit lui aussi à sa numérisation intérieure et extérieure.

 

L'intérieur du palais, en plein tir aux pigeons pas frais


Mais tout n’est pas aussi beau, malheureusement. Le moteur graphique du jeu n’est pas terrible... exemple, lorsque vous tapez un zombie depuis un point surélevé, il vole un peu et durant le vol, il se tient debout dans sa position précédente et n’en démord pas (mordre - jeu de mots - oha! drôle), puis atterri debout, frais comme un gardon, comme si rien ne s’était passé. Ceci dit, rien ne me vient à l’esprit quand à quelque chose de moche à proprement parler et que j’aurais pu voir dans ce jeu excepté ce “zombie jump” que certains Youtubeurs se feront d’ailleurs une joie de remixer à la sauce David Guetta, je m’arrêterai donc là. Les puristes du graphisme préféreront sans doute ceux du CryEngine 3 à faire pleurer, je le reconnais (voir Crysis 2 et bientôt 3) mais personnellement, je n’ai pas besoin d’en prendre “plein la tronche” pour apprécier.


Symphonie en outre-tombe mineure


Côté BO, pas de quoi casser 1001 pattes à un mille-pattes, les musiques se font simples mais bonnes. Le tout collant assez bien à l’ambiance du titre avec quelques musiques bien flippantes de temps en temps, on peut difficilement parler de chef d’oeuvre c’est clair mais il n’y à rien à redire...

 

Ce soir, c'est soirée disco chez Maurice (le mec louche en costard au fond à droite)


Les doublages? Euh... c’est à dire qu’en fait, à la base, y’a pas beaucoup de dialogues. L’apocalypse, et tout le touin touin, ça dépeuple plus qu’autre chose alors oui, bon, y’a bien quelques “WAAAAAHHH” et “OUUUUUHAAAAA” ou encore des “OUILLOUILLOUILLE” mais à part ça... ah si, le survivant parle beaucoup pour rien dire. Il a aussi une voix d’acteur connu, à vous de trouver lequel! Vous tomberez également sur quelques documents type lettre qui seront lus automatiquement et de vive voix par leurs (défunts le plus souvent) expéditeurs. D’ailleurs je vous recommande d’activer les sous-titres car malgré la chute démographique vertigineuse, on est vite incommodé par deux trois boulets dans le coin.


Vivre ou survivre?


Si on part du principe que recommencer un jeu à cause de ses bugs fait partie des éléments relatifs à sa durée de vie, alors là chapeau... on va mettre ça de côté sinon je vais faire une syncope.


Pas de missions secondaires à l’horizon, si ce n’est celle que vous vous attribuez vous-même pour aller chercher des vivres ou autres, pas d’exploration supplémentaire... c’est mal parti. J’exagère (encore) puisque vous ne pourrez pas foncer dans le tas tout le temps et en partant de ce principe, vous prendrez votre temps, c’est obligatoire. Comptez une bonne quinzaine d’heures en mode normal, plus si vous souhaitez retourner le jeu. Rajoutez à ça le multijoueur et ça donne un chiffre pas déplaisant mais bon... rien de révolutionnaire.


Conclusion


Aïe ça va faire mal et c’est dommage! ZombiU avait toutes les cartes en mains pour apporter un gros plus au survival-horror moderne. Souffrant de bugs impardonnables, d’un manque important d’informations vitales pour le joueur débutant/moyen et d’un mode corps à corps plus que honteux pour le genre, il compensera tout juste par un design soigné, une jouabilité correcte et une ambiance impeccable qui favorise grandement l’immersion. Les plus nombreux d’entre vous s’en contenteront, surtout au vu du gameplay permissif certes mais également novateur à ses heures. Quand à l’histoire, on pourra y voir un remake de beaucoup d’autres du même type ou non, selon les goûts... et les couleurs.


Gameplay / Jouabilité : 8/20 (j’avais prévenu...)

Graphismes / Effets : 17/20

Scénario / Ambiance / Immersion : 15/20

Bande son / Dialogues / Doublages : 13/20

Durée de vie : 15/20


Note : 11/20


Nb : rien qu’avec une batte de criquet cloûtée ou un pauvre couteau de cuisine, z’auriez eu 13 bandes de $#@\ù%!

Les Images

Ooohhh Yeah!Gros roulage de pelle en prévisionLe fameux gamepadLe scanner, très pratique pour éviter les mauvaises surprises...Un petit tour dans les égouts?Ce bon vieux shotgun, toujours aussi efficaceLes écrans de contrôle de l'abri et un coffre-fort où vous pourrez ranger vos babiolesVotre bien le plus précieux...Que faire lors d'une rencontre avec un zombie kamikaze? (en une leçon)L'intérieur du palais, en plein tir aux pigeons pas fraisCe soir, c'est soirée disco chez Maurice (le mec louche en costard au fond à droite)

Les Vidéos

Les jeux en relation

Les Avis des Gamers

Avis de Outliner
Le 20 Mars 2013 - Par Outliner -
Moyenne de l'article 20 /20

Merci Pento pour la dédicasse :) ! Sinon un article très bien fait, imagé et argumenté de la plus belle manière sur un jeu que j'ai cependant beaucoup aimé.

Avis de Double77D
Le 13 Janvier 2013 - Par Double77D -
Moyenne de l'article 19 /20

A première vue, cela paraît long à lire mais une fois que tu es plongés dans cette article, c'est un pur bonheur ! C'est bien écrit plaisant à lire les note donnée son justifié bravo tu mérite amplement ta note ! Continue ainsi.

Avis de PentoGGA
Le 12 Janvier 2013 - Par PentoGGA -
Moyenne de l'article 20 /20

Moi mon barème est adapté à l’administration et pour moi , quoi qu'il en ressorte et écrit avec autant de classe, ça vaut ce à l'aise la note que je mets. Alors à bon entendeur pour la motivation de rédiger des telles merveilles. Un petit coucou à Outliner au passage ^^

Avis de Skynx
Le 12 Janvier 2013 - Par Skynx -
Moyenne de l'article 17 /20

Un très très bon article ^^ ! Continue ! :)

Avis de BAM Flo Les Gaz
Le 10 Janvier 2013 - Par BAM Flo Les Gaz -
Moyenne de l'article 15 /20

très bel article , comme d'habitude , les publications de pento donnent envie d'acheter le jeu....
merci pour cette lecture!
;)

Avis de Keshiin
Le 09 Janvier 2013 - Par Keshiin -
Moyenne de l'article 19 /20

Tout comme notre chère collègue Icy tu frôle la perfection mais je t'enlève un petit point car à mon gout tu surévalue un peu trop les graphismes du jeux... Bref à pars sa tout est parfait ! Je tien à défier toute personnes metant une note inférieur a 17 de faire mieux !

Avis de Icynight
Le 08 Janvier 2013 - Par Icynight -
Moyenne de l'article 19 /20

J'ai un jeu de mot , le Zumbi U , ou Zumba U . En référence au jeu à succès ZUMBA ... Nul ? Bon ok ... En tout cas quand tu commences à écrire tu ne t'arrêtes plus lol . En tout cas , un bon 19/20 pour un article complet ( je comprends ton commentaire sur hitman maintenant ^^ ) .
Tu parles d'un jeu , et d'une console que je ne peux absolument pas blairer ! Donc bien entendue je suis d'accord avec toi sur la totalité de ton article . Je trouve le concept bien foutu , mais tout comme la kinect , pas assez développé à mon gout . Donc en tout cas , un article fabuleux sur un jeu dégeux ( c'est pour la rime désolé ) , bien joué !

Avis de Gouaille
Le 08 Janvier 2013 - Par Gouaille -
Moyenne de l'article 16 /20

Cet article m'a bien fait marrer :D

Avis de TheSm0cky
Le 08 Janvier 2013 - Par TheSm0cky -
Moyenne de l'article 15 /20

Bon article même si je pense que tu as été un peu dur avec le gameplay. Personnellement je n'ai jamais testé ce jeu mais j'ai lu beaucoup, et vu beaucoup de review sur ce jeu qui sont plutôt positif que négatif.

Aller en haut de page Haut de page
Rechercher uniquement dans :






Recherche avancée
connexion

Vous n'êtes pas identifié !

Pseudo
Mot de passe
Connecting