Oubli des identifiants ? - Inscription

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés à mesurer la fréquentation du site et à la suppression de ce bandeau d'information. En savoir plus

J'accepte

Voyage en Italie: Assassin's Creed II sur Xbox 360

Aller an bas de page Bas de page
  • Lire l'article
  • Les avis
  • Les Images
  • Jeux en relation

Voyage en Italie: Assassin's Creed II sur Xbox 360 Voyage en Italie: Assassin's Creed II sur Xbox 360

MICROSOFT XBOX 360

Le 01 Novembre 2013 - Par Docteur Jones86 - article lu 848 fois - Moyenne de 18,00

En 2009 sort la suite d'Assassin's Creed, l'un des premier gros succès de la PS3 et Xbox 360, Assassin's Creed! Le challenge du titre est énorme, il doit conserver ce qui a fait la popularité du premier opus tout en gommant ses défauts...ce qui n'est pas choses facile car le titre avait son lot de défauts (voir mon article sur le premier épisode).

D'ailleurs le premier Assassin's Creed vieillit pas trop bien selon les joueurs ayant refait l'aventure dernièrement. A mon avis faut pas abuser car sans être extraordinaire ça reste un jeu de qualité!

Ceci étant dit, Assassin's Creed II s'affiche comme étant plus ambitieux que son aîné, ce qui est souvent le cas avec les suites, dans les faits est-ce le cas? Vous le saurez en lisant la suite de cet article.

 

 

Une renaissance en Italie:


Avec cette suite, adieu le moyen âge et l'orient au temps des croisades, l'action se déroule dans l'Italie dans la renaissance. Au programme Florence et la Toscane, Venise et  même Rome. Vous n'incarnez donc plus Altaïr mais Ezio Auditore, un jeune noble florentins frimeur et dragueur comme bon italien qui se respecte.

 

 

D'ailleurs au début du jeu je n'aimais pas Ezio, je le trouvait sans charisme et sans intérêt, un vulgaire baratineur quoi! Mais à partir du moment que les choses se gâtent pour sa famille et qu'il enfile le costume d'assassin, je lui ai trouvé de l'intérêt et de la profondeur.

Bien entendu vous incarnerez toujours, dans l'époque contemporaine, Desmond Miles descendant d'Altaïr et d'Ezio. Desmond est le fil rouge de la saga dont le principe est de collecter des infos dans le passé grâce à la mémoire génétique dans le cadre d'une guerre opposant assassins et templiers...on nage entre l'histoire et la science-fiction.

Dans l'Italie de la fins du XVème siècle, Ezio va découvrire que de simples querelles entre familles (dont la sienne) cachent un conflit bien plus dramatique entre assassins et templiers. Vous aurez compris que Ezio et dans le camp des assassins (ben oui logique) et qu'il va devoir affronter les templiers pour venger sa famille et reprendre le flambeau de ses ancêtres assassins.

Tout un programme qui vous fera voyager dans l'Italie du Nord et même jusqu'à Rome. L'évolution se fait dans un monde ouvert où de nombreuses quêtes secondaires complètent la quête principale. A noter que les quêtes secondaires sont d'un niveau inégal et les plus intéressantes sont les visites des tombeaux rappelant cruellement les Sables du Temps. Dans ce contexte vous visiterez de nombreux monuments comme le palais des doges à Venise et rencontrerez des personnages comme Leonard De Vinci qui se révélera être un précieux allier!

 

 

Vers un chef d'oeuvre ?


Laissez moi répondre tout de suite à la question: Non Assassin's Creed n'est pas un chef d'oeuvre mais il est supérieur au premier épisode, dans ce sens Ubisoft à donc réussi son coup et fait d'Assassin's Creed un très bon jeu.

Alors pourquoi n'est-il pas un chef-d'oeuvre ? Malgré ses qualités réelles le titre est entaché de nombreux défauts, principalement au niveau de l'affichage avec de nombreux bugs (surtout de collisions). On lui reprochera aussi un scénario décousu à cause de personnages trop nombreux et une intrigue qui traîne en longueur avec certaines missions de la quête principale dont on peut réinterroger sur la légitimité.

Je sais que ces lignes risquent de faire hurler les fans du jeu, mais en étant le plus objectif possible c'est ce que j'ai ressenti tout le long de l'aventure. Sans parler du début du jeu qui traîne trop en longueur, faut attendre plus d'une heure pour voir le jeu décoller et devenir (enfin) intéressant. Parce-que malgré tout l'histoire est bonne, même très bonne, le problème vient de la façon dont elle est présentée.

 

 

Hormis les bugs graphiques, le jeu est visuellement très beau. Mention spéciale au level design des villes, on a vraiment l'impression de les visiter et on est comblé par le souci du détail. Sérieusement le travail sur les villes est exceptionnel ! La modélisation et l'animation des personnages est plus quelconque mais reste de qualité. Assassin's Creed II est un beau jeu!

 

Graphismes: 17,5/20

 

 

Le gameplay permet tout un tas de possibilités: grimper aux murs, courir sur les toits, sauter de partout, monter à cheval, plonger du haut d'une tour, naviguer en gondole, se battre à l'épée, se battre au couteau, piloter l'aile volante de Léonard De Vinci... On ne s'ennuie pas, d'autant plus que cette fois les missions ne sont pas répétitives. Globalement la jouabilité est souple, Ezio se prend rapidement en main. On pourra reprocher les combats un poil rigides mais ce n'est pas trop méchant.

 

Jouabilité: 18/20


 

Rien qu'en faisant les missions de la quête principale le jeu est très long, environ une vingtaine d'heures. Si après vous voulez faire la totalité des missions secondaires on doit dépasser la cinquantaine d'heures. Un jeu long mais assez facile, il n'y a pas de grosses difficultés même quand on est attaqué par des hordes d'ennemis. En 20 heures j'ai dû mourir moins de 10 fois, ce qui est peu. Finalement cet opus est très accessible car il permet de faire un jeu de grande envergure sans ce casser les dents sur des passages insurmontables. On peut quand même s'interroger sur la légitimité de certaines missions de la quête principale et on peut regretter le manque d'intérêt général des missions secondaires.

 

Durée de vie:16/20



Du côté de la bande son, la qualité est au rendez-vous. Les voix françaises sont excellentes et correspondent bien aux personnages, c'est vraiment un bon point. Pareil pour les bruitages que ce soit dans les villes ou lors des combats. Quant aux musiques, bien qu'elles soient discrètes, elles sont d'une grande qualité. Elles correspondent bien à l'ambiance du jeu et permettent même de renforce cette dernière. Y a pas à dire, d'un point de vu sonore, Assassin's Creed II fait fort !

 

Bande son: 18/20



 

L'histoire de base est excellente, cette guerre séculaire entre assassins et templiers est prenante ! Cependant la multitude de personnages et de situations rend le scénario décousu, et c'est encore pire si l'on décide de faire les quêtes secondaires. De plus le jeu met un long moment à décoller (au moins 1h) et les séquences dans le présent ont un intérêt limité car pas très nombreuses et avec un Desmond Miles au charisme discutable. Heureusement le titre bénéficie d'une bonne ambiance, surtout grâce aux travaux graphiques sur les villes.

 

Scénario: 15/20

 

Note globale: 17/20 Assassin's Creed II fait mieux que son aîné y a aucun doute. Moins répétitif, donc plus passionnant, le titre réussit son pari et c'est tant mieux. Son level-design, son gameplay riche, ses qualités sonores et l'intérêt de la trame de base en font un indispensable. Cependant attention, souvent montré comme un chef d'oeuvre Assassin's Creed II n'en est pas un ! De nombreux bugs graphiques, le manque d'intérêt de certaines missions, un scénario trop décousu... font d'Assassin's Creed II un jeu aux qualités limités. D'ailleurs je me voyais mal lui mettre plus de 17 car malgré son lot de qualités et y a quand même quelques défauts qui gâchent la fête.

A faire, vous prendrez plus de plaisir que devant le premier opus. Maintenant je vais pouvoir me lancer dans Assassin's Creed Brotherhood, que l'on pourrait appeler Assassin's Creed 2.2 puisqu'il s'agit d'une suite directe du deuxième opus.


 

Les Images

Les jeux en relation

Les Avis des Gamers

Avis de Xantios Las
Le 10 Novembre 2013 - Par Xantios Las -
Moyenne de l'article 18 /20

Très bon article !
J'aurais, pour ma part, mis un petit bémol à cause justement de la facilité du jeu (je me souviens plus si on peut choisir le mode de difficulté), mais j'avoue que j'aurais bien aimé me casser un peu plus les dents dessus.
AC II n'est certes pas un chef d'oeuvre, mais je pense tout de même qu'il restera dans les mémoires, à cause de sa mise en scène soignée et du fait qu'il reste très agréable à jouer. Qui plus est, il rend le jeu vidéo plus accessible pour certains, qui pourront se frotter à des titres plus "exigeants" par la suite, mais qui se souviendront peut-être d'AC comme leur premier jeu.

Avis de PentoGGA
Le 02 Novembre 2013 - Par PentoGGA -
Moyenne de l'article 18 /20

Article tres complet dans la présentation !!

Aller en haut de page Haut de page
Rechercher uniquement dans :






Recherche avancée
connexion

Vous n'êtes pas identifié !

Pseudo
Mot de passe
Connecting