Oubli des identifiants ? - Inscription

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés à mesurer la fréquentation du site et à la suppression de ce bandeau d'information. En savoir plus

J'accepte

Une terrifiante cyber-attaque pour 2084 !

Aller an bas de page Bas de page
  • Lire l'article
  • Les avis
  • Les Images
  • Les Vidéos
  • Jeux en relation

Une terrifiante cyber-attaque pour 2084 ! Une terrifiante cyber-attaque pour 2084 !

MICROSOFT XBOX SERIES

Le 05 Août 2021 - Par PentoGGA - article lu 126 fois

J'ai le plaisir de vous retrouver pour vous présenter un jeu qui a clairement su me faire passer par plusieurs émotions. Déjà avant même de le commencer j'étais très intrigué par son ambiance, ou plutôt son univers pour être plus précis. Effectivement, depuis que j'avais vu son trailer il y a plusieurs mois en arrière je m’étais aussitôt dit que son mélange cyberpunk, postapocalyptique et style point'n'click FPS allait me passionner. C'est exactement ce que j'ai retrouvé en commençant ma partie mais j'ai vite déchanté ... pour ensuite surkiffer encore plus que ce que j'avais imaginé. Alors effet voulu par les développeurs ou pas, tout ce que je sais c'est que c'est bien la première fois que je ressens tout ce que je vais vous expliquer ci-dessous dans un jeu vidéo.

 

 

 

 

 

 

L'intrigue se déroule en 2084 dans un climat cyberpunk sombre et chamboulé par les maladies et les guerres. On demande ici au joueur d'incarner Daniel Lazarski (Rutger Hauer) un neuro-enquêteur capable de pirater l'esprit des individus qu'ils soient morts ou vifs grâce à un appareil surnommé le Mange-rêve pour en extraire des indices et des preuves. Concernant les heures auxquelles j'ai joué, on vous envoie enquêter dans un immeuble de centre-ville complètement délabré, sans doute semblable à toutes les autres bâtisses plus ou moins habitées par des êtres dont la vie n'a plus vraiment de valeur et remplacée petit à petit par la cybernétique.

 

 

 

 

 

J'arrive donc sur une scène de crime à la suite d’un message de mon fils, très bizarre, reçu dans ma voiture quelques minutes auparavant, et l'immeuble se fait hacker. Cet élément perturbateur va créer la psychose dans l'immeuble auprès des habitants dans les différents appartements qui se retrouvent coincés chez eux. Vous aurez la possibilité de dialoguer avec la plupart directement depuis leur interphone pour éventuellement les rassurer. Mais derrière chaque porte se trouvent des situations complètement dérangeantes car nous sommes bel et bien en 2084 et vous pensez bien que beaucoup d'horreurs ont eu le temps de se produire quant aux situations de ce peu de reste de la population. Pour exemple, le voisin qui me soutient qu'il doit vite retrouver ses compagnons de piraterie pour prendre la mer. On ne comprend pas tout de suite, mais on se rend très vite compte que le bug de l'immeuble, suite au hack, a sorti quelques énergumènes de leur réalité virtuelle dans laquelle ils s'étaient évadés depuis des mois ... ou peut-être les a-t-on enfermés dans des réalités virtuelles qui sait ? ;)

 

 

 

 

Voilà pour ce à quoi ressemble le scénario. Inutile de vous en dire plus car la découverte de l'intrigue au fur et à mesure est la clef du kiff dans ce genre de jeu.

 

Vous allez donc devoir enquêter de deux manières. La première consiste à récolter des informations sur des lieus et leur contexte. Vous êtes bien évidemment aussi transformé et possédez un oeil cyber capable de se régler en vison organique ou en vision technique. C'est à dire que la vision organique un fois enclenchée vous révèlera plus facilement les corps, les trainées de sang, les blessures ou encore les tatouages alors que l'autre vision vous révèlera plutôt les objets ou machines importantes à l’intrigue. Une le tout élucidé, il vous suffira de les analyser pour faire avancer les enquêtes. Comme je le dis dans la vidéo au début j'ai vraiment eu peur car j'ai pensé devoir utiliser ces vues durant tout le jeu. J’ai cependant eu la belle et inquiétante surprise lors de la connaissance de la deuxième manière d'enquêter.

 

 

 

 

 

Comme je l'ai évoqué plus haut, il est possible de se connecter à un individu pour entrer dans ce qu'il reste de sa mémoire. C'est à ce moment-là que l'on intervient dans des mondes complètement dingos qui mélangent réalité, délire de l'individu en question et matrices informatiques. C'est un peu un mélange de mémoires humaines et informatiques qui se meurent. On assiste ici à des scènes horribles avec une bande son atrocement effrayantes. Plusieurs énigmes sont à résoudre. Généralement elles sont exposées de manière à ce que vous passiez quelques minutes à comprendre comment utiliser certaines interactions possibles. Quelques scènes d'infiltration sont présentes, toujours dans une atmosphère angoissante et effrayante. Ou encore vous devez courir à fond les ballons dans des niveaux complètement barjots se succédant de manière stroboscopique et même subliminale. Bref pas de cyber-champs de vision à enclencher ici même si les personnes sensibles des yeux vont avoir du mal à suivre... ou alors prévoyez vos lunettes. Pour moi ce genre de passage est nouveau pour ce style et ici il est extrêmement bien travaillé car beaucoup de choses se déclenchent de manière procédurale et on comprend petit à petit ce qu'il s'est passé IRL tout en ressentant l'horreur et le mel être ressentis par la victime durant les faits. C'est du grand spectacle !

 

 


 

Le jeu est vraiment gore, alors je reconnais que pour le moment je n'ai pas vu de scène en direct avec du sang qui gicle de partout mais les scènes de crime ne font pas dans la dentelle. C'est à la fois subtil et vicieux, juste ce qu'il faut pour donner au joueur un sentiment de rage qui agrémente l'envie de résoudre chaque mystère.

 

 

 

 

 

Les PNJ sont très charismatiques et le concierge que l'on rencontre en est une belle preuve. Chaque individu avec qui vous allez avoir une interaction semble complètement perché et selon le protagoniste on en rit à certains moments, quant à d'autres, on ressent un profond malaise. Chaque histoire se trouvant derrière les portes à interphone est ultime, beaucoup vous glaceront le sang.

 

 

 

 

Ajoutez à tout ce que je viens d'écrire des effets de lumière spectaculaires, un choix de couleurs parfait qui reproduit bien un environnement cyberpunk horrifique avec un choix de design d'objets et décors au millimètre et pour enfoncer le clou une OST immersive très réussie. D'ailleurs le jeu est vendu avec un art-book et un CD de l'OST. Après tout ça je peux vous dire qu'on est en train de découvrir un pur chef d'oeuvre vidéo-ludique !

 

 

 

 

Le seul petit bémol que je n'ai pas vraiment capté c'est le fait de devoir prendre des gélules car au bout d'un moment votre système cyber-interne est surmené et on comprend que vous pouvez en mourir. Alors on ramasse des gélules dans tout l'immeuble là où on peut en trouver et on en prend une, au fur et à mesure, lorsque l'indicateur devient rouge. Ca veut dire quoi que je vais peut-être mourir avant la résolution de l'enquête ? Si ça se produit je pense bien revenir avec un article assassin, mais bon je préfère penser le contraire on verra bien ! :D Pour le moment tout se passe très bien de ce côté-là, espérons juste que ça servira à une autre subtilité pas encore découverte, sinon je comprendrai pas vraiment le délire.

 

 

 

 

Le jeu est sorti sur Xbox Séries X, Xbox One, PS5, PS4 et PC !

Les Images

Les Vidéos

Les jeux en relation

Les Avis des Gamers

Aucun avis pour le moment.

Aller en haut de page Haut de page