Oubli des identifiants ? - Inscription

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés à mesurer la fréquentation du site et à la suppression de ce bandeau d'information. En savoir plus

J'accepte

Un remake excellent de Resident Evil 3 Nemesis 20 ans après

Aller an bas de page Bas de page
  • Lire l'article
  • Les avis
  • Les Images
  • Les Vidéos
  • Jeux en relation

Un remake excellent de Resident Evil 3 Nemesis 20 ans après Un remake excellent de Resident Evil 3 Nemesis 20 ans après

SONY PS4

Le 14 Juin 2020 - Par PentoGGA - article lu 27 fois

Les survival-horror et moi, c'est une histoire compliquée. En réalité j'adore ça mais il faut que je sois spectateur. Par exemple j'adore les films Alien car le gore et les screamer me laissent complètement indifférent quand je suis concentré et sais très bien reconnaître les scènes qui « appellent » un de ces événements. Si on prend Dead Space, c'est à peu près le même délire horreur-spatiale sauf que les aliens surgissent absolument n'importe quand et là je me chie dessus. Pardonnez moi le termes mais ça a le mérite d'être à la hauteur de mon stresse. Pour en revenir à RE , si on prend les films (et surtout l'excellent premier opus) à aucun moment j'ai été terrorisé car pareil c'est assez évident quant aux scènes qui mettent vos nerfs au défi. Resident Evil 3 Remake a su me mettre mon stress à rude épreuve à la manière de Dead Spazce … heureusement que Fonky Senseï, le roi des survival-horror sur GGA, avait la manette en main.

 

 

 

 

 

Alors commençons en douceur et parlons du côté graphique de cette édition qui met clairement une claque visuelle. Il suffit de regarder cette vidéo qui révèle en quelques minutes les comparaisons avec le Resident Evil 3 Nemesis des années 2000, c'est là que l'on se rend compte de l'évolution en 20 ans.

 

 

 

 

 

 

Forcément les détails graphiques impactent grandement la mise en scène. On découvre les traits des visages impossibles à discerner sur la version de l'époque certes, mais on regarde aussi beaucoup plus les détails des lieux… quand les zombies nous laissent tranquille.

 

 

 

 

 

Pour parler directement du bestiaire, il faut toujours viser la tête pour infliger un maximum de dégâts ou les jambes pour les mettre à terre et avoir le temps de réfléchir avant d'avancer car des fois une horde de 5 ou 6 zombies vous encercleront. Un fois au sol on ne sait jamais s'ils se réveilleront de nouveau ou s'ils sont finis pour de bon. Sortez à ce moment là votre couteau et testez le cadavre en donnant un coup de lame. Il se lèvera automatiquement s'il lui reste de l'énergie, sinon vous êtes tranquille. Le Nemesis sera votre pire cauchemar lorsque vous déambulerez dans les rues. Alors juste pour revenir aux zombies de base, ils sont assez lents et vous pouvez les berner en les slalomant sans toujours les démembrer. Technique souvent utilisée pour votre première partie car oui, un Resident Evil ça se rejoue plusieurs fois et on verra plus bas pourquoi. Pour en revenir au Nemesis, il vous sautera dessus ou vous attrapera à distance en pleine rue, elle même déjà infestée de zombies, et croyez moi niveau « stress à la Dead Space » c'est costaud. Vous aurez une peur réelle de ce mastodonte qui joue aussi avec nos nerfs. Par exemple la scène la pire qu'il m'ait fait vivre c'est de rester devant la vitrine du petit commerce que Fonky fouillait, droit comme un I en le fixant d'un air patient et déterminé. Tu sais pertinemment que tu vas te faire défoncer en sortant … Je n'ai pas l'image ici, mais elle restera à jamais gravée dans ma tête.

 

 

 

 

 

Je sais que je vous parles de slaloms, de fuite et de peurs de sortir et vous commencez à vous dire : « Bon sang mais Pento est une petite mouille » Alors pour répondre à cette attaque gratuite je dirai : « OUI » mais forcément ce Remake est beaucoup plus tourné action que celui de l'époque. Vous aurez de toute manière assez de munitions et d'armes différentes pour dégommer un max d'affamés de la mort. Plusieurs pistolets seront accessibles et vous pourrez trouver des pièces d'amélioration en cours de route. Il en va de même pour les automatiques, les peupons et même le lance grenades. Vous trouverez aussi des emplacements d'inventaire supplémentaires ce qui facilitera la mise en place d'une stratégie selon la phase de jeu dans laquelle vous vous trouvez.

 

 

 

 

 

Je rappelle évidemment que vous traverserez plusieurs, et plusieurs fois, des salles de « control » pour entreposer votre inventaire inutile sur l'instant , mais que vous pourrez récupérer plus tard en repassant par une salle de ce type. C'est d'ailleurs ici aussi que vous pouvez sauvegarder votre partie. Il faudra appliquer diverses combinaisons pour transformer vos munitions et vos soins. C'est ce qui s'appelle, dans Resident Evil, savoir gérer son inventaire ce qui est la clef de la réussite d'un bon RE.

 

 

 

 

 

A chaque fois que vous terminerez une partie, vous débloquerez 2 cases d'inventaire en plus et aurez la possibilité de dépenser de l'argent gagné pour améliorer votre expérience future. Pour en citer quelques uns (et oui vous découvrirez les autres, ce sera bien plus gratifiants que de les connaître avant de faire le jeu) vous aurez la possibilité de rejouer une partie avec un nouveau couteau plus efficace, ou alors subir moins de dégâts de la part des dévoreurs ou encore, quand vous serez vraiment riche, posséder un lance rocket infini. Vous vous doutez bien qu'entre la première et dernière partie jouées, l'expérience évoluera dans un style de plus en plus arcade, et c'est ça aussi la réussite d'un bon Resident Evil.

 

 

 

 

 

Vous rencontrerez évidemment quelques énigmes sur lesquelles il faut tout de même réfléchir un minimum et ça c'est super d'avoir pensé à en laisser car pour moi, c'est que qu'il a beaucoup trop manqué dans les épisodes qui ont suivi.

 

 

 

 

 

Il me reste deux choses à vous dire. La première est le défaut que j'ai pu constater lorsque l'on reste à des moments derrière une porte que l'on vient de pousser. Effectivement si vous restez du côté intérieur du seuil en ayant attiré les zombies en face, de l'autre côté, ils ne viendront jamais vous ennuyer et vous pourrez prendre le temps de les dégommer. Évidemment ça ne marche pas partout mais plus souvent que vous pourrez le penser.

 

 

 

 

 

La deuxième dernière chose c'est que je ne vous ai pas parlé de scénario car je sais que les dernière générations de GEEK n'ont pas fait celui des années 2000 et vont le découvrir. Mais il y a de nombreux documents à trouver qui racontent des détails interessant sur l'histoire. On rencontre aussi des personnages vues dans les opus antérieurs qu'ils soient morts ou vivants … ou les deux en fait. J'ai donc hâte de lire l'avis d'un jeune gamer ayant découvert le jeu sur cette version pour connaître ses impressions. Alors n'hésitez pas à rédiger en vous rendant sur la fiche jeu et de rentrer Resident Evil 3 Remake dans votre historique gamer si vous y avez joué.

 

 

 

 

 

 

N'hésitez pas de visualiser le gameplay de GALAX disponible ici !

 

Les Images

Les Vidéos

Les jeux en relation

Les Avis des Gamers

Aucun avis pour le moment.

Aller en haut de page Haut de page