Oubli des identifiants ? - Inscription

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés à mesurer la fréquentation du site et à la suppression de ce bandeau d'information. En savoir plus

J'accepte

Un duo qui a du chien! (et du lapin)

Aller an bas de page Bas de page
  • Lire l'article
  • Les avis
  • Les Images
  • Les Vidéos
  • Jeux en relation

Un duo qui a du chien! (et du lapin) Un duo qui a du chien! (et du lapin)

PC

Le 13 Avril 2012 - Par Multifragman - article lu 1300 fois - Moyenne de 19,00

Il était une fois deux compères vivant dans un monde loufoque et débile. Un chien prénommé Sam, loufoque lui aussi (mais tenant plus du chien) et amateur de calculs mathématiques inappropriés et un lapin, Max, débile cela va sans dire et sadique au possible! Tous deux détectives en freelance et fiers de l'être. Non loin du commissariat vivait une princesse en jolie robe et dentelles rose bonbon............... euh… non! STOP! C'est pas ça, mais alors pas du tout ça!!!

Un peu de sérieux que diable! Le jeu que je vais vous présenter ici est loin (oh my god trèèès loin) des clichés vidéo-ludiques qui peuvent se présenter sous la forme d'un Barbie truc ou d'un Léa passion machin… et même d'un Zelda! Loin de moi l'envie de vouloir critiquer cette série culte mais on ne peut pas nier le fait qu'on a envie de baffer Zelda à chaque fois qu'elle se fait capturer par le grand méchant! Et Link, héros courageux mais un peu niais, doit se taper la corvée ô combien récurrente d'aller sauver la princesse etc etc… non! Ici, c'est différent. Fini les scénarios prémâchés, fades et machos. Préparez-vous à entrer dans les profondeurs insondables des esprits dérangés des créateurs de Sam & Max: Hit the Road!

Un peu d'histoire avant de rentrer dans le vif du sujet. C'est en 1987 que sortent les premières aventures de Sam & Max – Freelance Police sous forme de comics. Environ 5 ans plus tard, Steve Purcell, créateur de nos deux anti-héros, donnera les droits au studio de développement LucasArts, filiale de Lucasfilm (du fondateur du même nom, qu'il n'est même plus la peine de présenter de nos jours), pour en faire une adaptation vidéo-ludique. Le jeu sortira en 1993 sous DOS, sera adapté sous MAC OS en 1996 et sous Windows en 1997. Il en résultera une nette augmentation de la notoriété des comics de Purcell et de LucasArts qui nous avait déjà pondu d'excellents titres du style "Maniac Mansion" ou encore "Indiana Jones et la dernière croisade" pour n'en citer que deux. En 2005, LucasArts perd les droits d'exploitation de la franchise et le studio Telltale Games (composé essentiellement d'anciens membres de LucasArts) les gagne. Et c'est en 2006 que sort le nouveau Sam & Max sous forme d'épisodes. La première saison en comptera 6 et deux autres saisons verront le jour. Cet article sera cependant consacré uniquement au premier jeu du nom.

Pour ceux qui le connaissent déjà, je pense que vous aurez plaisir à lire ces quelques lignes, ne serait-ce que par pure nostalgie. J'espère également motiver ceux qui voudront découvrir un monument classé "oldies" du jeu vidéo à se plonger dans l'univers comique de cette tour Eiffel made in LucasArts. Pour info, le jeu est disponible aujourd'hui en version boîte (LucasArts collection) pour environ 5-10€. On peut également le trouver sur le net.

un-duo-qui-a-chien-et-lapin-4f886f01f28951334341377.jpg (800×617)
Le comic original

Retour dans le passé

Il faut savoir que ce jeu n'avait et n'a toujours pas vocation à en mettre plein la vue à son public. Les graphismes 256couleurisés (oui, j'aime le néologisme et j'assume), évidemment dépassés de nos jours, ne sont pas très agréables à l'œil. C'est pixellisé, c'est vilain parce qu'on a l'habitude des jeux next-gen. Mais étant donné qu'à l'époque, c'était déjà une réussite, il serait compliqué de tester et noter tout ça. Il n'y a donc pas matière à monologuer sur le sujet! (et moi qui aime déblatérer des heures pour dire des trucs débiles… snif). Au niveau du dosage des couleurs, de l'animation des personnages, des jeux de lumières (peut-on seulement parler de jeux de lumières?!), on reste dans le modèle type de LucasArts avec cette petite touche d'animations et d'expressions faciales et corporelles burlesques, très agréables pour les initiés du genre et qui nous font parfois hurler de rire. Mais je reviendrai plus loin sur ce point, oh que oui… *bave d'avance à l'idée de monologuer* quoi? Je m'auto-spoil, j'ai le droit, non?

un-duo-qui-a-chien-et-lapin-4f886f6fcfaed1334341487.gif (640×400)
Le bureau légèrement bordélique dans lequel vous démarrez l'aventure

A vos marques… prêt? Cliquez!

Sam & Max est ce qu'on appelle un jeu point & click. A la question "qu'est-ce qu'un point & click?", je répondrai "oh peuchère, c'est un jeu où tu pointes et tu cliques, hé con!". Après ce court moment d'égarement, revenons à nos bêbêtes blanches. Pour faire simple, et oui ça m'arrive de faire simple, vous indiquerez tout au long du jeu à Sam, le toutou détective, dans quelle direction aller avec son pote Max, à qui parler, avec qui faire du civet de lapin etc… et parfois, la lenteur de ces deux énergumènes vous fera disjoncter! En parlant de ça, il me vient une petite anecdote avec un chien qui utilise un lapin pour faire court-circuiter un panneau électrique… ça vous donne une petite idée du style délirant du jeu évoqué un peu plus haut et décrit un peu plus bas. Vous disposerez d'un inventaire que vous aurez le loisir et la joie de remplir de trucs utiles, inutiles, illogiquement utiles et illogiquement inutiles (vous comprendrez en jouant). Sam & Max possèdent également une voiture et plus précisément une DeSoto Adventurer, visiblement indestructible, avec laquelle vous pourrez visiter différents lieux réels ou non situés aux États-Unis (la forme de la carte est assez équivoque). Vous vous baladerez donc à l'intérieur de ces lieux en fouillant un peu partout et en questionnant divers PNJ. Le jeu suivant le schéma de ses prédécesseurs du même genre, vous pourrez accéder à diverses zones de ces lieux en vous déplaçant sur les bords de l'écran. En résumé, la jouabilité est plutôt bonne pour ce type de jeu.

Niveau fun, les créateurs du jeu s'en étant donné à coeur joie, vous aurez l'occasion de découvrir certains petits plus aussi drôles les uns que les autres. Par exemple, Il y a plusieurs jeux dans le jeu (touché-coulé, coloriage…), tous étant bien entendu à la sauce "Sam & Max". Certaines références aussi…

un-duo-qui-a-chien-et-lapin-4f8870961b1cd1334341782.gif (640×400)
Un éventail d'actions... logique

Apologie d'un jeu tordu

Nos flics étant détectives, ou tout du moins c'est ce que leurs plaques disent, vous devinerez facilement qu'il vous faudra suivre une enquête! Mais quelle enquête?! Sérieusement, vous verrez qu'à certains moments du jeu, vous ne saurez pas quoi faire… tout est tellement déjanté que même les actions les plus simples vous paraitront compliquées, un peu comme si l'absurde avait parfois du sens! Et c'est d'autant plus bluffant quand on se rend compte qu'on essaye désespérément de trouver une solution logique aux actions les plus stupides. Ce dernier point augmente considérablement la difficulté du jeu qui paraissait si simple au départ et si ça risque d'en décourager certains, les autres seront ravis de passer du temps à chercher la solution (sans regarder la soluce, attention!).

Le gros point fort du jeu, c'est… c'est compliqué à expliquer! L'ambiance, les dialogues, le charisme des personnages, les situations loufoques et délirantes du jeu… tout ça associé au style de LucasArts, ça donne un cocktail explosif qui vous rend dingue de l'univers et dingue tout court! Max qui dégaine son cynisme et sa violence gratuite sur un inconnu, Sam qui utilise Max à tout bout de champ, que ce soit comme batte base-ball ou comme club de golf… le tout dans le mépris de la loi la plus totale. On est vraiment dans un univers à l'opposé du nôtre où tout n'a aucun sens!!! Bref, que du bon.

Attention, ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit, le jeu n'est pas violent pour un sou! Il y a de la violence gratuite certes, mais façon cartoon. Pas de scènes à la "Orange Mécanique" ou de torture à la "Saw". Il y aura sûrement des personnes qui n'aimeront pas du tout l'ambiance. A ceux-là je répondrai qu'ils n'ont pas d'humour ou, plus politiquement correct, pas la fibre cynique et déplacée (genre humour anglais) qu'il faut avoir pour apprécier ce type de jeu. Je précise que c'est plus un constat qu'une critique!

Allez, un petit truc fun juste pour vous : demandez à Sam de prendre n'importe quel objet qu'il ne peut pas prendre (une voiture par exemple) en cliquant dessus avec le curseur approprié. Faites ça plusieurs fois et vous verrez un des petits plus (cités plus haut) créés par les développeurs…

un-duo-qui-a-chien-et-lapin-4f8871ff47a441334342143.jpg (640×400)
La plus grand pelotte de laine du monde!

Following the white rabbit

La durée de vie est excellente si on y joue pour la première fois… Sam & Max est un jeu tellement dur quand on ne connait pas la solution qu'on peut facilement y passer 15 à 20 heures de jeu! Ceci dit, elle baisse considérablement quand on s'y remet un ou deux ans plus tard mais ça me parait logique pour un jeu d'aventure.

Le super son des seventies (enfin… des nineties)

Un autre point positif, les doublages! Un gros travail a été réalisé pour la traduction en VF et le résultat est tout bonnement excellent! Et il parait que les doublages vo sont bons eux aussi (il parait car il est quasiment impossible de trouver légalement ce jeu en VO en France à l'heure actuelle). Quand on entend les répliques cinglantes et délirantes que se balancent ces deux zigotos à longueur de temps, on ne peut s'empêcher de rire… Sam et ses monologues farfelus, Max et ses envies de taper sur quelque chose, etc… et il n'y en pas que pour eux, les autres protagonistes de l'histoire ont droit eux aussi à leurs lots de textes sympathiques! Bref, tout est là pour nous distraire.

Les musiques sont agréables et collent bien à l'ambiance mais se révèlent répétitives à la longue, puisque l'on passe la majorité du temps à galérer sur les énigmes (encore une fois, si on peut appeler ça des énigmes ^^). Problème d'ailleurs récurrents aux jeux de ce genre.

L'intro du jeu et les crédits jazzy!

Conclusion :

Nous avons ici un jeu exceptionnel qui, malgré ses quelques défauts, a définitivement marqué la jeunesse de toute une génération de gamers. Sam & Max: Hit the Road fait partie de cette vague de "hits" sur laquelle LucasArts a surfé pendant longtemps. On avait et on a toujours plaisir à prendre notre planche et à s'envoyer en l'air (si je peux me permettre) avec eux!

Gameplay / Jouabilité : 15
Graphismes / Effets : ---
Scénario / Ambiance / Immersion : 20
Bande son / Dialogues / Doublages : 17
Durée de vie : 17

Note : 17/20

Autre petit changement : je tiens à préciser, suite à une excellente remarque de Looping sur mon dernier test, que je ne notais pas que la jouabilité ;) et c'était pas évident à voir, c'est sûr… surtout que je sépare bien jouabilité et gameplay contrairement à beaucoup de joueurs. Je change donc également le système d'évaluation en modifiant quelques critères.

Les Images

Le comic originalLe bureau légèrement bordélique dans lequel vous démarrez l'aventureUn éventail d'actions... logiques?La plus grand pelotte de laine du monde!

Les Vidéos

Les jeux en relation

Les Avis des Gamers

Avis de HP
Le 21 Avril 2012 - Par HP -
Moyenne de l'article 17 /20

entre celui la et goblins... souvenirs souvenirs !!! le chat doit encore avoir mal a la gorge je suppose :p

Avis de {+}Maiki73
Le 17 Avril 2012 - Par {+}Maiki73 -
Moyenne de l'article 20 /20

Ce jeu à vraiment l'air énorme..
Merci pour ton article :)

Avis de fonkysensei
Le 17 Avril 2012 - Par fonkysensei -
Moyenne de l'article 20 /20

Yo multi ! Sérieux quel article ! Toi tu plaisante pas, j'avais vu ce jeu dans un magasine à l'époque et j'avais toujours voulu le faire. Ton test est ultra-complet et bien écrit. Ca m'a donné envie d'aller voir tes autres articles ! Allez, pour cet article d'un level professionnel, tu as bien mérité un petit 20 !

Avis de PentoGGA
Le 16 Avril 2012 - Par PentoGGA -
Moyenne de l'article 19 /20

Je ne mets jamais 20 (enfin je crois ^^) et je suis obligé de te noter car tu m'avais fait connaître cet humour génial totalement décalé qui est exactement celui auquel je peux me prendre d'un fou-rire en jouant seul ^^ Alors je te remercie d'avoir consacré de ton temps libre pour rédiger un si beau texte. Merci Multi !!

Avis de Cyber Konar
Le 14 Avril 2012 - Par Cyber Konar -
Moyenne de l'article 20 /20

Ton article est aussi bien que tes autres, mais pour celui là je trouve que tu as fais un excellent choix. Jamais je n'aurai pensé revoir un article sur ce jeu un jour. Merci

Avis de Docteur Jones86
Le 14 Avril 2012 - Par Docteur Jones86 -
Moyenne de l'article 18 /20

Excellent article!

Aller en haut de page Haut de page
Rechercher uniquement dans :






Recherche avancée
connexion

Vous n'êtes pas identifié !

Pseudo
Mot de passe
Connecting