Oubli des identifiants ? - Inscription

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés à mesurer la fréquentation du site et à la suppression de ce bandeau d'information. En savoir plus

J'accepte

Tour d'horizon de la BETA

Aller an bas de page Bas de page
  • Lire l'article
  • Les avis
  • Les Images
  • Les Vidéos
  • Jeux en relation

Tour d'horizon de la BETA Tour d'horizon de la BETA

MICROSOFT XBOX ONE

Le 02 Octobre 2015 - Par Gunmax - article lu 744 fois - Moyenne de 18,00

Amis gamers, je vous propose aujourd'hui de faire une première plongée dans le nouvel opus de la saga Rainbow Six au travers de la BETA en cours.Série historique des amateurs de shoot tactique et réaliste, la saga était en sommeil depuis plusieurs années du côté d'Ubisoft. Ce nouvel épisode prévu pour sortir en fin d'année a eu une gestation difficile. Originellement prévu sous le nom de PATRIOTS avec un gameplay dans la veine de VEGAS, le développement a été repris à zéro pour nous livrer SIEGE. Alors après plusieurs heures sur la BETA que peut-on dire de ce R6?

 

PRECISION IMPORTANTE: cet épisode diffère pas mal de ce qu'on a pu connaître habituellement dans la série. Notamment parce que cet épisode sera exclusivement multijoueurs (on s'en serait douté vous me direz vu que la promo n'est axée que sur le multi). Exit donc la campagne solo habituelle. A l'inverse la partie solo sera à l'image d'un LEFT 4 DEAD par exemple, le joueur aura la possibilité de remplacer les humains par des bots. Voilà donc pour le contexte de SIEGE.

 

 

LE CONTENU DE LA BETA


La BETA du jeu ouvre la possibilité de jouer en team deathmatch (TDM) - avec deux variantes qui sont désamorçage de bombes et sécurisation de zone - et en chasse aux terroristes, un mode bien connu des aficionados de la série.


TEAM DEATHMATCH :mode en 5 vs 5 maxi entre une équipe Rainbow et une équipe de terroristes. Alors que les "tangos" se retranchent dans un bâtiment les Rainbow doivent tout faire pour entrer et remplir leurs objectifs qui sont selon le mode de jeu le désamorçage de deux bombes ou l'élimination de l'équipe adverse (cette technique marche aussi en désamorçage).

 

La première phase de la partie est une phase de préparation (agent, équipement, point de déploiement) à laquelle s'ajoute une phase d'observation pendant laquelle les Rainbow contrôle un drone leur permettant d'explorer la map pendant un temps donné afin de repérer les objectifs. Pendant cette périodes les "terros" en profitent pour se retrancher : renforcement des fenêtres, des murs, des sols et des portes, déploiements de barricades, de barbelés et même d'explosifs afin de stopper ou à minima d'entraver la progression des forces de l'ordre.

Une fois cette préparation/observation terminée, place à l'action. Les agents doivent pénétrer dans le bâtiment barricadé. Pour cela ils peuvent monter/descendre en rappel depuis a peu près n'importe où (et tirer depuis ces positions bien sûr), faire sauter à peu près n'importe quels murs, sols, fenêtres ou portes (vous comprenez maintenant pourquoi les terros renforcent les issues). Une fois à l'intérieur c'est la guerre totale: explosions, grenades, rafales etc. C'est nerveux, rapide et ... bourrin. Oui vous avez bien lu bourrin, on touche là un des premiers défauts du jeu. Qu'une saga comme R6 soit bourrine ça a du mal à passer de mon côté mais nous reviendrons sur les défauts plus bas. Donc les phases d'actions se déroulent sans temps morts et durent grand maximum 15 minutes même si c'est souvent plié bien avant.

A l'issu de la phase d'action les équipes sont inversées pour un nouveau round. Une partie se déroule en 3 rounds. A la fin de chaque partie, chaque joueur gagne de l'expérience et des crédits permettant de débloquer des agents et du matériel (on y reviendra après également).

 

CHASSE AUX TERRORISTES : autre mode de jeu disponible dans la BETA, ce bon vieux classique dans la série. Pour ceux qui ne sont pas familier voici en quoi consiste cette variante: une équipe Rainbow doit nettoyer une map sur laquelle sont dispersés une trentaine d'ennemis géré par l'IA. 3 niveaux de difficulté sont disponibles allant de normal à hard. La chasse aux terroristes propose quelque chose d'intéressant avec un aspect coopération renforcé entre les membres des Rainbow et un aspect tactique bien présent. Les features du TDM sont disponibles (rappel, brèches dans les murs, les sols etc.) et les tangos s'en servent plus ou moins bien selon la difficulté. Là encore, les joueurs remportent de l'expérience et des crédits à la fin de la partie.

 

 

EXPERIENCES ET CREDITS


Je disais plus haut que les joueurs gagnaient de l'expérience et des crédits à la fin de chaque partie. Le menu Opérateurs permet d'utiliser ces crédits pour acquérir des opérateurs spécialisés (à défaut on joue une recrue basique sans compétences particulières). Chaque opérateur est classé en fonction de son groupe d'appartenance : GIGN, FBI, SAS etc. et également de sa classe qui peut-être soit attaquant soit défenseur. Chaque attaquant et/ou  défenseur ne dispose pas des mêmes équipements et des mêmes capacités en fonction de sa classe évidemment mais aussi de son armée d'appartenance. Je ne développerais pas outre mesure ces différences étant donné que je n'ai joué qu'en GIGN (moi chauvin? Noooooon pas du tout!).


Une fois des opérateurs acquis il est possible d'améliorer leur équipement en achetant des accessoires : lunettes, améliorations de bouche, de crosse et autres pièces permettant d'upgrader les performances de ses armes. Le choix est restreint par rapport à ce que pouvait proposer la saga auparavant mais je pense que c'est la BETA qui n'offrait qu'un panel limité d'équipement (à confirmer à la sortie).


Un élément sympa et plutôt réaliste lié à l'équipement c'est le respect de l'armement des opérateurs en fonction du pays. Par exemple TWITCH attaquant du GIGN dispose d'un FAMAS parmi les fusils d'assaut qu'on peut lui équiper.



 

 

L'ASPECT TECHNIQUE


Impossible de parler d'un jeu sans aborder la technique. Disons le tout de suite, graphiquement c'est loin d'être magnifique. Les animations sont correctes mais ça ne va pas plus loin. Le jeu manque cruellement de détails et les modélisations sont assez minimalistes pour un jeu de 2015 surtout quand on regarde les autres jeux disposant d'un mode multijoueurs (je n'irai même pas citer BATTLEFRONT qui met à genoux tout le monde). Je veux bien que la fluidité prime sur le reste en multi mais là c'est trop limite.


La fluidité parlons-en justement. De ce côté-là, hormis une certaine latence à certains moments dans les menus le jeu est globalement fluide et l'expérience n'est pas entachée. On profite sans problème de la rapidité de l'action.


Le gameplay semble également bien adapté au jeu avec la présence des mouvements attendus pour un shooter tactique, et une répartition des touches bien pensée ou chaque élément est accessible facilement. Le HUD est assez discret malgré le nombre d'infos qu'il affiche, il trouve donc le moyen de donner l'information nécessaire au joueur tout en n'encombrant pas l'écran et donc la partie.


Enfin, finissons sur le gros point fort du jeu: la destruction quasi totale du décor. J'en parlais plus tôt, les Rainbow peuvent entrer à peu près partout grâce à leurs charges ou tout simplement en détruisant par des tirs ou des coups les murs et matériaux fragiles. "BREACH" n'a jamais été aussi bien utilisé que dans ce jeu et on prend presque un malin plaisir à tout péter pour rentrer. Vous voulez passez à l'étage du dessous? Pas de problème "breach" le sol avec une charge. Vous avez détecté un ennemi derrière cette fenêtre? Aucun soucis un tir de dedans pour dégager une ligne de vue et 2 secondes plus tard "tango à terre". Cet élément contribue à la fois à augmenter l'aspect tactique des parties mais également à avoir ce rythme effréné dans les rounds. Alors que les ouvertures explosent de tous les côtés dans un jet de particules les échanges de rafales fusent.


La technique du jeu est donc en demi-teinte en particulier sur les graphismes très en deçà des standards du marché.

 

 

 

 

BILAN : POINTS FORTS/POINTS FAIBLES

 

Alors au final les impressions sur cette BETA? A cette question je répondrais mitigé. Avant de développer, je tiens à préciser qu'il faut bien garder à l'esprit qu'il s'agit d'une BETA et qu'en conséquences certains changements peuvent encore être apportés même si la sortie est proche.


Le jeu comporte plusieurs bons côtés. On nommera la chasse aux terroristes, surtout qu'en coop, une vraie coordination rend les parties intéressantes en hard (en normal on oublie), l'achat des spécialistes avec leur classe attaque ou défense et la personnalisation des équipements modernise et en même temps renvoie aux mécaniques classiques de la série. A mettre au crédit du jeu également la rapidité des parties et le rythme de l'action. Et bien sûr LE point fort du jeu le côté BREACH THE WHOLE MAP qui renforce l'aspect nerveux du titre et de ce type d'intervention.


Mais, s'il a d'indéniables qualités, ce R6 SIEGE a aussi de gros défauts et qui sont en partie liés à ces points forts. La destruction du décor entraîne une espèce de frénésie destructrice qui fait qu'on se met à tout faire sauter (parce que avouons-le c'est drôle!) et qui transforme le jeu en foire d'empoigne tout ce qu'il y a de plus bourrin. Le fait d'ailleurs d'avoir de la vie n'aide pas. Si celle-ci ne remonte pas, certes, on part avec un compteur de points de vie en début de partie et on perd un énorme aspect réaliste et tactique du jeu et de la série : le côté impardonnable. Avant (certes presque plus dans VEGAS), une erreur avait de fortes chances de nous envoyer au cimetière direct et cela apportait de la tension, de la tactique, de la coopération etc. dans l'équipe et bien sûr du réalisme. On perd tout ça ici. On "breach" les murs, on rentre dans le tas et bim fin de la partie et peu importe la coopération. Cet aspect est un peu atténué en chasse aux terroristes du fait du sur nombre de l'IA.

 

 

 

 

 

 


Ce parti pris risque à moyen terme d'avoir une conséquence sur le jeu, à savoir la lassitude. Le jeu sera livré avec 10 maps à la sortie et elles sont de petites tailles, on risque d'en faire rapidement le tour. Enfin, pour les fans de la série le dernier point faible c'est l'absence de campagne solo qui était habituellement l'argument de vente d'un nouvel opus. Quand je repense au trailer diffusé il y a quelques années sur la présentation de l'ambiance de PATRIOTS je nourris de profonds regrets.


En conclusion, ce R6 SIEGE n'est pas mauvais. On prend du plaisir mais il trahi sur certains aspects l'esprit attendu pour un titre de cette série et provoque un sentiment de lassitude qui empêche de profiter du jeu sur la durée. Ce qui suit est tout à fait un avis personnel mais j'attends de voir le prix du jeu parce que à plus de 50 € je ne suis pas sûr que ça vaille le coup. A voir de manière plus approfondie sur le produit fini...




Les Images

TDMUn membre du GIGNBarricad perforée en TDMUn autre membre du GIGN

Les Vidéos

Les jeux en relation

Les Avis des Gamers

Avis de PentoGGA
Le 05 Octobre 2015 - Par PentoGGA -
Moyenne de l'article 18 /20

Merci pour cet article qui en dit long sur cette Beta. On voit que tu es fan du jeu et la vidéo que tu as mise est impressionnante. Même s'il a l'air plus bourrin, je pense que je vais aimer. Bon après il ne faut pas enlever l'espaect infiltration propre à la série ça c'est clair.

Avis de Docteur Jones86
Le 04 Octobre 2015 - Par Docteur Jones86 -
Moyenne de l'article 18 /20

J'ai jamais été fan de cette série, en tout cas bravo pour cet article complet!

Aller en haut de page Haut de page