Oubli des identifiants ? - Inscription

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés à mesurer la fréquentation du site et à la suppression de ce bandeau d'information. En savoir plus

J'accepte

Thierry Roland et Jean-Michel Larqué : les stars de la coupe d’Europe !

Aller an bas de page Bas de page
  • Lire l'article
  • Les avis
  • Les Images
  • Les Vidéos
  • Jeux en relation

Thierry Roland et Jean-Michel Larqué : les stars de la coupe d’Europe ! Thierry Roland et Jean-Michel Larqué : les stars de la coupe d’Europe !

SEGA Saturn

Le 26 Mai 2016 - Par PentoGGA - article lu 818 fois - Moyenne de 17,00

Les plus anciens d'entre vous le savent, il y a eu un avant FIFA et PES, certes avec ISS ou World Wild Soccer mais encore bien avant avec ce grand jeu qu’est, pour moi, UEFA Euro 96 England. Alors stoppons immédiatement les cris de huée que sont en train de pousser ceux qui ont pu le tester. Je veux bien reconnaître qu'il n'était pas le jeu du siècle, même si le siècle en question allait bientôt se terminer, mais j'ai pourtant relevé des choses encore jamais vues avant. Rien que pour ses exclusivités, il me manque et me rappelle d'excellents moment de geekage.


Tout d’abord comme son nom l’indique le jeu vous propose de faire évoluer une équipe européenne durant la coupe d’Europe 1996. Je ne vais pas y aller par quatre chemins, mes équipes favorites étaient bien entendu la France mais j’aimais aussi prendre l’Angleterre, l’Allemagne, l’Italie et la Bulgarie. La Bulgarie était devenue une bonne équipe dans les années 90 car ils avaient battu l’équipe de France en 93 les privant de Coupe du Monde 94.

 

 

 

 

 

De plus ils avaient un joueur que j’adorais car il avait une tête de tueur (un peu le mélange entre Jean Reno et Serge Gainsbourg) une force de lion et un tempérament de viking. Trifon Ivanov nous a malheureusement quitté cette année en date du 13-02-2016 d’une crise cardiaque … paix à son âme. J’aimais tellement ce joueur avec sa tête de killer que j’avais même une image PANINI de lui collée sur le porte-rouleau de PQ de chez moi. N’allez rien imaginer à travers ce fait, c’est juste que je déteste coller des trucs sur mon frigo, mes murs ou encore mes meubles alors il n’y a que là que je tolérai, ça avait d’ailleurs beaucoup étonné David Bynch.

 

 

Afficher l'image d'origine



 

Pour en revenir au jeu, et plus particulièrement sur son gameplay, il faut reconnaître que ce n’était pas ce qui se faisait de mieux. C’était même injouable pour la quasi-totalité des joueurs qui ne tenaient pas 3 match. Les rotations de la caméra étaient mal foutues bien que le jeu dût être une innovation révolutionnaire quant au rendu 3D. Lorsque vous choisissiez la vue principale en mouvement 3D, la caméra changeait d’angle tout le temps puisqu’elle suivait le ballon et pour viser le moindre joueur ça devenait une belle séance de pifomètre. Bon cependant on pouvait remettre une vue plus adéquate aux jeux de foot dont on avait plus l’habitude, en vue de côté , virage ou dessus en réglant la distance de l’objectif.

 

 



Pour en finir avec les flops du titre, nous parlerons du comportement du ballon. On se demandait s’il n’était pas, à la base, prévu pour un jeu de basket. Vous découvrirez sur les vidéos comment il pouvait rebondir sur le sol. Comme si en fait ce n’était pas de l’herbe mais plutôt un parquet de terrain de Hand. Si vous aviez le malheur de faire un lob un peu trop haut, il était certain d’assister à deux ou trois rebonds avant que le ballon ne tombe sur la tête d’un joueur ou, le plus souvent, termine sa course dans les tribunes qui elles au passage étaient vraiment dégeulasses graphiquement.

 




Alors « Pourquoi aimer un jeu qui est injouable ? » me direz-vous ! Et bien parce que il y avait tellement d’autres éléments réussis et innovants que ça m’a suffi à geeker comme un porc et maitriser le gameplay.


 

 

Les commentateurs


C’était bien la première fois que j’entendais des commentaires en français dans un jeu vidéo de foot. De plus ce n’était pas n’importe qui puisque Thierry Roland et Jean-Michel Larqué avaient donné de leur temps pour enregistrer des citations devenues cultes pour ma part. Je me souviens par exemple de « Il a senti le coup venir, quelle belle anticipation ! » ou encore "Papiiiiiiinnnn !" car vous entendiez souvent une même réplique plusieurs fois pas match. Cependant c’est toujours un peu pareil avec Fifa mais ça peut se comprendre vu le nombre d’heures que l’on peut passer devant un jeu de foot. Mais le côté cool des commentaires ne s’arrêtait pas là ! Nous pouvions choisir de changer la langue du jeu ce qui nous mettait d’office les commentateurs officiels de chaque pays. Je ne suis plus vraiment le foot de nos jours, mais je peux vous dire qu’à l’époque je mettais souvent les commentaires italiens car il y avait deux gros tarés qui gueulaient dans le micro et c’était vraiment énorme ! Je vous laisse imaginer l’immersion que l’on pouvait ressentir dans un match de phases finales avec de tels commentateurs.



 

 

 

Les joueurs


Bon restons indulgents le jeu date de 20 ans et si on parle de la modélisation des personnages ... il n'y en a pas. Ils avaient absolument tous la même tête pixélisée et bizarrement à l'époque on s'en foutait pas mal. Une chose qui ne passerait absolument pas aujourd'hui (lol).

 

 

 

 

 

On attend l’euro 2016 avec impatience pour continuer cet évènement comme il se doit. Les années passent et quand je redécouvre des vidéos de ce jeu sorti en 1995 et réentends des commentaires comme Papin, Ginola, Barthez ou encore Deschamps, je me dis qu’en 20 ans ces joueurs ont bien évolué. D’autres nous ont quittés comme cité au début Trifon Ivanov ou Thierry Roland. C’est pourquoi je conseille à chacun d’acheter les jeux de Coupe du Monde ou de Coupe d’Europe, ce seront à coup sûr pour vous des preuves de nostalgie dans les décennies à venir.

Les Images

Les Vidéos

Les jeux en relation

Les Avis des Gamers

Avis de Docteur Jones86
Le 27 Mai 2016 - Par Docteur Jones86 -
Moyenne de l'article 17 /20

Retro gaming et rétro foot, tu me fais plaisir là! Moi je faisait l'euro 96 sur Addidas Power Soccer international 97, je kiffais. Mais des années 90 je retiens deux jeux de foot, voir 3: ISS Deluxe, FIFA 98 et ISS 98. Y avait aussi Ronaldo V Football auquel j'ai joué pendant des heures sur ma Game Boy. Sinon ton article est très bon, un peu court, j'aurais aimé que tu revienne sur l'Euro 96 avec les forces en présence et les moments forts de la compétitions.

Aller en haut de page Haut de page