Oubli des identifiants ? - Inscription

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés à mesurer la fréquentation du site et à la suppression de ce bandeau d'information. En savoir plus

J'accepte

TAGADA TAGADA VOILA LES DALTONS

Aller an bas de page Bas de page
  • Lire l'article
  • Les avis
  • Les Vidéos
  • Jeux en relation

TAGADA TAGADA VOILA LES DALTONS TAGADA TAGADA VOILA LES DALTONS

NINTENDO Super NES

Le 29 Juin 2011 - Par Docteur Jones86 - article lu 1676 fois - Moyenne de 17,00

Après mon article sur Starwing je poursuis avec un nouveau jeu sur Super Nintendo, certes celui-ci ne peut pas se vanter d'être culte et il ne jouit pas d'autant de qualité mais il mérite cependant que l'on s'y arrête.

 

 

Infogrames au far-west:


Rappelez-vous au mileu des années 90 la vaste opération d'Infogrames qui consistait à adapter en jeux vidéos (sur la plupart des supports de l'époque) les héros de BD francophone les plus populaires en jeux vidéos.

 

Ainsi l'on avait eu droit à des jeux de plates formes nous plongeant dans l'univers de Tintin, Astérix,  les Schtroumph, Spirou et enfin en 1997 (sortie en dernier) Lucky Luke.

 

L'accueil des prédecesseurs du célebres cow boy fut plutôt mitigé. On reprochait aux 2 jeux Tintin (Tintin au tibet et le temple du soleil) ainsi qu'au Schtroumph d'être beaucoup trop difficle, les critiques envers les 2 jeux Astérix (Astérix et Astérix § Obélix) furent vraiment moyennes (ce qui est un terrible affront, surtout concernant Astérix et Obélix qui est vraiment excellent), finallement seul Spirou s'en était pas trop mal sorti sans pour autant que les critiques et l'accueil soient transcendant. Mais il y a bien une chose où tout le monde était d'accord c'était la qualité graphique des softs qui était juste superbe et respectait totallement l'univers des différentes BD, sincerement à l'époque on se serait cru dans un dessin animé. Les jeux devaient leur minimum de réputations à leurs graphismes et aussi à la qualité des musiques. Cependant à l'époque il était dur de se faire une place dans le petit monde de la plate forme au milieux des Mario World, Donkey Kong et autre Earthworm Jim.

 

Mais Infogrames n'a pas froid aux yeux et decide en 97 de boucler la boucle en s'attaquant à l'ouest sauvage et au plus cool des cow boy...

 

 

Bang bang Lucky Luke:


Est il vraiment utile de présenter Lucky Luke? Créer dans les années 40 par Morris, par la suite rejoind par le grand Goscinny (Astérix, Le petit Nicolas...), Lucky Luke est un cow boy solitaire toujours accompagné de son cheval Jully Jumper et dans certains épisodes par Rantanplan, un chien aussi débile qu'une blonde de discothéque à la différence que Rantanplan lui est fidéle. Lucky Luke passe la grande partie de son temps à affronter les Dalton, 4 frères étant les plus grands bandits d'Amérique. Durant ces aventures il sera confronté à d'autres ennemis comme Billy The Kid ou Phil Defer ( 2 excellentes BD).

 

Outre la BD, étant la base de cette oeuvre, Lucky Luke a été adapté en séries animés et en films (assez moyens quoi que la version avec Terrence Hill a son charme). Après Tintin et Astérix, Lucky Luke est sans aucun doute le héros de BD francophone le plus populaire.  Un grand nombre d'albums à vu le jour, dont le meilleur (à mon gout) est chasseur de primes paru au début des années 70.

 

Après ce petit historique du célébre cow-boy on pouvoir (enfin) s'interesser au jeu à proprement parlé.

 

1997, cette date nous parrait au dela de la fin de vie de la super-nes, en effet la mode est aux consoles 32 bits et 64 bits. La playstation s'est imposée sur le marché des consoles et la Nintendo 64 tente de se faire une place au soleil. En tout cas à l'époque la 16 bits c'était la préhistoire pour les joueurs, ce qu'ils voulaient c'est de la 3D. Alors quand Infogrames sort Lucky Luke sur la 16 bits de Nintendo le pari semble très risqué, d'autant plus que la console abrite les meilleurs jeux de plates formes (les Donkey Kong Country, Mario World, Earthworm Jim...). Le jeu est donc confronté à deux obstacles majeures. Il sort sur une console où il est difficle de se faire un nom dans le petit monde de la plate forme et pour couronner le tout le support est considéré comme obseléte à l'époque.

 

Inutile de tourner autour du pot, Lucky Luke n'est pas la meilleure adaptation d'un perso BD par Infogrames. Astérix § Obélix sortie 2 ans plus tôt lui est supérieur sur tout les points. Cependant Lucky Luke reste un bon petit jeu de plate forme et il serait dommage que les fans du genre passent à côté.

 

 

Lucky Luke, il a pas peur de personne:

 

Graphismes: en 1997 on sait parfaitement maitriser les capacités de la console, et heureusement. Infogrames à toujours marqué les esprit par la qualité graphique de ces softs, Lucky Luke n'échappe pas à la régle et ainsi on se crois vraiment dans la BD. Beau travail. 18/20

 

Jouabilité: Sans être parfaite et réellement intuitive, celle-ci reste correcte.  C'est sûr que la jouabilité est loin des références du genre, mais elle reste assez agréable pour que l'on passe un bon moment. D'autant que les phases de gameplay sont variées, outre les phases de plates formes classique, l'on a des phase de shoot (le canyon) et des phases de poursuites (l'attaque du train). 14/20

 

Durée de vie: Vu la facilité du soft la durée d evie est rikiki, le jeu se fini en 2h30/3h la première fois et après on peut le finir en 1h. Lucky Luke est le genre de jeu à faire quand on a une petite heure à perdre. Mais même si le soft est facile il y a bien quelques énigmes qui nous retardes un peu et rallonge la durée du soft. 12/20

 

Bande son: Les musiques ont toujours été, avec les graphismes, le point fort des jeux Infogrames. Si celle de Lucky Luke n'est pas à la hauteur de Astérix § Obélix ou des Tintin, elle reste de bonne facture et super agréable. 15/20

 

Scénario: Les Dalton sont à Yuma et ils foutent le boxon, Lucky Luke se rend sur place pour les arrêter. Le scénario est léger, mais comme dans tout les jeux de plates formes (rappelez vous dans DOnkey Country l'histoire se résume à un vol de bananes). L'histoire est un prétexte à parcourir des niveaux emblématique des BD  et des Westerns en général: le pénitencier, le canyon, le salon... Et ces niveaux sont vraiment super agréables à parcourir! 16/20

 

Note globale: 15/20. Lucky Luke sur Super Nintendo est un bon petit jeu de plate forme à l'ancienne à faire pour se détendre ou bien passer un pti moment bien fun ou en famille. Il serait vraiment dommage de passer à côté car l'on samuse comme un pti fou avec ce soft.

 

 

Lonesome cowboy:

 

Pour quelqu'un qui tire plus vite que son ombre, Lucky Luke est arrivé un peu trop tard sur Super Nintendo. En effet il n'était pas dans le coup, la 16 bit était passé de mode, mais dans les jeux comme dans la vie ce n'est pas la taille des bist qui compte, ainsi 14ans plus tard l'on peu se rendre compte du potentiel du jeu est constaté qu'il a mieux vieilli que certains jeux 32 bits et 64 bits.

 

Sans être un grand jeu, Lucky Luke arrive à nous amuser et nous passer un moment vraiment cool, et ça c'est le pricipal!

 

Les Vidéos

Les jeux en relation

Les Avis des Gamers

Avis de Cyber Konar
Le 08 Juillet 2011 - Par Cyber Konar -
Moyenne de l'article 17 /20

Etant fan je ne peux que me déKONARdiser devant tant de nostalgie

Aller en haut de page Haut de page
Rechercher uniquement dans :






Recherche avancée
connexion

Vous n'êtes pas identifié !

Pseudo
Mot de passe
Connecting