Oubli des identifiants ? - Inscription

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés à mesurer la fréquentation du site et à la suppression de ce bandeau d'information. En savoir plus

J'accepte

Roller Coaster : Eruption imminente dans les montagnes russes !

Aller an bas de page Bas de page
  • Lire l'article
  • Les avis
  • Les Images
  • Les Vidéos
  • Jeux en relation

Roller Coaster : Eruption imminente dans les montagnes russes ! Roller Coaster : Eruption imminente dans les montagnes russes !

MICROSOFT XBOX 360

Le 04 Avril 2015 - Par PentoGGA - article lu 659 fois - Moyenne de 17,00

Si vous aimez dévorer des bouffées d'air à grande vitesse pour gonfler vos poumons l'adrénaline et réguler les battements de votre coeur qui s'emballe, ScreamRide est fait pour vous ! Ce jeu sorti sur le Xbox-Live vous place aux commandes de montagnes russes. En vue embarquée pour piloter la nacelle, en lanceur de catapulte humaine ou en concepteur de parcours de rails, vous allez tout connaître sur l'univers déjanté de ce jeu de roller coaster à prendre au troisième degrés. Pourtant ScreamRide n'est pas le jeu du siècle mais l'ergonomie de ses options et menus le rend plutôt agréable à geeker, et ce , même si il y a des ratés. Vous allez pouvoir participer aux trois modes que j'ai cités ci dessus, et que je vais développer plus bas. Je ne les trouve pas tous aussi fun les uns que les autres mais déjà quand on remarque que l'on peut terminer un seul mode sans avoir à avancer les autres c'est plutôt encourageant. Pour mon expérience, j'ai déjà joué durant 5 heures juste au mode "Expert En Démolition" sans avoir terminé les missions jusqu'à la fin. Pour moi le jeu est presque amorti pour les 30 € que j'ai mis dedans. J'ai dû faire 2 heures sur le mode "Ingénieur" et 30 minutes sur le mode "Pilote". Les options vous permettent de tout adapter à votre guise comme pour les axes X et Y selon que vous soyez en pleine conduite ou en mode libre pour tourner autours de divers objets. Il y a de nombreuses options que l'on peut changer ,rien d'exceptionnel mais très pratiques pour le confort de jeu. Je voulais aussi souligner la réalisation exceptionnelle de l'ambiance qui y règne. Les animations sont travaillées pour partager l'enthousiasme des visiteurs de l'attraction comme cet individu qui se tourne vers vous pour vous encourager à y aller à fond avant le démarrage.

 

 

 

 

Le design et magnifique même sur Xbox-360 et il n'y a aucun bug. Je suis d'accord sur le fait que l'intérieur des bâtiments destructibles est simple mais dans un bon jeu Acrade on s'en bat les nouilles. Et puis quand il y a des totaux de points qui peuvent dépasser 1 000 000 à l'issue d'un run, moi ça me plait.

 

 

Pilote

 

Comme le montre la photo du dessus, les passagers sont surexcités à l'idée d'entreprendre le parcours. Qu'ils s'y attendent ou non ils vont certainement subir les pires crash jamais réalisés sur ce type d'attraction. Le but ici est d'aller le plus vite possible en enchaînant les obstacles via un système de QTE. Vous pouvez tenter de battre des records en abusant du boost (bouton A) à tout moment. Les obstacles sont représentés par des sections de plusieurs rails en surbrillance, il faudra appuyer sur le bouton demandé juste avant la fin de la zone entreprise. C'est l'un des moyens pour remplir votre barre de boost. Ah oui je n'ai pas parlé du départ mais comme la logique le veut, il suffit d'appuyer sur la gâchette de droite une fois que le feu passe au vert. Attention car si vous le faites trop tôt vous n’aurez aucune vitesse. Il n'est pas question ici d'apprendre par coeur un super départ puisque, après les trois feux rouges, le feux vert ne s'allume jamais au même moment. Dans les virages vous devrez épouser la courbe en tournant avec le joystick gauche, sorties de rails garanties ... encore faut-il ne pas caler en pleine montée.

 

 

 

 

 

Expert En Démolition

 

 

Nous voici dans le mode de jeu que je préfère. Le but est simple et dévastateur, vous devez balancer divers nacelles en plein milieu de grosses infrastructures comme par exemple des gratte-ciel, des hangars géants, des mechas et toutes autres bâtisses aussi impressionnantes les unes que les autres. Généralement on commence avec une dizaine de lancés qui comptent plusieurs sortes de nacelles. Même si la destruction de ces gros bâtiments a un côté mauvais goût, quand on assiste au spectacle de la mise en scène des effondrements, on rigole beaucoup du concept qui place des visiteurs en plein kiff assis dans chaque projectile lancé.  On commence à envoyer une simple "boule", puis on passe peu à peu à d'autres qui possèdent leur propre spécificité. Une capsule va pouvoir se disperser en trois parties avant de réatterrir en appuyant sur A, quand une autre va pouvoir exploser au moment quand vous le déciderez et en appuyant sur ce même bouton. On peut aussi lancer une nacelle rebondissante pour accéder à des endroits stratégiques. Et oui comme vous l'avez probablement deviné il est possible de diriger , plus ou moins, l'objet vers la direction voulue. Cet "aftertouch" est très utile pour attraper les différents bonus que les objectifs annexes vous demandent de prendre. Que ce soit les écrans de télé, les trampolines, les aimants ou les anneaux flottants, vous devrez maîtriser la bête avant d'arriver à réussir des exigences de trajectoires voulues. Je ne vous cache pas que je suis un peu déçu de cet aspect qui, au beau milieu d'une zone de destruction qui fait briller les yeux des plus bourrins comme moi, vous demande encore une fois de la finesse chiante et redondante. Une sorte de jeu de plateforme dans une map et un genre de jeu absolument pas faits pour, voilà d'ailleurs pourquoi j'ai été vite saoulé dans les derniers niveaux alors que le début était si prometteur ...

 

 

 

 

 

 

 

 

Ingénieur

 

 

Dans ce mode vous aurez la possibilité de choisir la forme de votre manège sur une partie imposée. Soit vous devrez réussir à boucler le tour en accomplissant les taches demandées, soit vous allez devoir continuer un segment de rails pour faire en sorte d'éjecter le train à pleine vitesse dans un bâtiment afin de le réduire en tas de poussières. J'aime beaucoup ce mode même si parfois on bloque un peu trop longtemps sur la construction. Non seulement vous avez un nombre d'éléments restreint mais en plus vous devrez valider des objectifs un peu chiants, eux aussi, comme une vitesse max à atteindre, la mise en place d'éléments spéciaux précis ou encore le raccord avec des parties de rails abandonnées . Il y en a encore d'autres, mais tout ça pour dire qu'on vous promet un jeu bac à sable mais qui devient de moins en moins libre et personnalisable au fur et à mesure que l'on avance. Dommage car encore une fois je ne sais pas si je vais avoir la patience de finir ce mode. En plus de cela, vous devrez faire en sorte à ce que les trois barres de jauge restent dans le vert. En bas à gauche de l'écran on retrouve trois barres qu'il faudra surveiller durant le test du parcourt.

 

 

 

Ces barres représentent :

 

 

- Hurlements : Garantissez des sensations fortes à vos passagers de manière constantes pour garder le pointeur dans le vert.

- Intensité : Enchaînez les montées/descentes pour une bonne régularité de cette barre.

- Nausée : Régulez le spectacle pour ne pas martyriser le coeur des convives. Enchaînez trois looping à toute bringue va vider les estomacs des passagers à leur arrivé et forcément vous aura fait sortir du vert dans la barre.

 

A la manière de certains jeux d’athlétisme, plus les trois barres restent dans le vert tout au long du parcours et plus les points se multiplient. Voilà tout ce qu'il faut faire pour réussir parfaitement chaque niveau . Ah oui j'oubliais ... et bien sûr tout en évitant de faire dérailler les nacelles. Ce mode vous embarquera dans de grandes phases de rectification de conception. Là encore, pour un jeu qu'on a envie de faire à la bourrins ça souligne une trop forte présence de subtilité.

 

 

 

 

 

Conclusion

 

 

SceamRide est un très bon jeu qui a beaucoup d'atouts pour nous faire kiffer son esprit délirant et même novateur. Les couleurs sont belles et l'environnement est crédible et unique. Le scoring qui donne au jeu une bonne touche arcade aurait tout de même mérité plus d'attention. Il manque cruellement un tableau des scores en local (oui je sais on n'en trouve plus sur Xbox mais franchement on aurait bien aimé y jouer lors de nos soirées geek) Un bémol majeur est le trop plein d'objectifs en tout genre demandé qui fait peu à peu disparaître le concept présenté au début du jeu. Enfin la difficulté est trop agressive sur les derniers niveaux ... encore un jeu que je ne finirai pas certes, mais qui cependant me rappellera souvent sur les premiers niveaux de chaque mode pour tenter de battre mes propres records ou ceux de mes amis du Xbox-Live.

 

 

 

 

Les Images

Les Vidéos

Les jeux en relation

Les Avis des Gamers

Avis de Docteur Jones86
Le 06 Avril 2015 - Par Docteur Jones86 -
Moyenne de l'article 17 /20

Un bon article sur un jeu original. Dommage que je n'aime pas Cyprien^^

Aller en haut de page Haut de page