Oubli des identifiants ? - Inscription

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés à mesurer la fréquentation du site et à la suppression de ce bandeau d'information. En savoir plus

J'accepte

Retour en enfance avec Mickey, Land of Illusion sur Master System

Aller an bas de page Bas de page
  • Lire l'article
  • Les avis
  • Les Images
  • Jeux en relation

Retour en enfance avec Mickey, Land of Illusion sur Master System Retour en enfance avec Mickey, Land of Illusion sur Master System

SEGA Master System

Le 28 Janvier 2015 - Par Docteur Jones86 - article lu 710 fois - Moyenne de 19,00

Aujourd'hui c'est rétro et croyez-moi j'ai le rétro dans le viseur. Retour sur la 8 bits de Sega en 1992 avec la suite du célébrissime Castle of Illusion. La suite c'est un peu faux comme terme car le titre a connu de nombreuses suites, en général propre à une console.


Là je crois que j'en ai perdu la moitié alors un petit cours d'histoire s'impose. En 1990 sort Castle of Illusion sur Megadrive, le titre est un véritable succès et sera adapté l'année d'après sur la Master System. La version Master System est d'ailleurs considérée comme supérieure à la première et je suis tout à fait d'accord. A partir de là va naître deux sagas de Mickey dans le monde de l'illusion, appelons les sagas "Illusion", une sur Megadrive et une sur Master System. Des jeux sont aussi sortis sur Game Gear mais ce ne sont que des adaptations "classiques" des jeux Master System.


 

Petite précision, Castle of Illusion n'est pas une simple adaptation de son aîné sur Megadrive, il y a des différences de gameplay et de level-design. Ceci étant dit revenons à la saga. La Megadrive aura droit à une suite de son Castle en 1993, World of Illusion (dont j'ai déjà rédigé un article)... une petite merveille au passage. La version Master System aura, elle, droit à deux suites, Land of Illusion (1992) et Legend of Illusion (1994). Sur ces cinq jeux j'en ai fait 4, je n'ai pas encore eu le loisir de tester Legend of Illusion.

 

Les choses étant cadrées on va enfin pouvoir se plonger dans Land of Illusion.

 


Mickey dans le monde de Castlevania:


Le titre se présente comme un jeu de plate-forme classique tel que l'on pouvait en voir des tas et des tas au début des années 90. Connaissant le succès du premier épisode sur la même machine et ses qualités, il y a toutes les raisons du monde d'être confiant. Cependant 1992 les machines 16 bits commencent à bien s'installer sur le marché et il est de plus en plus compliqué de se faire une place au soleil quand on sort sur une console d'ancienne génération. D'ailleurs ne nous mentons pas, à l'époque Land of Illusion n'a pas fait de raz de marée médiatique à l'image d'autres titres...mais eux sortis sur 16 bits.

L'avantage de sortir en 1992 c'est pouvoir s'inspirer de ce qui a été fait avant et surtout de ce qui a marché avant. Si beaucoup voient des inspirations du côté de Duck Tales (1989) sur NES, j'y vois plutôt un travail basé sur la célèbre saga de Konami Castlevania. Pas si étonnant que ça quand on sait qu'il n'y a pas de Castlevania sur Master System, qu'il s'agit d'une référence en matière d'action/ plate-forme et qu'on évolue dans un monde médiéval fantastique fait de forêts et autres châteaux hantés. Cependant la comparaison ne s'arrête pas là et va jusqu'au level design, sur certains niveau de Land of Illusion j'avais l'impression de jouer à Castlevania.



Ca crève pas les yeux pour le chara-design, faut quand même rester dans du Disney, mais pour les décors c'est assez flagrant (à mon humble avis).

Mais le titre de Sega va encore plus loin en s'inspirant du gameplay des célèbres jeux de Konami. C'est flagrant dans l'utilisation des items souvent nécessaires pour la progression de l'aventure. Pour ceux qui connaissent la Master System ils doivent se dire que ça doit être un cauchemar de gérer plusieurs items avec la manette de la console, et bien vous vous trompez ! Tour de génie de Sega, utiliser ses items et un jeu d'enfant et la manière ressemble à celle des Castlevania sur NES... sauf que sur la manette de Sega il y a deux boutons en moins puisque le "START" est sur la console et que le "select" n'existe pas.

Autre comparaison dans la jouabilité, chaque niveau est une idée de gameplay. Cela ne crève pas les yeux dans le premier niveau assez classique, mais rapidement on remarque la subtilité de la jouabilité pour chaque niveau.


 

 

 


Cette vidéo en est un bon exemple et illustre bien mes propos, en tout cas elle est plus clair que ceux-ci !

 

Si le titre puise dans une série phare de la fin des années 80 et du début des années 90 pour se donner les moyens de réussir, n'oublions qu'il a aussi sa personnalité et qu'il ne se pose pas comme une simple copie...loin de là !

 

 

Le monde merveilleux de Disney:


Le monde de Disney est une mine quasi inépuisable, j'en veux pour preuve le nombre d'adaptations vidéo-ludiques depuis une trentaine d'années (et oui déjà).

Ici on va surtout parler de l'ambiance du titre qui puise directement dans le côté féérique de Disney. Si le level-design est fortement inspiré par Castlevania (ouais je radote), la direction artistique est celle qu'on attend d'un jeu Disney; forêts enchantées, châteaux, haricot magique... Cela ressemble presque à une ballade à Disneyland.


 

 

 


Parfait pour les grands enfants que sont les membres de GGA. C'est coloré, c'est bien animé, c'est varié, c'est beau, c'est féerique... Sega a fait le job et l'a bien fait.

Si Mickey est le héros, on retrouve tous ses potes dans l'histoire; Donald, Dingo, Daisy, Minnie... Des personnages qui contribuent à l'histoire, du coup c'est vraiment sympa de les croiser.

Les niveaux sont variés et nombreux, même s'il existe plusieurs temples et châteaux aucun ne se ressemble. Je ne vais pas énoncer tous les niveaux, ça n'aurait point d'intérêt mais sachez que vous allez voyager dans un monde féerique et ça c'est super cool.

 

Graphiquement c'est très joli pour de la 8-bits, c'est coloré, les décors sont superbement dessinés et les animations sont belles...un titre qui n'a pas à rougir des productions 16-bits.

Côté musique aucun morceau ne m'a émerveillé mais il faut bien admettre que la qualité est au rendez-vous, les musiques collent bien aux niveaux et à l'univers de conte de fée du titre.


 

 

 

Un jeu qui accumule les bons points en termes de gameplay, de graphismes et plaisir pour les oreilles. Je ne me suis pas étendu sur le scénario, je l'ai à peine évoqué, pour la simple et bonne raison qu'il se justifie par l'ambiance. Comme beaucoup de jeux de plates-forme le côté scénaristique prend de l'importance si l'ambiance est réussie.

Vous allez me dire que le jeu est parfait ! Et bien pas tout à fait mais ses défauts viennent plus de la croix directionnelle de la manette que du titre en lui-même. Comme je l'ai dit le travail fait sur la jouabilité de ce titre est énorme, avec des moyens limités Sega à fait quelque chose d'énorme et on peut parler de véritable prouesse. Cependant la croix directionnelle de la Master System manque de précision et quand il faut gérer des sauts ça devient vite difficile voire un casse-tête... je dois avouer que ça m'a rendu grossier à plusieurs moments. Attention, ce problème ne rend pas le jeu impossible (loin de là) mais en vieux geek que je suis j'ai bien senti que ça l'handicapait et c'est bien dommage quand on a conscience des nombreuses qualités du jeu.


C'est cependant la seul ombre au tableau. Une fois le jeu terminé voici ce que j'ai crié à haute voix: "C'est le meilleur jeu de la Master System, quelle tuerie cosmique!"


De plus j'estime que le titre a sa place dans le top 5 des meilleurs jeux Disney...d'ailleurs voici mon top 5 au jour d'aujourd'hui:


1. Duck tales (NES)

2. Duck Tales 2 (NES)

3. Aladdin (Megadrive)

4. Land of Illusion (Master System)


Et il n'y a pas de 5 puisque j'arrive pas à me décider^^

 

En tout cas si vous une Master System et quelques euros à dépenser, n'hésitez plus et tentez l'aventure LAND OF ILLUSION!!!

 

 

Les Images

Les jeux en relation

Les Avis des Gamers

Avis de PentoGGA
Le 31 Janvier 2015 - Par PentoGGA -
Moyenne de l'article 19 /20

Excellent article , les phases de gameplay des vidéos sont de bonnes sélections. Effectivement il a l'air très réussi

Aller en haut de page Haut de page