Oubli des identifiants ? - Inscription

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés à mesurer la fréquentation du site et à la suppression de ce bandeau d'information. En savoir plus

J'accepte

Retour dans le royaume d'Hyrule

Aller an bas de page Bas de page
  • Lire l'article
  • Les avis
  • Les Images
  • Les Vidéos
  • Jeux en relation

Retour dans le royaume d'Hyrule Retour dans le royaume d'Hyrule

NINTENDO GameBoy Advance

Le 15 Mars 2011 - Par Docteur Jones86 - article lu 918 fois - Moyenne de 19,00

J'ai joué à la version GBA qui est la même que la version NES. C'est le dernier Zelda auquel j'ai joué. C'est sans aucun doute l'un des Zelda les moins estimé et les moins populaire, ce qui est pour moi un terrible affront, car sa grande différence avec les autres opus en font un Zelda unique qui mérite le détour.

 

Link is back:

La sortie du 1er opus en 1986 (1987 en France) à eu l'effet du petite bombe. En effet, replacez vous dans le contexte de l'époque, au milieu des jeux de plates formes sort ce jeu d'aventure à la durée de vie grandiose, tellement grandiose que vous pouvez sauver votre aventure, où vous parcourez un monde magique pour sauver une princesse en détresse et retrouvez un mystérieu artefact appelé Triforce...si l'unvers change je trouve qu'il y a un fort paralléle entre Zelda et Star Wars, mais bon là n'est pas le sujet mais il serait sympa de créer un article sur les influences (nombreuses) de Zelda.

Ainsi, vu l'énorme succés du jeu, sort logiquement en 1988 sa suite nommée: Zelda II: The Aventure of Link. Et pour le coup Nintendo fait un jeu vraiment différent, fini la vue du dessus (sauf sur la map) et l'on adopte le scralling horizontal symbolique des jeux 2D. Si le premier opus est trés aventure cette suite mélange les genres: c'est un RPG avec les points d'expériences et les dialogues qui vont avec, on ajoute des faces d'actions et de plates formes et voila qui résume Zelda II en général. Mais bon ce titre c'est bien que cela, c'est une ambiance unique et un véritable défi pour en voir le bout...

Maintenant laissez moi vous presentez le test de mon Zelda favoris et vous donnez ou redonnez le gout de vous plongez dans cette grande aventure!

 

Image

 

Best of the Nes:

Graphismes: Près de 25ans plus tard cela peut faire rire mais il faut là aussi ce remetre dans le contexte de l'époque. Pour de la 8 bit c'est vraiment trés colorés et en plus les environnements sont variés pasqant de la forêt à la plaine en passant par les villages, les cavernes et les fameux palais. Pour l'époque ça assurait grave,les geeks de l'époque on en pris plein les yeux. Ce que je retient c'est vraiment la diversité des décors qui donne une grande dimension à l'aventure. 19/20 (en se placant dans le contexte de l'époque).

Jouabilité: j'avoue que les premières minutes sont difficile, côté RPG oblige, d'autant plus que le titre est en anglais et que les explications sont peu nombreuses. Cependant une fois le gamepaly matrisé l'on se rend compte de la richesse et de la profondeur du titre, et pour un jeu de 1988 on ne peut que s'incliner tellement la jouabilité est parfaite. Les combats necessite une véritable stratégies, tout comme les déplacements...un modéle du genre. 20/20

Durée de vie: Celle-ci est collossale, non pas parce que le jeu est véritablement long (attention j'ai pas dit qu'il était court) mais parce que la difficulté est collossale et rien que pour aller au second palais c'est un véritable casse tête. Mais cette difficulté n'est opas repoussante, au contraire, celle-ci renforce le challenge du titre et vous ne verez pas les heures deffilez pour allez d'un palais à un autre. 19/20

Bande son: changement de compisiteur pour ce second opus, certains crient encore au scandale alors que ce n'est pas justifié. Certes les musiques sont totallement différente mais elles sont vraiment excellente, celle d'intro me hante encore l'esprit. Franchement à rien a redire il suffit d'admirer. 20/20

Scénario: Certes moins devellopé que les opus suivant, mais au dessus du premier opus, le scénario de Zelda II nous lance dans la recherches de cristaux et nous devons reveiller la princesse Zelda plongé dans un sommeil infini par le porcin Ganon. Scénar basique certes mais très ancrés dans la tradition fantansyste, celui-ci est donc plein de charme et nous offre un combat final étonnant qui me rappel Star Wars, mais je n'en dirai pas plus. 18/20

19/20 pour l'ensemble du jeu, inutile de preciser que c'est une véritable merveille, le meilleur jeu nes et le meilleur Zelda à mon avis. Si vous ne l'avez pas essayé c'est impardonnable et lachez vite votre ordinateur pour vous lancez dans l'aventure.

 

Image

 

Un RPG haut de gamme:

Selon moi il n'y a que deux RPG au dessus de Zelda II: Chrono Trigger (en seconde place) et Final Fantasy VIII (première place). Cependant la titre n'a pas été bien reçus, ses changements radicaux ont en général déplu à la critique et aux joueurs. Quelques années plus tar avec Link to the past la série a retrouvé la popularité du premier épisodes et celle-ci à été renforcé par la suite: Ocarina of Time, Wind Waker, Twilight Princess... Du coup Zelda II à été "mit de côté" et constitue l'épisode le plus méconnu des joueurs, c'est vraiment dommage car il mérite vraiment le détour de part son côté RPG qui en font une référence du genre et son ambiance qui n'a rien à envié aux autres épisodes.

 

Image

Les Images

ZeldaZeldaZelda

Les Vidéos

Les jeux en relation

Les Avis des Gamers

Avis de Vicekrispies
Le 17 Mars 2011 - Par Vicekrispies -
Moyenne de l'article 19 /20

Pour l'article sur les influences de Zelda, je pense qu'il faudrait limite un dossier, tant elles sont nombreuses. Pour en revenir à Zelda 2, comme j'aime à le répéter, c'est l'opus le plus mésestimé de la série, à tort, évidemment, critiqué à cause du changement de gameplay, comme Wind Waker à été critiqué pour son brutal revirement de style graphique. Moi c'est un style qui m'a toujours plu ce style plate forme RPG, à la Faxanadu ou Wonder Boy. En plus de ça, il est vraiment complet, beaucoup de villages, enfin une interaction avec les persos, la plus belle réplique du monde "I am error", des musiques qui mettent à fond dans l'ambiance, des palais bien retors, un système d'expérience... Pour moi ce n'est pas le meilleur de la série, mais rien que pour le fait que ce soit un épisode à part, il à une place spéciale dans mon coeur de gamer :p Bel article, il rend bien hommage à un des meilleurs jeux nes (comme lucien).

Aller en haut de page Haut de page