Oubli des identifiants ? - Inscription

Prends ton snow, tes skis et tout ton bordel ... et go go go !

Aller an bas de page Bas de page
  • Lire l'article
  • Les avis
  • Les Images
  • Les Vidéos
  • Jeux en relation

Prends ton snow, tes skis et tout ton bordel ... et go go go ! Prends ton snow, tes skis et tout ton bordel ... et go go go !

PC

Le 05 Décembre 2016 - Par PentoGGA - Moyenne de 17,00

Dans la no-life , il existe 2 sortes de jeux de snowboard funs. L’un est très arcade et vous permet de tenir une multitude de tricks sur une distance de plusieurs kilomètres en l’air ou en slide sur des câbles, et l’autre garde un esprit réaliste et mise tout sur la représentation des conditions de la haute montagne. STEEP a choisi la deuxième option.

 

Tout d’abord, même si je sous-entends le titre comme un jeu de snowboard, il propose tout de même pas moins de 4 autres activités. Vous pouvez dévaler les pentes en snowboard, en ski, en wingsuit, en parapente ou à pieds. L’ensemble est plutôt agréable car la gigantesque map est un terrain de jeu optimal et tous les sports vous seront bénéfiques pour pouvoir en explorer les zones les plus insolites.

 

 

 


 

 

Snowboard

 

C’est l’épreuve pour laquelle j’ai acheté STEEP. Rien de bien nouveau par rapport à ce qui a été vu par le passé. Je soulignerai sa maniabilité assez souple grâce à son système de re-plaquage simpliste. Il vous suffit de balancer votre style une fois avoir décollé et de juger l’instant où il faudra relâcher tous les boutons, encore en l’air, car c’est comme ceci que votre snowboardeur fera en sorte de réussir son atterrissage … dans la limite de l’acceptable bien entendu. Inutile d’essayer d’atterrir perpendiculaire à la pente ou sur la tête, les fractures existent dans STEEP et si vous dépassez les 100 G de dégâts vous n’aurez qu’à recommencer le run.

 

 

 

 

 

 

Ski

 

J’ai eu grande hâte à tester le ski qui avait déjà été vu dans SSX On Tour. Je n’ai absolument pas été déçu car, comme pour ce dernier cité, il est très facile à manier et vous pourrez anticiper des virages secs comme dans l’exemple qui se trouve dans le Pento Press Start consacré à cet article. En ce qui concerne les tricks et le re-plaquage c’est le même système que pour le snowboard. La vitesse dans les deux styles est très impressionnante. Vous allez être bluffé lors des courses en slalomant entre les sapins.

 

 

 

 

 

 

 

Wingsuit

 

Elle est loin d’être une épreuve dont je suis tombé sous le charme. C’est vrai qu’une fois que l’on choppe le coup c’est très impressionnant de voler comme superman au ras de la falaise mais lorsque l’on vous demande de participer à une épreuve c’est pas tout à fait le même kiff. Certaines sont compliquées mais ce n’est pas le pire. Le pire est en réalité l’atterrissage. Effectivement à la fin vous devrez généralement atterrir en parachute alors que l’on ne sait pas vraiment quand on doit le déclencher. En gros vous faites un run parfait mais, si vous le déployez trop tôt, vous foirez le dernier checkpoint et donc la totalité de l’effort en tout cas en ce qui concerne mon expérience. Après je ne dis pas, je vais continuer de voir si j’y prends goût. Ah siii ! J’allais oublier ! Ce que j’ai trouvé vraiment énorme c’est le fait d’apercevoir d’autres joueurs au loin qui dévalent la pente à ski ou en snow et de leur passer juste devant en wingsuit. C’est super chaud, je n’y arrive pas souvent mais quand c’est le cas je suis trop fier, et à la limite quand je me vautre devant eux c’est tout aussi drôle.

 

 

 

 

 

 

Parapente

 

Là par contre je n’y prendrai jamais goût. Cette épreuve n’a aucun sens parce que vous vous retrouvez généralement en surcharge d’adrénaline grâce aux autres épreuves … puis on vous (im)pose une épreuve de parapente … C’est lent, c’est difficile à jauger la balance pour parvenir à suivre un itinéraire conseillé et le pire dans tout ça c’est que ça dure plusieurs minutes. Je pense que des épreuves en groupe de figures en chute libre notées par un jury aurait été 100 fois préférable mais bref … ça casse le rythme et je me demande pourquoi ils ont mis ça. Il devait y avoir un passionné dans l’équipe de développement qui a fait son caca nerveux pour insérer ça. Non sérieux les gars, si l’un d’entre vous kiffe ça faut vraiment me dire pourquoi parce que je n’y vois vraiment aucun intérêt. Sauf, et parce que je ne suis pas mauvaise langue, pour atteindre des endroits difficiles en mode exploration. Mais bon, c’est une histoire de s’en servir pendant 30 secondes sur 5 heures de jeu.

 

 


 

 

Pour en revenir à ce qui est plus général je voulais parler de la taille de la map. Plusieurs montagnes sont représentées en une.  Il y a différents biomes comprenant soit des villages sur pistes, des barres rocheuses, des glaciers, de vastes forêts, des lacs … bref tout ce qui est représentatif de nos belles montagnes et ça c’est le must. Le cycle jour/nuit éclair les vallées de multitudes de luminosités différentes et il rend les pistes magnifiques. On se surprend très souvent à s’arrêter pour contempler le paysage et forcément on prend à blinde des captures d’écran.

 

 

 

 

 

Le son rime avec perfection, à tel point que je n’ai jamais entendu un aussi beau bruit de poudreuse écrasée dans un jeu. Le vent, les surfaces différentes sur lesquelles on glisse, les autres riders et tout un tas d’autres phénomènes vous bercent. Lorsque tout cela se mélange dans le casque, si vous fermez les yeux vous pouvez vous y imaginer.

 

Il y a deux points négatifs importants alors je ne voulais surtout pas vous les cacher. Le premier est la musique. En elle-même elle est excellente, en tout cas moi j’adore. Le seul souci c’est qu’à chaque fois que vous recommencer une épreuve, un nouveau morceau commence. Alors si comme moi vous aimez pétav’ des records en recommençant toutes les 20 secondes pendant 2 heures ça va vite vous saturer les neurones. Je connais par cœur les 20 premières secondes d’intro de plein de chansons que je ne connais même pas. Dommage, ils auraient dû opter pour une compilation qui tourne toute seule quel que soit l’action que l’on fasse.

 

Le deuxième point est le plus contraignant pour ma part. Vous pouvez gagner de l’argent lors des épreuves pour le dépenser dans le magasin et changer le style de votre perso. Vous en gagnerez beaucoup d’autres. J’ai moi-même eu plaisir à lui mettre des fringues qui cartonnent sur une piste de ski. Le seul problème c’est qu’à chaque fois que j’ai quitté le jeu, et que je suis revenu dessus ensuite, ça n’avait pas sauvegardé. Rassurer ça avait bien conservé les fringues gagnées ou achetées mais il a fallu à chaque fois que je re-sélectionne le tout. C’est super chiant car du coup, lorsque je me connecte juste pour 10 ou 15 minutes je n’ai pas le temps ni l’envie de refaire mon perso. J’espère qu’ils vont corriger ça par ce que j’avoue que ça me pète les nouilles surtout pour un jeu de snow dans lequel la tenue de base est vraiment horrible.

 

 

 

 

 

Je dirai donc que STEEP est un beau bébé qui fait plaisir après la déception du dernier SSX et après quoi je pensais le style abandonné pour de bon. STEEP n’est pas arcade pour un sou mais est bien plus prenant que le dernier SSX contre toute attente. Je vous conseille de l’acheter surtout si vous aimez la montagne car l’équipe a fait un travail colossal et il faut à tout prix leur montrer que c’est là-dessus qu’il va falloir persévérer les années suivantes.

 

 

 

 


Les Images

Les Vidéos

Les jeux en relation

Les Avis des Gamers

Avis de Docteur Jones86
Le 05 Décembre 2016 - Par Docteur Jones86 -
Moyenne de l'article 17 /20

Les jeux de snow c'est cool! Article sympa et bonne vidéo! Merci!

Aller en haut de page Haut de page
Rechercher uniquement dans :






Recherche avancée
connexion

Vous n'êtes pas identifié !

Pseudo
Mot de passe
Connecting