Oubli des identifiants ? - Inscription

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés à mesurer la fréquentation du site et à la suppression de ce bandeau d'information. En savoir plus

J'accepte

PPS : Singularity Event

Aller an bas de page Bas de page
  • Lire l'article
  • Les avis
  • Les Images
  • Les Vidéos
  • Jeux en relation

PPS : Singularity Event PPS : Singularity Event

PC

Le 29 Mars 2016 - Par PentoGGA - article lu 656 fois - Moyenne de 18,00

Si vous recherchez un bon RPG à l’ancienne, généreux en action et avec un univers original, il est venu le temps pour vous de connaître Singularity Event qui est pour moi une belle surprise. Je l’ai connu un peu par hasard et après y avoir joué plusieurs dizaines de minutes j’ai tout de suite accroché à l’ambiance. Ce titre français indépendant permet d’avoir une excellente scénarisation soutenue par un doublage digne de ce nom. Je vous invite à démarrer vous-même Singularity Event pour découvrir toute son intrigue au fur et à mesure, mais en attendant voici les bases pour comprendre le monde de Demopolis.

 

 

 

 

 

 

Demopolis est la dernière civilisation sur terre et a été bâtie après la grande guerre de l’ « ancien monde ». Elle est divisée en quatre secteurs entourés par un mur colossale infranchissable appelé le Big. Les différences entre hommes et femmes n’existent plus, ce qui leur donne un nom commun les Notranz. La paix règne depuis 2000 ans mais des assauts de méchanarchistes récurrentes se font de plus en plus sentir. Ces robots rebelles et sanguinaires ont comme objectif de gouverner les hommes.

 

 

 

 

 

Lorsque l’aventure est partie, vous déambulez dans des couloirs, des pièces de bâtiments ou dans des rues en vue de dessus. Vous ne vous servirez quasiment que de la souris pour jouer, cependant quelques boutons du clavier s’avèrent très utiles.

 

 

A la souris

 

- Avec clic droit vous désignez un point vers lequel Gabriel (votre personnage) va se rendre comme dans un point’n’click car le jeu est en vue de dessus.

 

 

 


- Clic gauche est la touche « action ». Vous allez l’utiliser sur des ennemis pour les attaquer, sur des PNJ pour dialoguer avec et sur des objets en surbrillance, entre autres pour pirater des ordinateurs, ramasser des objets, passer des portes etc … Inutile de vous informer que ce bouton gauche sera sollicité à outrance pour la gestion des menus et de votre inventaire.

 

 

Au clavier

 

- Les flèches multidirectionnelles vous permettent de visualiser plus loin. Il suffit d’appuyer dans le sens voulu pour améliorer le champ de vision.   Cette fonction est accessible aussi à la souris, en bas à gauche de l’écran, mais ce n’est pas très pratique et c’est ce pourquoi ce raccourci est très efficace.

- Les touches G et H permettent de prendre une petit ou une grande trousse de soins simultanément. Vous devez être prêt à dégainer sur ces boutons avant de commencer un combat, vous aurez bien plus de chance d’en sortir vivant … encore faut-il que vous en ayez dans votre inventaire.

- J’utilise aussi beaucoup la touche S qui fait pousser un sifflement à Gabriel. Rien de tel pour attirer l’attention d’un ennemi et le savat' dans une ruelle.

 


 

Comme dans tout bon free-to-play, le jeu est totalement gratuit et vous propose, éventuellement, d’acheter des cristaux (argent virtuel) pour débloquer l’accès illimité à la sauvegarde. Si vous ne voulez pas dépenser d’argent, vous devrez atteindre des points de sauvegarde placés à certains endroits en avançant dans l’aventure. Ils vous permettront aussi de débloquer l’accès aux vêtements et armes que vous ramasserez. Par exemple si vous trouvez un pistolet et n’avez pas assez de cristaux pour l’équiper, il pourra uniquement être revendu.  Si vous en avez assez pour pouvoir le faire et décidez de le débloquer, il sera alors débloqué pour tous les autres exemplaires que vous trouverez. D’ailleurs vous pourrez aussi y avoir accès lors de vos futures nouvelles parties. Ces cristaux sont donc l’essence même du jeu. Vous pourrez en récupérer de nombreux directement en jeu tout au long de votre aventure, mais pas suffisamment pour utiliser du bon matos dès le début. C’est ainsi que l’on comprend qu’il y a deux façons de jouer. Soit on relève le challenge de finir le titre en faisant gaffe à son inventaire jusqu’à économiser au maximum ses munitions, soit on investit un minimum pour commencer à tout défouraille et ça c’est cool ! Pour ma part, le plus important était d’avoir accès à la sauvegarde quand bon me semble et un inventaire plus gros.

 

 

 

 

 

Les textures sont vraiment bien travaillées. Le choix des couleurs, les effets de luminosité et le style graphique me donnent une sensation agréable et je m’en suis très vite imprégné. L’ambiance qui y règne me donne le même ressenti que dans X-COM et dans Flashback. X-COM c’est sûrement dû à la vue plongée et au sentiment d’être perdu au milieu de quelque chose d’inconnu. (Là je parle bien de moi par rapport à Demopolis). Flashback c’est dû au mélange d’action, plateforme, recherche d’objets, infiltration et … au sentiment d’être perdu au milieu de quelque chose d’inconnu… En ce qui concerne le côté RPG c’est assez accrocheur.

 

 

 

 

 

Pour remporter de l’XP vous devrez accomplir des quêtes proposées en chemin. Forcément vous en cumulez encore plus en sortant vainqueur des duels mais il est également possible d’en gagner davantage en interagissant avec certains éléments cachés à plusieurs endroits. C’est ainsi que vous améliorerez votre intelligence, votre vitalité, votre force, votre dextérité et votre charisme.

 

 

 


 

Singularity Event est passionnant et je dirai, en majeure partie, que s’il prend aux tripes c’est grâce à sa bande originale et à son style graphique. La difficulté est bien dosée puisque même si cela devient compliqué, vous pouvez toujours acheter des cristaux pour avoir accès à des meilleures solutions. Et franchement vous verrez que vous n’aurez pas l’impression de payer pour rien car la passion du jeu vidéo de la parte de son créateur se ressent à chaque changement de tableau. Je vous laisse découvrir tout ça en image ou commencer directement une partie en cliquant sur le lien dans la marge de droite sur GGA.

 

 

 

 

 

Les Images

Les Vidéos

Les jeux en relation

Les Avis des Gamers

Avis de Docteur Jones86
Le 14 Avril 2016 - Par Docteur Jones86 -
Moyenne de l'article 18 /20

En voilà un jeu qui fait envie! Il a l'air vraiment bon et tu sais bien le mettre en valeur.

Aller en haut de page Haut de page