Oubli des identifiants ? - Inscription

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés à mesurer la fréquentation du site et à la suppression de ce bandeau d'information. En savoir plus

J'accepte

PPS : Un brutal Golf qui tourne mal

Aller an bas de page Bas de page
  • Lire l'article
  • Les avis
  • Les Images
  • Les Vidéos
  • Jeux en relation

PPS : Un brutal Golf qui tourne mal PPS : Un brutal Golf qui tourne mal

PC

Le 06 Juin 2016 - Par PentoGGA - article lu 574 fois - Moyenne de 17,00

Ça y est les beaux jours sont là et logiquement nous passeront moins d’heures devant les jeux vidéo que ces six derniers mois. Je ne sais pas si vous l‘avez déjà constaté mais généralement durant l’été on bouge la journée et on démarre un petit jeu entre pote à l’heure de l’apéro, facile d’accès et qui propose de poser du scoring arcade pour se lancer dans la course aux meilleurs chattards. Ce hit je l’ai trouvé, il s’appelle Dangerous Golf et si vous êtes fan de Burnout et surtout de son mode crash, vous kifferez grandement ce jeu complètement « What The Fuck » qui est en réalité un mode crash avec un balle de golf que vous devrez lancer dans des pièces d’intérieur afin de casser un maximum d’objets et de mobilier.

 

 

 

 

 

Dans Dangerous golf il y a trois phases qu’il faut arriver à passer pour espérer remporter une médaille, ce qui donne accès à de nouvelles techniques ainsi que de nouvelles maps. La première phase est Tee-Off. Elle vous permet de faire un premier tir normal avec lequel il faudra réussi à casser un nombre d’objets donné pour avoir accès à la deuxième phase, le SmashBreaker. Cette deuxième étape vous permet de lancer une balle enflammée pouvant mettre le feu à énormément d’éléments qui exploseront ou vous éjecteront à pleine puissance dans une autre direction. Lorsque la barre de puissance de SmashBreaker est vide, la balle s’arrête et vous passez à la troisième phase appelée Putt. A ce moment-là il ne vous reste plus qu’à rentrer la balle dans le trou.

 

 

 

 

 

Tout ce qui a été cité au-dessus est la base d’une partie car plusieurs différences se manifestent au fur et à mesure que les niveaux s’enchainent. Par exemple si vous terminez un niveau après un carnage sans réussir à rentrer la balle, vos points compteront tout de même mais la moitié vous sera retirée. Autre exemple, si vous ne faites pas tomber assez d’objets pour réussir à déclencher le SmashBreaker, vous pouvez tout de même continuer, voire même peut être décrocher une médaille de bronze, ce qui est appréciable lorsque vous tomberez sur des niveaux pas top. Ce genre d’exploit où l’on se dit « ok j’ai le bronze, du coup j’ai accès au prochain endroit je reviendrai plus tard ». Allez pour finir sur les subtilités je vous donne un dernier exemple. Si vous tapez des objets spéciaux cela déclenche un évènement spécial comme par exemple un lustre que vous pouvez littéralement faire exploser en le faisant tomber. L’action est complètement ouf et spectaculaire. Vous pourrez aussi faire apparaître d’autres trous dans lesquels sont plantés des drapeaux de couleurs (Bronze, Argent, Or). Si vous arrivez à mettre la balle dedans et dans l’ordre à chaque fois, vous remporterez plus de point au final. Pour cet exemple, je vous invite à visionner le Pento Press Start consacré au jeu en fin d’article.

 

 


 

 

Le joueur évolue à travers quatre pays qui sont la France, l’Angleterre, l’Australie et les Etats-Unis. Peut-être y en a-t-il d’autres mais ça je ne peux pas encore le savoir car après 3 heures de jeu, je n’en suis qu’à 10 % de progression. Je vous laisse faire le calcul pour le rapport qualité prix, sachant qu’il coûte 19.99 € lorsqu’il n’est pas en promo (en ce moment il l’est d’ailleurs). Bref, en somme il est obligatoire de l’avoir dans sa ludothèque pour les gros bourrins de base à l’ancienne comme moi. En plus, comme tout bon mode crash à la Burnout, la rejouabilité est infinie.

 

 


 

 

Il est obligatoire d’avoir une manette pour pouvoir y jouer. En ce qui concerne les boutons, on tire avec le joystick de gauche pour effectuer un tir normal. On ajoute la gâchette de gauche avec le tire pour une petite balle à vitesse réduite. Cependant, et c’est vraiment cool, même si vous tirez une grosse patate en direction du trou lors de la phase Putt, la balle finit toujours par rentrer. Cette indulgence de la part des développeurs est complètement appréciable et on leur dit merci car le but de ce jeu n’est pas la précision mais plutôt le carnage fait durant le SmashBreaker. Pour le SmashBreaker justement, il est question de tirer en appuyant sur B au même moment. Puisque des niveaux vous imposent un chrono pour finir le trou dans un temps imparti, dans le cas où il se termine bientôt et que la balle est en encore plein vol, vous pouvez appuyer sur les deux gâchettes en même temps pour stopper net la balle. Je suis contient que vous ne devez pas tout comprendre de ce que je viens de vous écrire mais c’était surtout pour souligner le fait qu’il ne s’agit pas uniquement d’un jeu de golf avec les touches viser/tirer, mais que le concept a été poussé pour devenir un vrai expert de Dangerous Golf. Chose que j’ai découverte aujourd’hui en plein vidéo, c’est le fait de pouvoir déplacer sa balle durant le ralentis. Bref, si vous désirez comprendre tout ça, regardez le PPS tout en bas.

 

 

 

 

 

Je finirai sur les deux points négatifs qui sont assez gênants. Le jeu a déjà crashé une fois pour me renvoyer au bureau Windows. Bon alors ceci n’a été qu’une seule fois et j’avoue que depuis mon envoi du rapport d’erreur, ça ne me l’a plus jamais refait. L’autre point est la musique qui bugue dans certains niveaux. Vous constaterez dans le PPS qu’il manque la musique quelques fois mais que le sont de l’environnement y est. Par contre quand j’y ai joué pour la première fois, 1 niveau sur deux me balançait dans les oreilles un gros bruit insupportable, un peu comme la Spirit-Box de GussDX, tellement fort que j’ai dû baisser le volume considérablement. J’espère juste qu’ils mettront à jour tout ça parce que pour un jeu aussi excellent qu’est Dangerous Golf, on veut qu’il soit parfait pour la décennie de soirées entre potes qui arrive.

 

 

 



 

 

Les Images

Les Vidéos

Les jeux en relation

Les Avis des Gamers

Avis de Docteur Jones86
Le 06 Juin 2016 - Par Docteur Jones86 -
Moyenne de l'article 17 /20

Le maître pour faire découvrir les jeux dont personne ne parle et c'est une bien belle initiative! Le jeu à l'air fun, ça fait envie, même très envie! Un petit article bien sympa et bien illustré. La vidéo, comme d'hab, c'est bon pour ne pas dire très bon même si elle est un poil trop longue...je chipotte je sais^^

Aller en haut de page Haut de page