Oubli des identifiants ? - Inscription

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés à mesurer la fréquentation du site et à la suppression de ce bandeau d'information. En savoir plus

J'accepte

Les derniers dont les premiers: The Last of Us Remastered sur PS4

Aller an bas de page Bas de page
  • Lire l'article
  • Les avis
  • Les Images
  • Jeux en relation

Les derniers dont les premiers: The Last of Us Remastered sur PS4 Les derniers dont les premiers: The Last of Us Remastered sur PS4

SONY PS4

Le 28 Octobre 2014 - Par Docteur Jones86 - article lu 502 fois - Moyenne de 18,00

I'm back my friends ! Quelle joie immense que de retrouver GGA en ce début d'automne presque un an après sa fermeture, j'étais en manque de rédaction d'articles comme un petit américain obèse peut être en manque de soda !

 

 

Plaisanterie mise de côté, merci Pento pour cette réouverture, ça fait chaud au cœur !

 

Trêve de politesse, il est temps de se remettre aux choses sérieuses et de vous offrir un article de mon cru. Aujourd'hui je me la joue geek bourgeois puisqu'il va être question d'un jeu que j'ai fait cet été sur ma PS4, THE LAST OF US REMASTERED. Pas vraiment une nouveauté étant donné qu'il s'agit du portage de THE LAST OF US sorti pendant l'été 2013 sur PS3. N'ayant pas fait la version PS3, il ne sera pas ici question d'un comparatif entre les deux versions comme on a pu en lire des tonnes dans la presse « spécialisées ». Je vais vraiment juger le jeu pour ce qu'il est et je pense que c'est mieux ainsi, en tout cas ça me semble plus logique.

 

 

Sortie fin juillet 2014, le titre est développé par Naughty Dog.

 

 

 

 

Naughty Dog et Sony, une grande histoire d'amour :

 

L'histoire de Naughty Dog est étroitement liée à celle des consoles Playstation, même si la firme a été créée une dizaine d’années avant l'arrivée de la première console de chez Sony.

Avant l'ère Playstation leur production la plus marquante est RINGS OF POWER en 1991, une exclusivité Megadrive éditée par EA.

En 1994 Naughty Dog passe un accord avec Universal Interactive pour trois jeux, ainsi sort en 1996 Crash Bandicoot sur Playstation. Il s'agit du premier gros hit de Naughty Dog et du début de sa longue collaboration avec Sony puisque la firme nippone édite la totalité des jeux CRASH BANDICOOT sortant sur Playstation même si les droits appartiennent à Universal Interactive.

 

 

 

2001, la toute jeune Playstation 2 a du mal à faire l'unanimité et c'est en janvier de cette année que Naughty Dog devient une filiale de Sony Computer Entertainment, le mariage était déjà bien consommé mais cette fois il est officialisé ! Le studio américain développe une nouvelle série de jeux de plates-formes (orienté action quand même) pour la PS2, JAK & DEXTER. La série connaît un énorme succès.

Après CRASH BANDICOOT sur PS1 et JAK & DEXTER sur PS2, Naughty Dog va offrir une nouvelle série culte aux joueurs sur Playstation 3, UNCHARTED. Le succès est total pour cette série d'action s'inspirant de Tomb Raider et d'Indiana Jones. En 2013, alors que la PS3 est en fin de vie, Naughty Dog sort ce qui est considéré par beaucoup comme le chef d'oeuvre de cette machine, THE LAST OF US. Vu le succès du jeu et sa proximité avec la sortie de PS4 il semble logique qu'en juillet 2014 Sony et Naughty Dog portent le titre sur la petite dernière et le baptise, THE LAST OF US REMASTERED.

 

 

 

Un véritable chef d'oeuvre ou une vraie imposture ?


Vous n'avez pas attendu Docteur Jones86 pour savoir que THE LAST OF US s'est imposé comme une référence du genre Survival/Action, d'ailleurs il est devenu une référence tout court pour la quasi-totalité des joueurs et il est considéré comme l'un des meilleurs jeux de l'histoire.

Cependant je suis méfiant quand un titre multiplie trop d'éloges, elles sont souvent le fruit de joueurs ayant occulté ce qui a existé avant les années 2000 et s'emballant pour un oui ou pour un non. C'est donc avec un certain recul et quelques réserves que j'ai commencé le jeu. En gros j'avais placé mes espérances au niveau 0 et fait comme si je n'avais jamais entendu parler de ce jeu.

Faut être honnête le premier niveau du jeu m'a cloué ! C'est beau, c'est dynamique, c'est superbement mis en scène, c'est prenant, c'est émouvant... Sous le charme à 200%. J'ai commencé à comprendre l’engouement autour de ce jeu et les passions qu'il réveillait. J'ai ensuite enchaîné la quinzaine d'heures de jeu avec entrain et passion, mais il faut bien l'avouer les 200% de charmes du début sont descendu par moment.

Mais avant d'entrer dans un bilan « classique » du jeu avec mon avis sur ses graphismes, son gameplay etc... il y a un point essentiel que je dois lever.

 

 

 

 

The Last of Us ou comment s'inspirer du meilleur :


Au fond toute œuvre s'inspire de plusieurs autres, mais il y a des moments où c'est plus évident que d'autres, ici ça saute carrément aux yeux. Une des premières choses que je me suis dit concernant les environnements urbains du titre c'est que c'est un RESIDENT EVIL 2 HD. La comparaison avec la célèbre licence de CAPCOM ne s'arrête pas là puisque le gameplay de THE LAST OF US doit beaucoup à RESIDENT EVIL 4, ne serait-ce que dans le fait d'avoir des passages où on est accompagné par une jeune adolescente, mais en plus le titre de NAUGHTY DOG utilise les mêmes mécaniques. D'un autre côté pourquoi s'en priver, puisqu’elles ne sont pas loin d'être excellentes.

 

Pour ce qui est de la narration et de l'histoire le jeu s'approche des grandes épopées américaines, ça s'apparente à un road-movie post-apocalyptique dans la même veine que LA ROUTE. De plus le jeu reprend pas mal d'éléments du western, en fait c'est un peu le fil rouge. Un mercenaire au passé douloureux qui se voit confier la responsabilité d'une jeune fille qu'il doit mener à l'ouest en faisant face à toute sortes d'ennemis et à ses propres démons...schéma classique du western.

En s'inspirant du meilleur, ça aide à faire quelque chose de bien pour ne pas dire très bien. Revers de la médaille, le manque d'originalité ! Mais je reviendrai là-dessus plus tard.


Graphismes : Un souci du réalisme qui paye puisque dans l'ensemble le jeu est beau, pas très beau mais beau quand même. Le principal reproche c'est les bugs de collisions qui sont nombreux. L'animation est de qualité, tout comme les textures et les décors. De plus les environnements sont variés, ce qui n'est pas évident dans ce genre de jeu. 17/20


 

 

Jouabilité : Le gameplay n'a rien de neuf puisque comme je l'ai déjà dit il se base sur celui de RESIDENT EVIL 4. Mais ça ne veut pas dire qu’il n’est pas agréable, bien au contraire. Prise en main rapide, relativement riche et intuitive...what else ? Un petit manque de souplesse à signaler quand même. 17/20

 



 

 

Durée de vie : En mode « normal » comptez environ 15h pour voir la fin du jeu, ce qui est correct. S’il y a bien un challenge, il y a pas ou peu de difficultés majeures. Le DLC présent dans cette version PS4 rallonge la durée de vie d'environ 30/45 minutes, ce n’est pas énorme mais c'est bon à prendre. 16/20

 

Bande son : Des musiques discrètes mais superbes qui sonnent très western, peut-être bien le point le plus original du titre. Les voix françaises des personnages sont bonnes tout comme les différents bruitages. 18/20

 


 

 

 

Scénario : Le point le plus important du jeu puisque j'estime que c'est de là qu’il tire sa réputation. Une histoire très inspirée mais surtout superbement écrite. Elle a beau utiliser des schémas classiques, le fait est que ça marche et qu'on se laisse prendre dès le début. Le plus étonnant c'est la façon dont les scénaristes arrivent à jouer avec nos sentiments, à des moments j'ai versé ma petite larme. Il y a une véritable force dans l'écriture qui, au-delà des graphismes ou du gameplay, donne toute sa grandeur au jeu. Le DLC apporte encore plus de profondeur à l'histoire, c'est d'ailleurs sa seul raison d'être. Ici c'est un peu comme le film Avatar, pas original mais utilisant des mécanismes super huilés qui font que ça fonctionne parfaitement ! 20/20

 

Note finale, 18/20 : J'avais peur d'un pétard mouillé, j'avais tort et il faut bien admettre que The Last of Us est une grande réussite et l'un des plus grands jeux depuis 2010. Mais attention, le titre n'atteint pas des sommets grâce à son originalité quasi inexistante (pourquoi quasi d'ailleurs ?), mais il prouve que savoir s'inspirer du meilleur est une véritable force ! J'en veux pour preuve le scénario parfait que je considère comme l'un des meilleurs de l'histoire des jeux vidéo !



 

Les Images

Les jeux en relation

Les Avis des Gamers

Avis de Outliner
Le 06 Novembre 2014 - Par Outliner -
Moyenne de l'article 18 /20

Article excellent pour un jeu qui l'est tout autant. En revanche, je suis d'accord avec looping, on à tendance, à l'image de Bioshock Infinite, à retenir l'expérience dans sa globalité, qui bien qu'exceptionnelle, enjolive un titre qui n'a rien de révolutionnaire et qui surtout n'apporte strictement au genre.
Clairement, cela ne nuit pas au titre, mais la réputation de meilleur jeu du monde est un poil galvaudée, jeu exceptionnel, incontournable, bouleversant, ce sont déjà de très beaux titres.

Avis de looping
Le 31 Octobre 2014 - Par looping -
Moyenne de l'article 18 /20

Je viens de finir le jeu une deuxième fois et je partage la plupart de tes avis sur ce jeu encensé. Mais au delà du scénario parfaitement mise en scène je n'ai qu'une question: que reste-t'il du plaisir de jouer ? Malgré toutes ses qualités, je n'y vois qu'une suite de gunsfights très intenses certes mais d'un intérêt discutable. Des paysages magnifiques mais aucune exploration.Je sais, le verre à moitié vide mais quand même...

Avis de PentoGGA
Le 28 Octobre 2014 - Par PentoGGA -
Moyenne de l'article 18 /20

Merci pour tes éloges !!! Très heureux aussi de te retrouver présent pour la réouverture, et vivement tes test an vidéo comme au bon vieux temps !! ^^ Retour en force avec cet article de TLOUR (et non pas t'es relou ;) ...) que tu traites toujours avec sincérité de tes impressions lors du geekage ! Ah oui et maintenant que tu es de nouveau sur Plastation , fais gaffe car tu ne sais plus l'écrire depuis le temps, j'ai du corriger tous tes "Playsation" lol en même temps ça fait un mot rigolo ^^ Merci infiniment en tout cas.

Aller en haut de page Haut de page
Rechercher uniquement dans :






Recherche avancée
connexion

Vous n'êtes pas identifié !

Pseudo
Mot de passe
Connecting