Oubli des identifiants ? - Inscription

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés à mesurer la fréquentation du site et à la suppression de ce bandeau d'information. En savoir plus

J'accepte

Le SANDBOX parfait !

Aller an bas de page Bas de page
  • Lire l'article
  • Les avis
  • Les Images
  • Jeux en relation

Le SANDBOX parfait ! Le SANDBOX parfait !

Passions du Geek - Geektionnaire

Le 25 Octobre 2020 - Par PentoGGA - article lu 86 fois

Alors voilà, pour ceux qui voudraient adhérer à ce concept, je me présente on m'appelle Pento et je suis un passionné de jeux vidéo depuis mon plus jeune âge qui m'a permis de tenir une manette dans les mains. Cela fait donc depuis plus de trente ans que je joue et j'ai l'envie aujourd'hui (crise de la quarantaine du geek?) de prendre du recul sur ce qui fait que j'ai aimé certains jeux en les arrêtant bien trop tôt par rapport à l'engouement des premières heures passées dessus.  Je vais donc tourner le sens des premières lignes de cet article en étude sur des frustrations antérieures pour , en deuxième partie, expliquer quel serait le jeu ultime selon moi dans le genre Bac A Sable (SANBOX).


Mais avant je tiens aussi à vous dire qu'il vous est possible de partager vos propres idées de jeux ultimes en passant par cette fiche !


Jeux vidéo Idées de Projets JEUX VIDEO sur Passions du Geek Idées de Projets JEUX VIDEO

 

 

 


J'adore les jeux SANDBOX

jusqu'à ce qu'ils me frustrent

 


Un jeu vidéo Sandbox vous propose de changer, indirectement,  par vous même la programmation d'un jeu en interagissant dans le gameplay . C'est à dire plus simplement qu'une partie que vous commencerez n'aura normalement pas du tout le même aspect que celle d'un autre  joueur sur ce même jeu. Aujourd'hui les exemples ne se comptent plus mais pour citer mes préférés : Minecraft, Les Sims, From Dust, No Man's Sky, Spore, House Flipper, Saints Row 2, FALLOUT 4.

 

 

 

 



Je vais maintenant vous parler de quelques jeux SANDBOX qui m'ont attiré quelques temps et ce pourquoi ils m'ont déçu par la suite, même s'il n'y a rien de grave car ils restent de très bon jeux à découvrir. Je vas faire bref sur chacun d'eux car je veux laisser de la place au concept que j'aimerai voir se développer à l'avenir .


Dernier exemple en date Medieval Dysasty qui propose à ses joueurs de devenir un vrai fermier à l'époque médiévale. Hypé de ouf car lorsque j'ai vu le trailer , j'ai pu constater que le joueur pouvait construire ses propres bâtiments tels que les maisons, fermes, écuries, gardes-manger etc .. tout en embauchant d'autres villageois et les faire bosser. Alors ok je veux bien qu'il faille aller farmer des ressources pour lever tout ça ! Je peux même comprendre le fait de faire en sorte de leur fournir tous les outils dont ils auront besoin . Mais en plus de ça je dois aussi leur fournir à manger, des vêtements et du bois de chauffage et j'en passe pensez-vous bien. Cet aspect Tamagotshi commence à me casser les bonbons dans les jeux. Et encore dans Animal Crossing ou Les Sims je trouve ça cool puisque le concept réside autour de ça justement, et c'est même plutôt bien foutu. Mais dans les autres jeux qui demandent énormément de choses à faire, par pitié arrêtez le massacre !


Pour finir, les développeurs ont inclus un cycle jour/nuit, ok ça ça me va habituellement , sauf que là au bout de 3 nuits la saison change. Le problème c'est que les journées passent beaucoup trop vite alors on a le stresse d'essayer de faire ce qu'on peut à chaque levée du lit pendant 3 jours. J'ai toujours trouvé le cycle J/N de Minecraft trop rapide la journée et trop lent la nuit mais bon sang, au moins il n'y a pas de saison !

 

 

 

 



Deuxième exemple Subnautica dans lequel j'ai adoré commencer ma base sous-marine. Vous vous échouez effectivement sur une planète inconnue dans votre capsule de sauvetage, en plein océan, et devez trouver le moyen de survivre. Vous aurez alors la possibilité de construire une base et plusieurs engins pour peut être parvenir à vous échapper de la planète . Au bout de plusieurs heures j'ai construit une magnifique base mais me suis vite rendu compte qu'il aurait fallu que je la fasse beaucoup plus loin et beaucoup plus profond pour pouvoir avancer aisément dans le jeu. J'ai abandonné la suite et regardé la fin du jeu sur la chaîne d'un youtubeur connu.


 

 

 

 

 

 

Troisième et dernier exemple, même si je pourrai vous en citer encore des dizaines, il s'agit de The Universim. Vous n'imaginez pas comment ce jeu, encore en développement, peut devenir THE référence des jeux Sandbox en Space-Opera. Vous commencez une partie à l'age de pierre pour finir par vous étendre sur d'autres planète en développant des technologies et en gérant vos nuggets … ne me demandez pas pourquoi, mais ils s'appellent comme ça. Dans ce soft on passe donc des heures à faire ça quand tout à coup des catastrophes naturelles viennent tout débwat' votre travail. Alors ok ça existe déjà dans SimCity mais au moins on peut virer l'option quand on le souhaite. Mais le gros, gros et très gros soucis c'est surtout qu'il y a déjà un élément perturbateur qui revient à chaque hiver et qui vous plonge dans une période glacière gelant toutes vos infrastructures .  Du coup c'est un peu la séquence de jeu « malaise » car une partie bien engagée peut vite virer à l'hécatombe en un hiver.

 

 

 

 

 

Tout ça pour dire que même si des développeurs s'acharnent durant des heures à programmer des jeux au top avec des idées complètement géniales, ils se tirent une balle dans le pied, et dans le notre, en rendant la durée de vie bien moins agréable.

 


OK mais alors c'est quoi le meilleur SANDBOX pour toi Pento ?



Environnement


Qu'il s'agisse d'une map ouverte spatiale, d'une île déserte, d'une bout de quartier d'une ville ou même d'un jardin nous ce que l'on veut c'est NE PAS PERDRE NOTRE TRAVAIL ! Non vraiment on n'a pas que ça à faire que de passer des heures de jeu sur un titre bac à sable dans que les grands de CM2 viennent saccager sans prévenir à grands coups de Nike Air Agassi … on n'est plus en primaire man. Je ne sais même pas comment les développeurs n’arrivent pas à comprendre ça. Le GEEK de base est ainsi fait et croyez moi si n'importe quel gamer perd une sauvegarde avec ne serait ce qu'une seule heure de jeu, il peut exploser sa manette n'importe où dans son champs de vision. Déjà vu au cours d'une grande ballade dans les Terres Désolées et buguées de Fallout. Il ne faut pas confondre « perdre une partie » (Game Over) et « perdre le travail fait dans un fucking bac à sable chronophage » !

 

 



Alors vous les concepteurs, quel que soit nos créations de villages, potagers, bases spatiales etc … merci de faire en sorte qu'une fois implantés, rien ne bouge sauf si nous le décidons par nous même.

 


Les cycles jour/nuit


Les cycles jour/nuit sont vraiment très importants pour moi ne serait ce pour les captures d'écran, mais pourquoi sont ils aussi courts ? A la limite il faudrait le laisser réglé au réel (1 jour = 24h ) avec la possibilité de changer l'heure comme bon nous semble.

 


Arrêtez l’abus de réalisme !


S'il y a bien un critère qui frustre et qui nous fait perdre du temps dans notre vie IRL, c'est le côté réaliste d'un jeu vidéo sur la pratique du gameplay. On aime le réalisme dans les images certes,  mais perso aller couper du bois et devoir donner 8 coups pour que le tronc tombe, c'est presque plus long que dans la réalité. Je ne comprends par exemple pas le fait d'aller labourer des champs immenses dans Farming Simulator ( ce n'est que mon avis) ou alors de conduire un poids lourd en respectant les feux rouges et le fait de mettre son clignotant avant de tourner dans American Truck Simulator. Un SANDBOX est déjà très grand en taille de map alors pourquoi implémenter de la pure simu qui vous bloquera à un endroit ou une section de map imposés.

 

 

 

 


Pour que vous compreniez mieux, je vais reprendre mon dernier exemple en date de jeu vidéo SANDBOX évoqué au tout début de l'article Medieval Dynasty.

 

 

 

Mon concept de jeu SANDBOX

 


JEU

 

Le compagnon de la bouillasse


GENRE

 

FPS / Gestion / Aventure


Synopsis

 

Vous avez quitté votre vie contrôlée par le stress des i-Phone, de l'internet, du capitalisme … bref de cette société qui visiblement ne respecte plus rien ni personne et avez décidé de vous rendre dans un vieux hameau abandonné pour commencer une nouvelle vie dont vous seul pourrez impacter le destin.


 

 

 


Le but du jeu

 

Faites vous plaisir dans ce SANBOX et parvenez à faire prospérer votre style dans ce contexte si particulier.

 


Le gameplay


Les actions que vous pouvez réaliser restent très simples, inutile de compliquer les choses et que ça vous chagrine au bout de 10 minutes à peine . Ramassez des ressources, construisez et modifiez comme bon vous semble le cours des évènements aléatoires qui arriveront. Pas de catastrophe meurtrières , juste des petits dérangements du quotidien (vous comprendrez mieux plus bas).

 

PAS BESOIN DE DORMIR : En vrai on s'en fout pas mal de devoir dormir dans un jeu vidéo, ça casse beaucoup trop le rythme. Avancez ou reculez les aiguilles de votre montre. Cela vous permettra soit de revenir en arrière pour reprendre à un moment dans la partie , ou de faire avancer le temps. Lorsque vous avancerez dans le futur, aucune de vos actions faites ne bougera mais si vous avancez par exemple d'un an, de la mousse et de la poussière pourront avoir apparu.


PAS BESOIN DE BOIRE NI DE MANGER : Courir de partout pour tenter de trouver de quoi se ressourcer est-c réellement quelque chose que vous aimez faire dans vos jeux? Non parce que perso le fait de devoir manger ou boire pour ne pas mourir ne m'a jamais amusé … ce n'est pas fun et encore moins drôle. Avoir la malaria dans Farcry 2 m'a littéralement blasé de la survie à l'époque.


PAS BESOIN DE REPARER : Alors on s'enquiquine à créer des choses super longues à acquérir et on voit souvent nos œuvres se dégrader avec le temps. Frustration oblige pour moi déjà à l'époque dans Theme Park pour ses attractions, ou Caesar pour ses routes .


PAS BESOIN DE SE TAPER DES ALLER-RETOUR : Vous aimez vous marcher de manière réaliste pendant 15 minutes pour aller chercher des ressources ? Ben moi non . Partir à la recherche de choses cachées en mode explorateur pendant une heure dans un jeu est excitant et très intéressant certes, mais aller chercher des ressources sur un lieu connu et se taper des aller-retour ultra chiants pour agrémenter ses réserves est plutôt lassant.

 

N'oublions pas que nous sommes dans des jeux vidéos. Rien n'est réel alors bénéficiez du fait qu'on peu s'autoriser des raccourcis par rapport à la réalité ! Pourquoi vouloir copier/coller la réalité ? Ça sert à quoi de passer autant de temps sur quelque chose de virtuel que sur le réel ?


Pour vous expliquer comment je vois mon jeu je continue ci-dessous !

 

 

 

J'arrive donc dans mon hameau abandonné qui s'est généré aléatoirement sur une map représentant la nature. Beaucou d'éléments sont là pour plonger le joueur dans l'immersion. Bruitages de la nature, jeux de lumières, animations causées par le vent et les animaux, un mélange dans lequel on se sent bien. J'ai choisi le thème de la montagne parmi plusieurs choix proposés dans la création de partie (Plage, Montagne, Campagne, Falaise, Canyon, Bord de lac, Désert, Forêt, Glacier ou Volcan).

 

 

 



J'aperçois une vieille bâtisse dont je ne peux absolument pas connaître la date de création. Ça peut être 1000 ans comme 100 ans, mais on s'en fout en fait. La vraie question c'est est ce que je vais les garder ou tout casser ? C'est joli mais il faut aussi que ce soit utile … quoi que non, même si je la laisse ça pourra faire un élément historique à garder dans mon village … si toutefois je décide de faire un village. Je pourrai très bien juste accueillir un parc animalier pour la préservation des espèces, ou alors réussir à faire un skatepark … le plus dur sera d'imaginer avec quelle ressource faire un skate.

 

 



A l’issue de cette grande réflexion, je décide de restaurer l’abri pour avoir la possibilité de ranger tout ce que je trouve dans un coffre trouvé à l'intérieur. Tout ce que j'arriverai à fabriquer me servira à avoir des interactions comme par exemple allumer une bougie pour avoir de la lumière la nuit . Ou encore couper un saucisson pour en faire une belle présentation dans une assiette sur la table. D’ailleurs vu qu'on est toujours dans un jeu vidéo (ne l'oubliez jamais), il n'y aura pas moisissure sur la nourriture, ni d'usure sur par exemple mon opinel qui peut durer des dizaines d'année IRL alors que dans d'autres jeux ils ne durerait que 4 heures de temps dans le cycle du jeu. Bref, tout ce que je vais créer restera jusqu'à ce que je décide de le supprimer.

 

 

 

 


Un fois installé je vais aller faire un tour d'exploration autour du lieu pour voir ce que la création aléatoire du soft m'a donné comme ressources accessibles. Je pars même très loin je marche 1 h et récolte tout ce que je peux , et surtout ce que je veux .  Pas de limite de poids, de toute façon dans les jeux avec des limites de poids on peut porter des choses complètement improbables, absurdes et 20 fois plus grosses que le perso alors qu'une fourchette peut arriver à faire vriller le rythme de marche … bref je n'ai jamais compris le concept.

 

 

 

 

 

Maintenant que j'ai récupéré toutes ces ressources je veux les rapporter au hameau mais comme je suis encore et toujours dans un jeu vidéo, pas besoin de me retaper le retour pendant une heure, j'ai kiffé l'aller et ne veux pas détester le retour qui n'a plus aucun intérêt. Je veux juste en un clic retourner m'éclater avec mes ressources que j'ai eu plaisir à trouver et qui étaient très bien cachées pour certaines.


A mon retour il pleut comme vache qui pisse et du coup de la grosse bouillasse stagne devant l'entrée de mon abris. J'ai trouvé dans la montagne une longue écorce de tronc d'arbre en forme de  rigole et c'est comme ça que j'ai pu me fabriquer un chéneau pour irriguer l'eau plus loin et éviter de salir le sol de mon nouveau chez moi.

 

 

 


Avec quelques pierres ramassées lors de mon excursion, j'ai fait un foyer à l'intérieur pour ce premier soir car je ne pensais pas qu'il ferai aussi froid. Mais la fumée s'était répandue de partout et j'ai dû laisser un filet d'air à la porte d'entrée. C'est décidé ma nouvelle mission de demain sera de construire un système de conduit de cheminée .


 

 



3 ans plus tard …


Il est 11h24 du matin et je reviens de la récolte de branches cassées de la forêt. Ça fait maintenant 3 ans que je suis arrivé et je suis heureux aujourd'hui quand je regarde comment les choses ont évolué. J'ai tout d'abord voulu créer mon skatepark mais je n'ai pas su trouver une solution pour créer des roues pour un skate. Du coup pour quand il neige, je me suis confectionné un petit Snow-Skate aux petits oignons avec une planche de bois arrondie dont j'ai brûlé puis lissé un côté pour le renforcer.

 

 

 

 

 

J'ai un élevage de lièvres, de saumons dans un bassin créé au bord de la rivière et même de sangliers. J'ai pourtant bien commencé par un potager mais j'avais envie de viande alors je me suis motivé. Cependant je n'ai jamais eu le courage de tuer le moindre lièvre ni sanglier. Alors un jour j'ai ouvert les parcs pour qu'ils déguerpissent. Mais ils s'étaient fait à leur nouvel environnement et je crois même à ma personnalité. Comme des petits chats, ils partent généralement un bon bout de temps durant la journée et reviennent se poser avec moi le soir autour du feu. Ils ont un abri couvert pour les hivers, ils peuvent y dormir quand ils le souhaitent. J'ai planté de nouvelles baies dans les parc prévus initialement pour les bêtes. Quant aux saumon, sachez que je n'ai aucun mal à les assommer d'un coup sec pour les faire griller au barbec.  Les autres animaux ne m'ont jamais regardé de travers pour ça et participent volontiers au festin.

 

 


 


CONCLUSION


Voilà les gars, je pourrai encore aller loin comme ça dans le scénario et le gameplay . Un jeu comme celui là dans lequel chaque événement nous donne un but constant pour améliorer, construire et créer selon sa personnalité sans avoir à tuer des gens, des animaux ou tout simplement perdre notre temps que l'on a bien voulu consacrer au jeu est pour moi très addictif. Pour le moment il y en a un c'est Minecraft. Je continue toujours à déambuler dans GGCity en mode Aventure ou Créatif puisque j'ai toujours la sauvegarde et ai plaisir à reprendre de temps en temps les travaux. Hein de quoi ? Il est juste le jeu le plus joué au monde depuis plus de dix ans ? Ça ne m'étonne pas. Je peux vous certifier que si un jour on m'avait dit que GGCity avait disparu à cause d'un tremblement de terre je n'aurai jamais remis les pieds dans ce jeu.

 

 

 

 

 


Alors voilà, si tu as 8 ans et que tu prévois de devenir programmeur de jeux ultimes dans quelques années, ou alors que tu as déjà crée un jeu ultime mais que tu n'as plus d'idée pose toi les bonnes questions . Qu'est ce qui fait qu'on squatte un jeu ?


1 - Parce qu'il propose un si gros challenge et qu'on a bien envie de se la faire mettre à l'envers au bout de plusieurs heures ?


Ou alors parce qu'il permet de nous couper de la réalité et de se sentir libre comme il est de moins en moins possible dans nos vies déjà devenues bien trop stressantes et comme on déteste le retrouver dans un jeu ?


Je crois que la question elle est vite répondue . (je rêve depuis des mois de terminer un article comme ça :D)

Les Images

Les jeux en relation

Les Avis des Gamers

Aucun avis pour le moment.

Aller en haut de page Haut de page