Oubli des identifiants ? - Inscription

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés à mesurer la fréquentation du site et à la suppression de ce bandeau d'information. En savoir plus

J'accepte

La chute de la créature ou Alien 3 de David Fincher

Aller an bas de page Bas de page
  • Lire l'article
  • Les avis
  • Les Images
  • Jeux en relation

La chute de la créature ou Alien 3 de David Fincher La chute de la créature ou Alien 3 de David Fincher

Saga

Le 23 Mai 2018 - Par Docteur Jones86 - article lu 150 fois

Il est temps de continuer notre tour de la saga Alien avec aujourd'hui un épisode qui a beaucoup fait parler de lui mais pas forcément pour de bonnes raisons.

 

A mon goût Alien 3 est l'épisode le moins réussi juste avant Covenant. Il s'agit du premier film du célèbre et talentueux David Fincher (Seven, Fight Club, Zodiac...), alors plutôt spécialisé dans les clips vidéo et publicités. Le développement du scénario fut assez long et laborieux. Plusieurs scénarios, plusieurs réalisateurs, une Sigourney Weaver pas très chaude pour participer au projet... Finalement le tournage commence durant l'été 1991 à Londres alors que le script n'est pas encore achevé et après la fin du tournage plusieurs scènes avec Sigourney Weaver ont dû être retournées. Vous l'avez compris, la naissance de ce film fut douloureuse et c'est sans compter les divergences entre le réalisateur et les producteurs. Alien 3 fut une mauvaise expérience pour Fincher qui, il faut bien l'avouer, ne réalise pas ici son meilleur film.

 

Comme pour les trois autres films formant la quadrilogie pré-prometheus, il existe deux versions du film : la version cinéma et celle du réalisateur. Enfin une version réalisateur pas vraiment. L'expérience fut si mauvaise que Fincher quitta le projet avant le montage, de nombreuses scènes sont donc absentes et le film dure 1h50. Pour la sortie DVD de 2003 la FOX décide de monter une version longue de 30 minutes supplémentaires se rapprochant au plus de la vision de Fincher mais pas pour autant montée par celui-ci. Il s'agit donc plus d'une version longue qu'une véritable version du réalisateur. Cela étant dit il y a des changements conséquents entre les deux montages, celui de 2003 étant largement mieux à celui de 1992. Il faut bien avouer que le film de 1992 est assez moyen, je n’ai jamais accroché par ce que j'ai toujours eu cette sensation qu'il manquait quelque chose. Dans mes précédentes critiques des films de la saga je n'ai jamais réellement fait de distinction entre les versions, mais ici je vais baser ma réflexion sur la version longue de 2003 qui est celle qui doit être vue.

 

 

2179, Ripley et les rescapés des événements du deuxième opus sont en biostase à bord du Sullaco alors qu'ils retournent sur terre. Mais un oeuf Alien éclot à l'intérieur du vaisseau, la créature brise le verre d'un des cryotubes et laisse échapper de son sang acide sur le sol. Un court-circuit est alors déclenché, entrainant un incendie. L'ordinateur de bord fait évacuer les cryotubes, la capsule de sauvetage quitte le vaisseau et s'écrase sur la planète Fiorina 16, où est installé un pénitencier de haute sécurité.


Vu comme ça l'histoire reprend derrière l'excellent Aliens et c'est plein de bons espoirs. Dans les faits c'est différent car Fincher à carrément chier sur le travail de Cammeron. Mes propos sont durs mais des survivants du deuxième film il ne reste que Ripley et Bishop puisque Newt et Hicks meurent dès les premières secondes. Vouloir démarquer son travail c'est bien mais pas en crachant sur celui des autres, ici c'est l'impression que ça donne. Le film commence donc assez mal et c'est dur de repartir après tout ça. Après le film arrive à développer de bonnes idées : l'Alien sort d'une vache et pas d'humain comme pour les opus précédents, l'absence d'armes à feu, l'action qui se passe dans un pénitencier et le fait que Ripley soit porteuse d'une créature. Ça rend le film intéressant, peut-être pas passionnant, mais on arrive quand même à accrocher et c'est sans compter la qualité des effets visuels qui sont pas dégueulasses du tout pour 1992.



Fincher a voulu retrouver une ambiance comme dans l'opus de 1979 mais il faut admettre qu'il n'y parvient pas. L'atmosphère est lourde et la mise en scène maladroite. Il n'arrive pas à recréer le suspense et la peur du premier film, ici on est sur quelque chose de plus gore et de moins intelligemment filmé. Peut-être trop prétentieux pour un premier film, Fincher galère avec sa mise en scène. Attention elle n'est pas dégueulasse, mais tellement loin du travail de Scott et Cameron. Alien et Aliens sont considérés comme des monuments de la science-fiction et de l'horreur et ici on est face à quelque chose de lambda, certes avec des prétentions mais pas utilisées à bon escient. Il se dégage de l'orgueil dans la mise en scène de Fincher et je crois que c'est ça qui me dérange le plus.


En fait Alien 3 est un film dont on a vite fait le tour, un film de SF/horreur tout juste sympathique avec quelques bonnes idées mais jamais rien de passionnant.

 

 

Les Images

Les jeux en relation

Les Avis des Gamers

Aucun avis pour le moment.

Aller en haut de page Haut de page
Rechercher uniquement dans :






Recherche avancée
connexion

Vous n'êtes pas identifié !

Pseudo
Mot de passe
Connecting