Oubli des identifiants ? - Inscription

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés à mesurer la fréquentation du site et à la suppression de ce bandeau d'information. En savoir plus

J'accepte

L'avis du Doc sur Suicide Squad

Aller an bas de page Bas de page
  • Lire l'article
  • Les avis
  • Les Images
  • Jeux en relation

L'avis du Doc sur Suicide Squad L'avis du Doc sur Suicide Squad

Super-héros

Le 15 Août 2016 - Par Docteur Jones86 - article lu 717 fois - Moyenne de 20,00

Aujourd'hui c'est ciné avec un article sur un film que j'attendais beaucoup, SUICIDE SQUAD !


Bien que l'action prenne lieu de l'univers de Batman, en fin l'univers DC pour être précis, on va très peu parler de Batman puisqu'il s'agit ici d'une alliance de super-méchants. Quand on connaît les adversaires de l'homme chauve-souris y a de quoi se lécher les babines devant un tel programme.


Le résultat est-il à la hauteur ?

 

 

 

Un grand univers DC

 

 

Sans être la suite de Batman VS Superman sortie en mars dernier, Suicide Squad prend place juste après les événements de ce film. En effet, la Warner et DC Comics ont la volonté de créé un grand univers à la façon des studios Marvel où tous les films sont liés (Avengers, Les Gardiens de la galaxie, Antman...).

 

 

Cet univers a vu le jour en juin 2013 avec Man of Steel (Superman), suivi de Batman VS Superman (mars 2016) et donc de Suicide Squad (aôut 2016). Deux autres films sont prévus, Justice League (novembre 2017) et Wonder Woman (juin 2017).


 

 

 

 

Toute la difficulté de Suicide Squad c'est d'avoir son identité propre tout en s'incorporant bien dans l'univers étendu. D'autant plus que les deux premiers films ont été malmenés par les critiques, surtout Batman VS Superman alors que malgré ses lacunes ce n'est pas justifié. Je ne vais pas m'étendre sur la confrontation des deux héros puisque j'envisage de faire un article dessus.

 

 

En tout le défi est énorme pour cet escadron suicide.

 

 

 

Ombre et lumière

 

 

Voilà qui résume bien la direction artistique, très sombre avec des touches pastel, qui offre un rendu intéressant et assez classe. Parce que ne nous voilons pas la face, la force du film c'est son visuel (décors, effets spéciaux, photographie, costumes...).

 


 

 


Le genre de film à voir comme une grosse attraction, un peu à la façon de Piranha 3D mais en mieux.


Il y a un vrai travail sur l'univers, ou du moins son atmosphère. C'est froid, c'est sombre, c'est violent en étant tout à la fois flashy. Ça donne quelque chose de très fun à l'oeil et de novateur. Mais le film ne cherche pas à explorer cette atmosphère, ce qui peut se comprendre puisqu'elle est bien retranscrite et marque tout de suite, il préfère mettre en avant d'impressionnantes scènes d'actions. Suicide Squad c'est de l'action non-stop et bien mise en scène. On ne s’ennuie pas, ça s'enchaîne très vite avec des personnages qui cassent des têtes chacun dans leur style.  Les combats sont intenses et les scènes avec les hélicos sont super belles et impressionnantes.

 


 

 

 

"Ombre et lumière" résume bien le traitement des personnages dans le sens où on alterne entre le bon et le moins bon. Dans la première partie le film prend le temps de présenter les personnages un par un sous forme de flashback, ça a un côté très scolaire mais intéressant dans le sens où on voit les personnages que réalisateurs et producteurs veulent mettre en avant : Deadshoot et Harley Quinn. D'ailleurs c'est dans la présentation de ces deux personnages qu'on voit Batman dans le film, après on le voit plus mais ce n’est pas grave. Ce sont ces deux vilains qui vont tenir le film, d'ailleurs on sent qu'à la base Deadshoot devait être le héros du film mais que finalement les artisans du film ont voulu donner plus d'importance à Harley Quinn, ainsi elle vole la vedette à Deadshoot superbement incarné par Will Smith.


Je ne vais pas faire l'historique des personnages, ce serait trop long, mais pour recadre le propos il faut savoir que Harley Quinn c'est la nana du Joker.

 


 

 

 

A la fois objet de désir et de mort, c'est une fille complètement déjantée, intelligente et manipulatrice. Margot Robbie est excellente dans le rôle et tient le film sur ses épaules en lui donnant un côté décalé. Même si son personnage n’évolue pas pendant le film, elle reste captivante par son humour, sa plastique et sa folie.


Parce que si Will Smith est très bon en Deadshoot, son personnage est mal écrit. Il n’évolue pas mais comme son personnage n'est pas forcément intéressant, un papa qui veut retrouver sa fille en prouvant que s'il a été la pire crapule il peut se racheter en tuant des gens pour l'état mais ce qui compte c'est d'avoir une belle famille comme dans une pub Ricoré. Bref, le genre de personnage vu et revu et dans un film tel que Suicide Squat ou les mauvais garçons (et mauvaises filles) sont les nouveaux héros ça manque de cohérence et ça fait sentir la volonté de faire rentrer le film dans la case "public familial".


En réalité un seul personnage évolue pendant le film, El Diablo. Mais comme ce n’est pas le plus exploité en début de métrage, l'intérêt de sa progression est limité.


A côté de cette vitrine de sales gueules on a le Joker, surtout là pour alimenter l'histoire de Harley Quinn car son but est de libérer celle-ci. Jared Leto est bon dans le rôle du clown fou très gangsta pour l'occasion. Je dois confesser que je n'aime pas cet acteur, trop surestimé à mon goût. Mais pour le coup il fait un travail propre. Certains reprochent au film de ne montrer le joker que 10 minutes dans le film, pour moi ce n'est pas un problème car il laisse la place à d'autres personnages, en particulier celui de Harley. Parce qu’il faut dire que c'est quand même le quatrième film avec le Joker et que dans les trois fois précédentes c'est lui qui partageait la vedette avec Batman. De ce fait Suicide Squad propose une approche intéressante de ce personnage culte et iconique.

 


 

 


Concernant les autres personnages je les ai trouvés plus anecdotiques, à part peut-être Amanda Waller qui tire bien son épingle du jeu en représentante de l'état corrompue et manipulatrice.


Du côté des méchant Enchantress est stylée même si elle aurait mérité d'être plus approfondie. Au final elle est surtout prétexte à de beaux effets spéciaux. Quant à son frère il est pour moi le seul faux pas dans le design du film (avec Killer Croc peut être).


Mon avis mitigé sur les personnages vient surtout de la faiblesse du scénario. Le film a beau mettre des super vilains en avant, l'histoire c'est du vu et revu : sauver le monde d'une force occulte. Et la question que je me pose c’est : pourquoi utiliser des fous furieux pour faire le boulot qu'aurait pu faire Batman, Wonder Woman, Flash ou Aquaman?


Il aurait été intéressant que le gouvernement les utilise pour se débarrasser d'un super héros trop gênant, se débarrasser d'un opposant politique... D'ailleurs au début du film on a vraiment la sensation qu'ils vont être utilisés pour ça, mais non à la place on tombe dans une histoire classique. Le point faible du film il est là. L'histoire est bâclée malgré un potentiel énorme, c'est d'autant plus frustrant.

 

 


Je ne sais pas si je suis arrivé à vous motiver à aller voir le film mais il vaut le détour car sur un grand écran il ne manque pas de classe. Idéal pour se changer les idées tant l'action s'enchaîne à une vitesse astronomique. Dommage que l'histoire soit aussi moyenne, cependant le côté décalé et l'ambiance du film marchent à merveille. J'en profite pour souligner la qualité des musiques et des chansons utilisées dans le film, dans le veine des Gardiens de la Galaxie de chez Marvel.

Les Images

Les jeux en relation

Les Avis des Gamers

Avis de PentoGGA
Le 17 Août 2016 - Par PentoGGA -
Moyenne de l'article 20 /20

Super critique et présentation du film avec les mots qu'il faut et sans spoil. J'avais lu celle que tu avais rédigée sur allociné et je trouve celle ci beaucoup mieux écrite, alors je ne peux que mettre 20 ^^

Aller en haut de page Haut de page
Rechercher uniquement dans :






Recherche avancée
connexion

Vous n'êtes pas identifié !

Pseudo
Mot de passe
Connecting