Oubli des identifiants ? - Inscription

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés à mesurer la fréquentation du site et à la suppression de ce bandeau d'information. En savoir plus

J'accepte

L'Arme Fatale 5 - Driver San Fransisco

Aller an bas de page Bas de page
  • Lire l'article
  • Les avis
  • Les Images
  • Les Vidéos
  • Jeux en relation

L'Arme Fatale 5 - Driver San Fransisco L'Arme Fatale 5 - Driver San Fransisco

MICROSOFT XBOX 360

Le 02 Septembre 2011 - Par PentoGGA - article lu 1473 fois - Moyenne de 18,00

Driver est un jeu arcade dans lequel on retrouve des crashs, du drift, des courses poursuites, des cascades ... bref un jeu de bourrin qui, à première vu, semble être une simple réédition des anciennes versions du passé. Et bien détrompez-vous, les développeurs ont réussi à nous présenter une très belle refonte de la série. J'ai un peu ressenti la même sensation que lorsque j'avais joué à Crazy Taxi le jour de sa sortie, c'est à dire un jeu devant lequel on passe une supère soirée avec ses potes avec un bon pack de Heinek ... limonade, puisque le titre prévoit même un mode en écran partagé.

 

 

Scénario

 

C'est la plus grosse surprise à laquelle je ne m'attendais pas. Le scénario est monté de telle sorte à ce que vous soyez pris dans l'histoire. Les plans de scènes, l'originalité des rebondissements, le charisme des personnages, le déroulement de l'histoire , et même le doublage ont une mise en scène sans faille. En fait, c'est comme si vous mélangiez les séries de nos années 90 comme K2000, Starsky et Hutch, L'agence Tout Risque ou alors Le Flic De Beverly Hills, L'Arme Fatale ... Chips ... enfin vous voyez quoi, toutes ces ambiances avec des voitures qui font la danse du dérapage avec des voitures de flics qui mêlent leur gyrophares  à la valse.

 

 

Résumé du scénario

 

Jericho , un gros poisson qui dorait en prison depuis sa dernière arrestation, arrive à s'échapper lors d'un transfert. Vous êtes Tanner et avez visiblement reçu un choc lorsque vous tentiez de stopper Jericho en pleine fuite. Finissant inconscient dans un accident, vous vous rendez compte que vous êtes doté d'un pouvoir peu commun, celui de prendre la place du corps de n'importe quel automobiliste des rues de San Francisco.

Et c'est ce concept qui fait tout le côté Fun du jeu. Ce don vous servira à trouver des missions, à changer de voiture lorsque vous poursuivrez de fuyards si vous explosez la votre.

 

 

On est dans L'Arme Fatale 5, et c'est pas peu dire. Puisque déjà, un partenaire vous suit dans vos missions et qu'il a le type afro des années 80. Avec Tanner, les vannes fusent. Surtout que Tanner est un vrai comique vaseux comme j'aime. Lorsqu'il prend possession du corps d'un conducteur, il sort toujours la petite phrase qui tue au passager. (pour vous remettre le contexte en place, Tanner prend possession des corps d'un conducteur sans que l'apparence ait changée. Par conséquent, le passager ne sait jamais que vous êtes là ... donc, forcément, Tanner profite beaucoup de cette situation pour lâcher des blagues bidons). J'en ai entendu une bonne dizaine qui m'a fait rire, je vous laisserai donc les découvrir par vous même au cas ou il n'y en aurais pas beaucoup plus car dans le feu de l'action, je trouve ça génial.

 

 

Musique

 

La bande son est l'une des meilleures que j'ai pu entendre dans un jeu. C'est évident qu'il faille aimer les années 80/90 pour penser comme moi (je dis ça car depuis Duke Nukem que j'ai adoré, je me suis rendu compte du coup de vieux que ma génération avait pris) . Mélange de Rock, Blues, Jazz, une certaine classe et un thème bien respecté qui s'accorde parfaitement à vos scènes d'action et au rythme de l'histoire. Je vous dévoile cette liste qui, pour les fans (ou les trentenaires ^^) vous fera frissonner. Prenez un morceau au hasard, faite une recherche Youtube et vous verrez que le tout est de la bombe !

 

 

Liste des chansons

 

22-20s - Devil In Me

Agnostic Mountain Gospel Choir - 10,000 Years

Alan Hawkshaw - Beat Me Till I'm Blue

All Thieves - Only Of You

Archie Bronson - Outfit Cherry Lips

Aretha Franklin - Rock Steady (alt mix)

Basement Freaks - Gypsy Breaks Tal M Klein Remix

Beastie Boys - Suco De Tangerina

Beck - Black Tambourine

Big Joe Louis - Go Go Train

Billy Boy on Poison - On My Way

Black Rebel Motorcycle - Club Weapon Of Choice

Clarence Wheeler & The Enforcers - Right On

ColdCut - Everything Is Under Control

Death in Vegas - Sons of Rother

Desert Sessions - Subcutaneous Phat

DJ Shadow - 100 Metre Dash

DJ Shadow - Dark Days

Dr John - Everybody Wanna Get Rich Rite Away

Dr Rubberfunk - Northern Comfort feat. John Turrell

Edenheight - Peaceboy

Editors - In This Light And On This Evening

Elbow - Grounds For Divorce

Fatal - Tuned up

Fort Knox Five - Kool It Man

Funkadelic - As Good As I Can Feel (1969 Version)

Hound - Dog Taylor Sitting At Home Alone

Jamiroquai - Whatever it is, I just can’t stop

Kram - Ridin High

LCD Soundsystem - No Love Lost (Joy Division cover)

Leaving the fold - On You

Liars - Plaster Casts Of Everything

Maps - Let go of the fear

Marlena Shaw - California Soul (Diplo Remix)

Narco - Worth It

Northern Light - Cocaine

OC Tolbert - Along came a woman

Overseer - Pump Action

Pedro - Fear & Resilience (Cherrystones)

Presets - Steamworks

Primal Scream - Kowalski

Primal Scream - If They Move, Kill 'Em

Queens of the Stone Age - Lost Art Of Keeping A Secret

Recoil - Backslider

Robert Palmer - Sneakin' Sally Thru The Alley

Seasick Steve - Big Green and Yeller

Southside Movement - I've Been Watching You

Span - Baby's Come Back (Radio Edit)

Stephen Yerkey - Link Wray's Girlfriend

Sugarman Three - Funky So-And-So

The Black Keys - Black Door

The Black Keys - Strange Times

The Black Keys - Lies

The Black Keys - Your Touch

The ChiLites - Are You My Woman Tell Me So

The Cure - Labyrinth

The Dirtbombs - Chains of Love

The Eels - Prizefighter

The Flaming Lips - The Sparrow Looks Up At The Machine

The Heavy - Big Bad Wolf

The Heavy - How You Like Me Now

The Heavy - The Sleeping Ignoramus instr

The Heavy Trash - Good Man

The Herbaliser - On Your Knees

The Hustlers - Inertia

The Noisettes - Dont Give Up

The Prodigy - World's On Fire

The Stooges - 1969 (Alternate Vocal)

These New Puritans - We Want War

TV on the Radio - Wolf Like Me

Two Fingers - Two Fingers (Instrumental)

Two Lone Swordsman - Born Bad _ Born Beautiful

UNKLE - Eye For An Eye

UNKLE - Unreal

Viva Voce Devotion - Viva Vode

zZz - Soul

 

 

GAMEPLAY

 

 

La Conduite

 

Sensations exceptionnelles ! Evidemment, lorsqu'on attaque le didacticiel, on a vraiment du mal à anticiper les drifts dans les virages à 90° avec tout genre de véhicules qui trainent aux feux rouges. Mais lorsque l'on commence à prendre ses marques et que l'on change de voiture, on reconnait que la conduite à l'américaine qui veut que le cul de la caisse parte dans tous les sens, est spécifique à un certain style de voitures ... les américaines ^^. Si vous montez dans une Audi TT, elle accrochera bien plus le bitume. Si vous prenez un semi-remorque, la remorque peut entrainer le tracteur en plein virage si la vitesse est trop haute. Chaque véhicule voit sa propre conduite respectée, et les 125 bolides ont leur avantages de conduite selon l'épreuvre. A vous de bien choisir le type de véhicule qui vous ouvrira le chemin du record.

 

 

Il y a une chose dont j'aimerais vous parler qui est très important pour moi et qu'il n'y a pas, ni dans L.A. Noire, ni dans GTA, ( En fait, dans aucun jeu qui se joue sur une grande carte ouverte ) ce sont les dialogues audio en Français. Je le répète tout le temps, mais dans combien de titres faut il s'arrêter sur le trottoir pour comprendre les dialogues ? 10 , 100 , 1000 ? ... je ne les compte plus. Et ceux qui me disent comprendre parfaitement l'américain des GTA (trop souvent avec des accents régionaux en plus), et bien je dis .. NON !!! Avec vos copilotes, quels qu'ils soient, qui vous parlent en français, c'est un vrai bonheur de rester en action, de multiplier les combos de dépassement en entendant leurs impressions selon ce qu'il se passe.

 

Plus fort que Burnout !

 

Le côté arcade de Driver se retrouve beaucoup dans les mini-jeux qui s'offrent à vous, ou les défis, appelez ça comme vous voulez. Dans toutes les épreuves, vous gagnerez des crédits en frôlant les voiture, accomplissant de cascades, des saut, des drifts etc .. Ces crédits vous serviront à débloquer de nouvelles voiture, des garages ou des améliorations.  Pour en citer un ou deux qui m'ont marqué , les courses poursuites. Que vous soyez fuyard ou poursuivant, le fun est au RDV. Je préfère poursuivre car rentrer comme un bon gros bourrin de plein profil dans une caisse lancée à 200 KM/h est très jouissif mouahaha !! D'autant que les effets de crash sont très réussis et réalistes ... enfin dans le contexte d'un jeu d'arcade bien entendu car quand vous utilisez l'attaque "Bélier" que vous devez charger en maintenant la gâchette pour donner un coup assassin lorsque vous la relâchez, le jeu reste très arcade. Ou alors quand vous envoyez une voiture adverse dans une série de 5 tonneaux et qu'il repart , çà aussi c'est pas très réaliste. Mais c'est ce qu'on aime en tout cas.

 

 

Un autre défi vous demandera d'accomplir des actions à un endroit précis pour qu'un caméraman film ce que vous faites. Par exemple, il sera question de glisser sur 20 mètres, sauter à 4 m de hauteur etc.. et les tâches qui vous seront demandées s'envenimeront au fur et à mesure la progression.

 

 

Le côté artistique de Driver

 

Les 2 défauts :

 

Voici les deux défauts que j'ai relevé dans Driver San Francisco. Le premier se trouve dans les décors. La ville est globalement belle, bien qu'un peu trop orangée par son filtre. En même temps ça donne un côté 80's alors on peut penser que c'est voulu. Par contre, si vous vous attardez sur un arbre pour regarder sa texture, ça ressemble pas mal à du Test Drive (jeu que j'aime beaucoup mais qui ne sera jamais la référence du lissage des textures). D'ailleurs je trouve que la conduite en est familière en étant tout de même moins carrée.

 

Passons au deuxième défaut qui me dérange plus . Je suis contient que des passagers qui sautent n'importe où pour éviter votre voiture qui n'aurait eu aucun mal à exploser leurs membres sur un mur, est plus sérieux et rend le jeu moins malsain qu'un Carmaggeddon. Mais lorsque vous voyez ces piétons plonger dans un mur en le traversant, c'est assez désagréable à l'oeil.

 

 

Change de caisse !

 

Une nouvelle fonction permet de changer de voiture quand vous le souhaitez. En gros, vous appuyez sur A et l'action tourne au ralenti. La caméra s'éloigne de la voiture en vue de dessus et vous vous balladez dans la ville pour en trouver une autre. Ce qui est dommage, c'est que l'action tant aimée par les GTA Boys qui est de sortir de sa voiture pour aller en braquer une autre. (Ce temps là serait révolu ? NON !!! Saints Row arrive à grand pas ^^) Ca fait un peu prétexte pour ne pas faire sortir un personnage du véhicule mais bon, vu qu'il n'y a pas de fusil à pompe, cela n'aurait servi à rien.

 

 

Mais on peut s'en servir plus judicieusement en plein action. Si vous êtes flic et que vous poursuivez un individu avec d'autres collègues, vous pouvez tres bien vous planter dans un décors et en une seule action, vous retrouver au volant d'un autre poursuivant toujours à ses trousses. L'inconvénient est de penser que ça facilite les missions, ça je vous l'accorde. Mais le petit plus, c'est que vous conduisez sans scrupules car vous n'avez plus peur. Et les poursuites, dans lesquelles vous vous montrerez très entreprenant, seront bien plus spectaculaires que dans d'autres circonstances.

 

 

Bon à part ça rien à dire, ce jeu est une bombe.

 

 

Mode en ligne

 

Je n'ai pas encore eu l'occasion de m'y arrêter donc je ne m'étale pas. Mais il se prononce comme prometteur. Vous avez un profile que vous pourrez par la suite monter en nivaux comme pour un RPG. Gagnez des défis et des courses pour débloquer un maximum d'autos et de récompenses.

 

 

Conclusion

 

Après 4 heures de jeu et mes 8 % de progression, la motivation pour aller continuer tout ça fait trembler mes jambes, comme pour une envie d'aller pousser un cri inhumain en haut du Mont Revard  à l'aube. Beaucoup de scénarios tristes sont repris dans les jeux en ce moment, Driver San Francisco est le jeu idéal pour se sentir à fond dans la peau de ce personnage (ou DES personnages plûtot) héroïque, Aucun côté tragique (pour le moment en tout cas) et beaucoup d'humour. A ne pas manquer !

 

Les Images

Driver San FransiscoDriver San FransiscoDriver San FransiscoDriver San FransiscoDriver San FransiscoDriver San FransiscoDriver San FransiscoDriver San FransiscoDriver San FransiscoDriver San FransiscoDriver San FransiscoDriver San FransiscoDriver San FransiscoDriver San FransiscoDriver San FransiscoDriver San FransiscoDriver San FransiscoDriver San FransiscoDriver San FransiscoDriver San FransiscoDriver San FransiscoDriver San FransiscoDriver San FransiscoDriver San FransiscoDriver San FransiscoDriver San FransiscoDriver San FransiscoDriver San FransiscoDriver San FransiscoDriver San FransiscoDriver San Fransisco

Les Vidéos

Les jeux en relation

Les Avis des Gamers

Avis de Multifragman
Le 12 Septembre 2011 - Par Multifragman -
Moyenne de l'article 18 /20

Très bon test, bien imagé et très complet! Je n'ai jamais été fan de la série des Driver mais ton enthousiasme fait plaisir à voir et m'a donné envie de reconsidérer la question... en même temps, tellement de jeux et si peu de temps pour tous les faire! On verra bien.

Avis de Sarah
Le 06 Septembre 2011 - Par Sarah -
Moyenne de l'article 18 /20

On y a joué ensemble ! ça reflète bien tout ça mon Pento !

Aller en haut de page Haut de page