Oubli des identifiants ? - Inscription

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés à mesurer la fréquentation du site et à la suppression de ce bandeau d'information. En savoir plus

J'accepte

L'appel de l'aventure: Uncharted Drake's Fortune sur PS4

Aller an bas de page Bas de page
  • Lire l'article
  • Les avis
  • Les Images
  • Jeux en relation

L'appel de l'aventure: Uncharted Drake's Fortune sur PS4 L'appel de l'aventure: Uncharted Drake's Fortune sur PS4

SONY PS4 - SONY PS3

Le 09 Janvier 2016 - Par Docteur Jones86 - article lu 676 fois - Moyenne de 17,00

Après deux articles sur des films, et pas n'importe lesquels, je reviens aux jeux vidéo avec un classique de l'action aventure. Ici je vais parler de la version PS4 sortie dans la compilation Uncharted: The Nathan Drake Collection. Comme c'est la seule version que j'ai faite il ne va pas être question de comparaison, je vais prendre le jeu tel qu'il est sur PS4 tout en tenant compte du fait qu'il s'agit d'un portage d'un jeu de 2007. Développé par Naughty Dog, célèbre filiale de Sony dont je ne vais pas faire la présentation parce que je l'ai déjà faite dans mon article sur Last of Us.  Tant mieux, on gagne du temps et on rentre direct’ dans le vif du sujet.

 

 

 

Indiana Jones des années 2000

 

 

Voilà j'ai résumé le concept du jeu avec le titre de la partie, on peut passer à la suivante !

 

Bon je plaisante, si je veux approfondir je dirai que, pour l'histoire, c'est inspiré d’Indiana Jones et pour le gameplay de Tomb Raider qui est lui-même inspiré d'Indiana Jones. C'est là que je me rends compte que « Les Aventuriers » à complétement redéfini le genre "aventure" quel que soit le média et qu'il s'est imposé comme la référence ultime. D'ailleurs c'est mon côté fan d'Indy qui m'a mené vers Uncharted. Nathan Drake, le héros d'Uncharted, c'est Indiana Jones placé dans les années 2000. Vous l'avez donc compris il est question de chasse au trésor. Ici c'est l'El Dorado qui en fait n'est pas une cité mais une statue en or massif avec des pouvoirs occultes. Et moi les anciennes reliques aux pouvoirs mystiques ça me passionne, donc inutile de dire que je me suis vite laissé emporter par l'aventure.

 

 

 


J'ai beau insister sur les similitudes avec le héros de Spielberg, le jeu (d'un point de vue narratif et scénaristique) a son identité propre. Idée originale, le héros est le descendant de Francis Drake un corsaire anglais du XVIème siècle. C'est par la quête d'indices laissés par son ancêtre que Nathan va se mettre et la recherche (et trouver) El Dorado. Donner une histoire, un héritage et une véritable quête c'est du bonus pour l'histoire. Une quête géo localisée en Amérique du sud, continentale pour l'intro et une île pour le principal de l'aventure ce qui a le mérite de renforcer l'atmosphère tropicale et précolombienne du titre mais le mauvais côté c'est que ça manque un peu de variété dans les décors...faut aimer la jungle quoi ! On a quand même droit à une base nazi servant à des sous-marins (tient ça me rappel un film ça).

 


 


Notre beau héros n'est pas seul dans son aventure, il est accompagné d'un vieux pote pas toujours fidèle et d'une belle journaliste avec qui il se chamaille beaucoup au début et qu'il finit par emballer...sans surprise mais ça marche toujours, donc faut pas s'en priver. Les méchants sont très caricaturaux, peut-être un peu trop, mais ça ne gêne pas.  Même si l'histoire utilise parfois de grosse ficelle, ça marche quand même et c'est franchement agréable.

 


 


Les décors sont magnifiques comme je l'ai déjà précisé, beaucoup de jungle avec au milieu des forts, des églises, des tours, des cités englouties... Le tout avec une direction artistique frisant l'excellence, je dis bien « frisant » parce que ça manque de variété quand même (ouais je suis dur, mais ça fait plus de 20ans que je suis joueur j'ai donc un certain niveau d’exigence !).


Tout ça pour dire que d'un point de vue narratif le jeu s'en sort très bien, il s'inspire beaucoup d'Indiana Jones c'est vrai mais tout en arrivant à proposer son identité à défaut de vraiment l'imposer. On est pris par l'histoire et on y rentre facilement si on est passionné d'histoire. Parce que n'oublions pas que le jeu parle d'un personnage historique qui a bel et bien existé, il y apporte son grain de sel c'est vrai mais quand même !


Avoir une bonne histoire c'est très bien, mais faut pas oublier le plaisir de jouer, qu'en est-il ?

 

 

 

Tomb Raider II au gôut du jour

 

 

Je la joue provoque avec mon titre mais je dois avouer que souvent pendant le jeu je me disais : "C'est Tomb Raider II sur une console d’aujourd’hui !"


Il est évident que dans ses mécaniques le titre s'inspire du chef d'oeuvre de EIDOS et CORE sortie en 1997. Plateforme, gunfight, plateforme, gunfight... et quelques passages en véhicules. Ce qui inspira les épisodes d'après. Il est vrai qu'il emprunte aussi à Tomb Raider Legend de EIDOS et Crystal Dynamics, mais pour ma part c'est moins flagrant que Tomb Raider II. Si Tomb Raider II était novateur à son époque, le gameplay de Uncharted ne l'est pas. Certes les évolutions techniques permettent d'avoir une jouabilité plus propre et agréable qu'à la fin des années 90, mais il faut admettre qu’elle n’apporte rien au genre. Si on compare le gameplay d'Uncharted à celui de Resident Evil 4 (référence du genre à l'époque), et bien il faut bien avouer qu'il est un peu à la ramasse. Mais quoi qu'on en dise il est sympa à jouer et on s'amuse, au fond c'est le principal ! On regrette de ne pas pouvoir tuer furtivement les ennemis, ne pas se balancer et d'avoir un système de couverture parfois capricieux. Cependant les gunfight son nerveux, les phases de plateformes vraiment sympas car servies par un leveldesign super bien travaillé et les passages en véhicules son d'un fun immense. Alors oui Uncharted ne tape dans l'originalité avec son gameplay mais il est efficace, à partir de là ça me va.

 


 

 

Le jeu n'est pas super difficile, je vous conseille de le commencer en difficile et de terminer en normal car les derniers niveaux sont quand même assez relevés. Pas un défi énorme mais un défi quand même, dommage que la durée de vie soit si courte quand même. Comptez 8h pour finir le jeu la première fois, voir 9h pour trouver les trésors. Je suis même sûr qu'il est finissable en moins de 6h, c'est quand même short pour un jeu avec un tel potentiel. Pas de monde ouvert, c'est relativement linéaire et c'est agréable même s'il est très facile de trouver son chemin et les énigmes ne sont pas compliquées du tout.

 

 


 

 


Les voix françaises sont d'excellente qualité, tout comme les bruitages très explosifs et cinématographiques. Côté musique on a un thème principal sympa et pour le reste rien de bien grandiose...dommage.


Graphiquement cette version PS4 en impose, la modélisation et l'animation des personnages sont superbes. Les décors, comme je l'ai déjà dit, sont magnifiques. Il y a bien quelques bugs de collisions, dont un si on tombe d'une caisse de 1m de haut qui nous fait mourir, mais rien de bien méchant.

 

 

 

L'aventure c'est l'aventure

 


C'est déjà la conclusion de l'article mais il n'y pas grand-chose à redire sur Uncharted. Un scénario fortement inspiré d'Indy mais qui arrive à s'en détacher pour apporter quelque chose d'original et un gameplay inspiré de Tomb Raider II mais avec plus de mal pour s'en détacher.


Sympathique pad en main, on s'amuse malgré des défauts évidents gommés par une réalisation de qualité. Simple et efficace, Uncharted devrait ravir les fans du genre action/aventure.

 

 

15,5/20

 

 


 

 

Les Images

Les jeux en relation

Les Avis des Gamers

Avis de PentoGGA
Le 25 Mai 2016 - Par PentoGGA -
Moyenne de l'article 17 /20

Bon article ! Perso cet opus je ne l'ai pas apprécié du tout, à l'époque, je n'aurai d'ailleurs jamais penser que j'allais surkiffer les suivants.

Aller en haut de page Haut de page