Oubli des identifiants ? - Inscription

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés à mesurer la fréquentation du site et à la suppression de ce bandeau d'information. En savoir plus

J'accepte

Horizon Zero Dawn - Jeu parfait ?

Aller an bas de page Bas de page
  • Lire l'article
  • Les avis
  • Jeux en relation

Horizon Zero Dawn - Jeu parfait ? Horizon Zero Dawn - Jeu parfait ?

SONY PS4

Le 24 Juin 2019 - Par AurélineB - article lu 81 fois - Moyenne de 18,00

Cela fait longtemsp que je n'avais pas posté ! mais me revoila ! en espérant que cet article vous plaira ^^

 


 

 

 

Dans un monde ouvert post-apocalyptique vibrant et luxuriant, de colossales créatures mécaniques parcourent des terres qu'elles ont arrachées aux mains de l'humanité. Vous incarnez Aloy, une chasseuse habile qui compte sur sa vitesse, sa ruse et son agilité pour rester en vie et découvrir sa destinée.

 


 

-----------------------------------------------------------------


Il m’a fallut longtemps avant de me mettre à Horizon Zero Dawn. Déjà, parce que je suis pauvre et qu’un jeu, ça coûte cher, ensuite parce qu’il était tellement encensé, adulé, par la critique comme par les joueurs que, sincèrement, cela ne me donnait pas envie. Oui, je sais, c’est assez bizarre comme réaction mais j’ai le même problème avec Final fantasy VII et The witcher III (il va falloir que je fasse ce dernier un jour… peut être… ).


Bref, quand les gens autour de moi me crient, me hurlent, qu’un jeux vidéo est la 7ème merveille du monde, sans défaut, et que je suis OBLIGÉE d’aimer… ça me bloque et j’ai tendance à ne plus voir les qualités et ne me focaliser que sur les défauts… c’est ce qui m’est arrivé avec final fantasy VII d’ailleurs… (j’attends le remake pour revoir mon opinion).


En ce qui concerne Horizon Zero Dawn… mon avis est mitigé en réalité. Je le trouve agréable, sympa mais, avec quand même pas mal de défauts qui gâchent un peu le reste.

 


Rangez moi cet arc ! Je vais m’expliquer !

 


 

Commençons par les bons points.


La musique, tout d’abord, et l’ambiance sonore en général qui sait rester discrète tout en étant parfois épique, parfois émouvante. Elle est juste là où il faut, quand il faut, avec le niveau sonore qu’il faut. Rien à redire de ce côté là.


Les graphismes sont époustouflants. Il n’y a pas d’autres mots. On en prend plein les yeux à chaque nouvelle zone. Même un désert est sublimé dans ce jeu, c’est dire ! J’ai tendance à ne pas me focaliser sur les graphismes mais il faut avouer que là, c’est juste extrêmement agréable et totalement immersif. Nous sommes DANS le jeu. Nous vivons la chasse et les évènements en même temps que l’héroïne.


Les personnages sont aussi très bien faits, les mouvements des cheveux et des vêtements sont incroyables et, si je veux être tatillonne, je ne parlerai que des expressions faciales. L’héroïne mise à part, les visages ont tendance à avoir des mouvements assez robotiques, finalement. Entre le réalisme et l’automate, ce qui rend parfois mal à l’aise. Néanmoins, les personnages secondaires sont tellement… secondaires... que cela n’a que peu d’importance.

 


c'est quoi ces spasmes sur les joues ?



L'histoire, voila un point qui m’a beaucoup gêné. Au départ, tout vas bien, c’est basique mais compréhensible, ça se suit bien, on comprend ce qu’il se passe. Puis, tout part en cacahuète ! Ce n’est pas que cela devienne incompréhensible, ni inintéressant ! Non, le soucis c’est que l’histoire principale est… horriblement vide ! Si l’on ne fait pas de quêtes secondaires (dont je parle plus bas) alors on rate 80 % du background ! C’est réellement dommage de passer à côté de cela. J’aurai préféré beaucoup plus de scènes scénarisées pour nous expliquer le monde d’avant et celui de maintenant. Voir le monde changer peu à peu, après avoir découvert des choses aussi énormes que l’origine des machines ! Mais non, cela ne fait partie que des quêtes secondaires, comme si les habitants de ce monde s’en fichaient totalement et se laissaient vivre sans chercher à évoluer. La fin nous promet une suite qui, je l’espère, retravaillera ce point.


C’est donc en faisant des quêtes annexes que nous découvrons cela mais, encore une fois, presque rien n’est scénarisé. Le contenu annexe se résume à aller chercher des panoramas via l’ordinateur sur la tempe de l’héroïne, ou encore de vieux mugs, de petites idoles ou de faire des chasses. Et en faisant cela, on peu lire le background. Seulement le lire. En revanche, il est vrai que ces recherches sont de bonnes raisons de parcourir les décors sublimes du jeu.


La seule intrigue scénarisée et celle de l’héroïne et de sa mère. Alors, certes, c’est important car tout part de là, mais même les révélations énormes qui y sont faites n’ont aucune incidence sur le reste ! C’est comme s’il y avait deux réalités différentes.

 


Le monde d’Horizon Zero Dawn en mode « rien à faire »

 


 

L’héroïne, Aloy, porte clairement le jeu à elle seule. C’est assez dommage car beaucoup de personnages secondaires auraient mérité d’être plus développés mais ils ne sont là que pour remplir une fonction, faire avancer l’histoire ou donner des quêtes.


Aloy, donc, est forte, courageuse, un brin espiègle et insolente, juste ce qu’il faut pour donner des scènes et des dialogues assez drôles et pour la rendre attachante. Elle est curieuse de tout et, de mon point de vue, ce monde post apocalyptique mériterait plus d’Aloy pour se bouger les fesses !


Sa relation avec son père adoptif est également très touchante mais c’est là, la seule relation intéressante du jeu. En effet, Aloy se lie d’amitié avec quelques personnages secondaires au fil du jeu mais ceux-ci sont tellement effacés et leur relation va tellement vite qu’elle sonne totalement creux ! Je pense notamment à Erend, avec qui elle discute rapidement durant la fête d’initiation au début du jeu puis, quand elle le revoit dans la capitale, ce sont les meilleurs amis du monde ! Quand ? Où ? Comment ? Pourquoi ?


Ou encore à cet autre personnage dont je tairai le nom pour éviter tout spoil. Je vous le résume : cet homme, fou amoureux d’une femme portée disparue (mais pas morte ! Juste disparue !) fais lourdement la cours à Aloy et lui demande même de l’épouser ! Alors que celle qu’il aime (sois disant) est encore aux prise avec des bandits ! C’est juste… What the fuck !?


À la limite, j’aurai préféré voir Aloy parcourir ce monde en rendant quelques services sans jamais se lier à personne.

 


Seule au monde !

 


 

Le gameplay, voilà le sujet qui me fâche le plus et qui m’a longuement fait hésiter avant d’acheter le jeu. Le système d’équipement et de craft est assez simple et assez intuitif donc de ce côté là, rien à redire, en revanche, le mode combat… Je n’ai rien contre les TPS en général. Je suis une grande fane de Mass effect par exemple. Mais là… viser à la manette ! La manette ! Alors, certes, certaines personnes y arrivent sans problème, mais moi… non… impossible ! Je mets une heure à réussir à placer ma flèche et pendant ce temps, la grosse et vilaine machine m’a déjà retiré la moitié de ma vie, si bien que je finissais toujours par attaquer à la lance, en courant et en esquivant le plus possible en serrant les fesses ! Je ne vous parle même pas des cibles volantes que je passais une heure à viser et qui, en prime sont des sacs à pv ! Si au moins il y avait une compétence pour pouvoir se camoufler après avoir porté un coup pour faire tout le jeu en furtif… mais non ! Une fois que vous avez tapé, impossible de vous dissimuler quelques part ! Les machines vous retrouvent automatiquement !


De plus, la difficulté est assez inégale. Suivant les machines que l’on à en face de nous (et surtout à l’environnement) préparez vous à rager pas mal !


Personnellement, mes combats contre les boss ressemblaient à une parodie futuriste de bip bip et vil coyote ! Mais ça, c’est aussi parce que je ne suis pas douée…

 


Niéééé ! Bip bip ! Schroutch !


 

Pour conclure, je dirai que j’ai vécu une très belle expérience avec ce jeu mais qu’il est loin d’être parfait comme j’ai pu l’entendre si souvent. Il a de grosses lacunes, notamment au niveau scénaristique (je parle de la manière de raconter l’histoire, car le scénario en lui même est énorme et mérite plus!) et relationnel entre les personnages. Dans un monde comme celui d’Horizon, j’aurai adoré voir un système de choix à la bioware, mais également voir le monde évoluer, voir les matriarches et la tribus d’Aloy s’ouvrir, etc. En bref, voir des conséquences aux évènements qui se déroulent tout au long du jeu. À voir s’ils nous font une suite, vu le succès du jeu, c’est à prévoir. Et par pitié ! Sortez le aussi sur pc !

 


S’il vous plaiiiiiiiiiiiiiit

 

 

-----------------------------------------------------------------

 

 

 

 

-----------------------------------------------------------------

 

 


 

 

 

 

5 points positifs :

- Les graphismes

- Aloy

- L’univers

- Le bestiaire

- Le système d’équipement et de craft




 

 

 

 

 

 


5 points négatifs :

- TPS à la manette !

- Difficulté de certains boss

- Personnages secondaires oubliables.

- Le background uniquement en quêtes annexes.

- Les relations bien trop rapides et sans profondeurs

 

 

 

 

 

 

 

 

Les jeux en relation

Les Avis des Gamers

Avis de Docteur Jones86
Le 23 Août 2019 - Par Docteur Jones86 -
Moyenne de l'article 17 /20

Bon article bien complet, merci.

Avis de GSK1995
Le 20 Août 2019 - Par GSK1995 -
Moyenne de l'article 17 /20

Un excellent jeu ! que de souvenirs de stress caché dans les buissons

Avis de {+}Maiki73
Le 19 Août 2019 - Par {+}Maiki73 -
Moyenne de l'article 20 /20

Excellent article !!
Merci

Avis de PentoGGA
Le 28 Juin 2019 - Par PentoGGA -
Moyenne de l'article 18 /20

Un excellent point de vue sur ce jeu qui m'a beaucoup intéressé. C'est vrai que niveau graphismes, habituellement moi non plus je ne m'y fie pas, mais là c'est au dessus ! En tout cas, excellent article , tu sais bien faire comprendre tes ressentis comme tes combat à la "BIP BIP et VIL COYOTE " :D

Aller en haut de page Haut de page