Oubli des identifiants ? - Inscription

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés à mesurer la fréquentation du site et à la suppression de ce bandeau d'information. En savoir plus

J'accepte

Chroniques martiennes: Red Faction Armagedon sur Xbox 360

Aller an bas de page Bas de page
  • Lire l'article
  • Les avis
  • Les Images
  • Jeux en relation

Chroniques martiennes: Red Faction Armagedon sur Xbox 360 Chroniques martiennes: Red Faction Armagedon sur Xbox 360

MICROSOFT XBOX 360

Le 07 Septembre 2013 - Par Docteur Jones86 - article lu 705 fois - Moyenne de 19,00

Dans la famille gros bourrin je voudrai Red Faction Armagedon.

Vous en avez marre de faire dans la dentelle, vous avez envie de tout casser sans réfléchir, vous avez besoin d'une planète entière comme défouloir? Alors ce jeu est fait pour vous!

 

 

La faction rouge:


Et oui quand on traduit le titre du jeu en français ça donne ça, c'est moins vendeur d'un coup. Alors ça n'a rien à voir avec un message de propagande soviétique, même si les jaquettes des deux premiers opus jouaient là-dessus en arborant un logo faisant penser à une affiche de propagande soviétique.



D'ailleurs le logo de l'avant dernier opus était aussi dans cette esprit.



C'est d'ailleurs le moment de faire un peu d'histoire et de revenir sur cette saga qui a débuté en 2001. Le premier opus est un FPS dont l'action se passe sur Mars (d'où le "red" de Red faction) qui est devenue une colonie minière. Sortie sur PS2 et ordinateur, il s'agit d'un FPS réputé, d'ailleurs c'est le seul opus de la série qui est vraiment réputé. En effet trois épisodes suivront: Red Faction 2 en 2002, Red Faction Guerilla en 2009 et Red Faction Armagedon en 2011. Trois jeux qui ne connurent pas les éloges du premier opus.

Pour être franc mis à part Red Faction Armagedon, je n'ai fini aucun des autres jeux de la saga. Avant ça mon expérience avec la série se limitait à une heure de jeu sur Red faction Guerilla. C'est donc sans aucun apriori que je me suis lancé de l'aventure de ce dernier opus.

 

 

 

C'est nous les gros lourdos:


Inutile de s'attarder sur le scénario puisqu'il peut se résumer à ça : "euh boum taper méchant euh boum" Voilà la ligne directrice du jeu, on ne fait pas dans la dentelle c'est du « born to pète ta gueule » ! L'histoire ici c'est accessoire, tout ce que l'on sait c'est qu'il faut se battre contre une faction rivale et des méchants aliens venus des profondeurs de Mars. On cherche même pas à installer une ambiance sympa, celle-ci est quelconque et s'inspire maladroitement d'oeuvre de SF comme Total Recall ou Alien. Bref c'est un jeu pour bourrin où faut butter tout ce qui se présente, les fans de catch gavés à la bière devraient adorer!



Il est temps de rebondir sur le gameplay, alors c'est très simple aussi puisque le but du jeu consiste à descendre des méchants et à détruire le décor. Pour cela vous avez à votre disposition tout un arsenal, il est vrai que le nombre d'armes proposé est conséquent. Ca va de la masse en passant par le fusil à pompe et tout un tas d'autres armes futuristes. De plus vous avez la possibilité de réparer des éléments du décor, trouvaille assez intéressante je trouve. La jouabilité, sans être un modèle du genre, est souple, nerveuse et dynamique. Du coup c'est assez agréable à jouer malgré une certaine répétitivité.


 

Côté graphismes le jeu est joli, sans être exceptionnel il propose des environnements intéressants nous faisant visiter les souterrains de la planète rouge. Le level design n'a rien d'original, il est assez quelconque mais graphiquement le jeu est loin d'être dégueulasse. Y a pas grand-chose à dire de plus, un jeu joli mais qui ne prend pas assez de risque visuellement parlant.

 

 

Par son principe, le jeu se veut assez court et assez linéaire. L'aventure se finit en à peine 10 heures et ne vous attendez pas à explorer un monde ouvert, c'est très linéaire (pas autant que Remember Me), suffit d'aller d'un point A à un point B en explosant les ennemis. Des ennemis impressionnants mais assez faciles à battre même quand ils attaquent en nombre, un challenge donc assez facile à relever! Y a rien d'autre à dire, encore un point où le jeu se veut trop classique.

Si les textes sont en français les voix sont en anglais, alors oui c'est sous-titré mais quand y a des dialogues au beau milieu d'une fusillade c'est assez pénible. Dommage qu'il n'y ait pas de VF. Les bruitages sont de qualités, c'est très explosif! Côté musique y a quelques thèmes sympas mais dans l'ensemble ça reste là aussi un peu trop classique...dommage.

 

 

 

 

Red Faction Armagedon est un jeu à faire pour son gameplay bourrin dans un univers futuriste, voilà le réel intérêt du jeu car sur le reste il s'avère être pauvre et trop classique. Pas un chef d'oeuvre, mais un bon défouloir après une journée de taf...à essayer.14/20.

Les Images

Les jeux en relation

Les Avis des Gamers

Avis de Ayano
Le 08 Septembre 2013 - Par Ayano -
Moyenne de l'article 19 /20

Article intéressent!!!

Aller en haut de page Haut de page