Oubli des identifiants ? - Inscription

Arriverez-vous à monter une tour sans qu'elle s'effondre ?

Aller an bas de page Bas de page
  • Lire l'article
  • Les avis
  • Les Images
  • Les Vidéos
  • Jeux en relation

Arriverez-vous à monter une tour sans qu'elle s'effondre ? Arriverez-vous à monter une tour sans qu'elle s'effondre ?

PC

Le 08 Décembre 2016 - Par PentoGGA - Moyenne de 16,00

Et ben en voilà enfin, un dérivé de Tetris qui vaut carrément le détour ! Tricky Towers propose aux fans du jeu de construction/réflexion/puzzle le plus vieux de l’histoire des jeux vidéo une évolution qui vous donnera envie de replonger dans le mythe.

 

Ici, il n’est pas question de remplir une ligne de blocs pour la faire disparaître. Les pièces qui s’enchaineront devront servir à créer une tour. Pour que vous puissiez comprendre tout ça plus en détail, voici la vidéo Pento Press Start que j’ai réalisée. Sinon vous pouvez continuer votre lecture pour prendre connaissance des modes que le jeu propose.

 



 

 

Tout d’abord il faut savoir que chaque partie vous demande de poser les pièces qui tombent sur une fondation stable prédéfinie. Puis vous allez devoir les enchainer au fur et à mesure sans que votre bâtisse ne dégringole car une multitude d’évènements vont se produire durant toute l’opération.

 

Quand vous jouez en multi il est possible d’envoyer des malus à l’adversaire ou de s’aider de bonus pour favoriser la victoire de partie. Au moment venu, à vous de choisir entre l’un ou l’autre selon vos besoins. En solo, il y aura juste l’adversaire présent pour vous balancer des malus et ce sera à vous de vous servir de vos bonus pour rectifier le tir. Pour citer brièvement quelques exemples de bonus, j’évoquerai par exemple celui qui vous permet de stabiliser une partie de votre tour lorsqu’elle commence à tanguer sévère. Ou alors un autre qui fera apparaître une plateforme stable supplémentaire et en hauteur pour faciliter l’ascension. En ce qui concerne les malus, l’ennemi peut transformer l’une de vos pièces qui tombe en glaçon, ce qui fera certainement chavirer ce que vous poserez par la suite au-dessus. Ou alors il peut aussi bien grossir une pièce tombante qui sera forcément très compliquée à placer sur la structure branlante que vous essayez la plupart du temps, tant bien que mal, à conserver. J’en évoquerai d’autres plus bas. Vous en verrez aussi quelques-uns dans la vidéo de l’article.

 

 

 

 

 

Juste une petite note pour vous signaler que j’ai geeké au total 3 ou 4 heures dessus. Il est donc possible que d’autres aspects du jeu se révèlent à l’avenir en avançant dans les niveaux. Pour aujourd’hui je ne vous parlerai que de ce qui concerne mon expérience.

 

 

Le mode survie

 

Le mode survie vous impose un nombre de pièces que vous devez placer. Vous avez 3 cœurs de vie alors attention car si vous faites tomber une pièce, vous perdrez un cœur. Par logique mathématique, 3 pièces à l’eau et vous êtes dead ! L’ennemi en face ne se privera pas de vous balancer des malus en vous envoyant des objets contraignant à placer comme un gros piano, ou des pièces qui tombent en tournant toutes seules avec un timing aléatoire. Il y aura aussi l’inverse, des pièces qui tomberont sans que vous puissiez pouvoir les bouger. Si c’est un carré ça passe, mais si c’est un « T » de côté, ce sera plus délicat.

 

 

 

 

 

Le mode énigme

 

Le mode énigme impose, lui aussi, un nombre de pièces qui tombent mais la quantité est beaucoup plus restreinte. On retrouve le socle fixe qui changera de forme à chaque niveau et vous devrez réussir à tout caser dans un petit espace. Pourquoi petit espace ? Tout simplement parce qu’un rayon laser traverse l’écran et vous devez parvenir à caler toutes ces pièces sans le toucher. Pour corser l’affaire, le laser baissera d’un cran à chaque fois que vous ferez tomber une pièce à l’eau. En mode solo il me semble que, dans ce cas de figure de fail, l’a partie s’arrête.

 

 

 

 

 

Le mode course

 

C’est le mode le plus fun, même si les autres le sont aussi. Une infinité de pièces tombent et vous devez parvenir en premier à atteindre la ligne d’arrivée. Vous éprouverez beaucoup de frustrations lorsque la ligne sera à proximité mais qu’un évènement de tarba surviendra et vous ruinera votre tour de moitié. D’ailleurs c’est ce qu’il m’arrive dans la vidéo mais par chance je m’en sors in extrémis.  En mode solo vous ne vous opposez pas directement à un adversaire car lorsque vous commencez, sa tour est déjà construite et l’affichage d’un temps imparti vous donne le timing pour réussir le challenge. Là encore l’ennemi est présent uniquement pour vous balancer ses bouses.

 

 

 

 

 

Je pense qu’avec cet article et la vidéo vous avez assez d’éléments pour vous y mettre et surtout me dire ce que vous pensez du jeu en commentaire. Il est pour moi un petit jeu sympa qui met de bonne humeur, et ce même quand on perd car généralement on détruit soi-même sa tour tellement le « coup à prendre » est nécessaire. Il est clairement à mettre en soirée  potes avec des manettes qui tournent. Si ce n’est pas encore fait, allez voir la vidéo et vous verrez comme il est fun.

 

 

Retrouvez ci-dessous les 3 vidéos de Fanta et Bob.

Les Images

Les Vidéos

Les jeux en relation

Les Avis des Gamers

Avis de Docteur Jones86
Le 13 Décembre 2016 - Par Docteur Jones86 -
Moyenne de l'article 16 /20

Avec Pento on va de découverte en découverte et ça c'est cool!!!

Aller en haut de page Haut de page
Rechercher uniquement dans :






Recherche avancée
connexion

Vous n'êtes pas identifié !

Pseudo
Mot de passe
Connecting