Oubli des identifiants ? - Inscription

Alien origins: mon avis sur Prometheus

Aller an bas de page Bas de page
  • Lire l'article
  • Les avis
  • Les Images
  • Jeux en relation

Alien origins: mon avis sur Prometheus Alien origins: mon avis sur Prometheus

Saga

Le 27 Décembre 2017 - Par Docteur Jones86 - Moyenne de 17,00

PROMETHEUS ou l'épisode le plus incompris de la saga. Attendu de pied ferme au printemps 2012 par les fans de la saga, de Ridley Scott, de science-fiction et de cinéma en général ; le film n'a pas vraiment été suivi par le public. Pour la majorité c'est un film moyen qui casse le mythe Alien, pour certains c'est une bouse, pour d'autre un film de SF sympa et pour une minorité (dont je fais partie) une véritable merveille


Avec cet article je veux vous montrer en quoi pour moi le film est une réussite et que j'ai une certaine hostilité avec ceux ne l'ayant pas aimé. Alors chacun est libre d'aimer ou pas d'aimer un film, mais les détracteurs de PROMETHEUS utilisent des arguments à peine valables, voire pas entendables du tout. Je ne vais pas me faire que des copains avec cet article, certains vont peut-être même m'insulter en le lisant mais peu importe ! J'adore PROMETHEUS et je le défendrai toujours quoi qu'en pense les autres parce que c'est une oeuvre qui a sa légitimité dans la saga et qui arrive à apporter quelque chose de nouveau à celle-ci.

 

 

 


En 2009 une préquelle à Alien est annoncée, Scott veut bien produire mais il laisse la réalisation à Carl Erik Rinsch. Cependant, si la FOX veut bien d'un nouvel Alien il faut que ce soit Ridley Scott qui soit à la réalisation. L'écossais accepte, Jon Spaihts est engagé comme scénariste et écrit une trentaine de brouillon. L'ami Ridley annonce que le film se passera 30 ans avant le premier Alien et qu'il expliquera qui est le Space Jockey et que le héros sera bien une femme mais pas Ripley. On avance dans la production, Damon Lindelof est engagé pour réviser le scénario et Scott annonce un film dur et sale tout en évoquant la création des aliens. Quand en 2011 le titre du film est annoncé, l'ami Ridley annonce aussi que ce ne sera pas vraiment une préquelle mais un film indépendant se déroulant dans l'univers d'Alien. Cependant la majorité du public ne l'a pas entendu comme ça et s'attendait à voir un Alien 5.  Pour moi le concept était séduisant parce qu'en quatre films j'estimais qu'on avait fait le tour de la question et sa démarche est beaucoup plus pertinente que celle qu'il aura cinq ans plus tard avec Alien Covenant. C'est donc avec plein de bon espoir que je suis allé voir le film en une belle journée de mai 2012.


2089, l'archéologue Elisabeth Shaw et son compagnon découvrent sur l'île de Sky en Ecosse une peinture rupestre représentant un humanoïde désignant six étoiles. Cette peinture est quasi identique à d'autres provenant de civilisations préhistoriques et antiques. En 2093, une expédition scientifique est organisée par la Weyland et envoyée sur la planète LV-223 qui semble être le lieu indiqué par les mystérieux dessins...

 

 

 


Le premier truc frappant du film c'est sa qualité visuelle. Ridley Scott est un génie dans ce domaine et Prometheus est un de ses plus bel exemple. Il y a un côté très kubrikien dans sa mise en scène, surtout au début quand on suit David dans le vaisseau. La force des images va se faire ressentir tout le long du film et elle aura un impact sur le spectateur. Un magnifique équilibre entre des scènes épurées et d'autres chocs. J'ai tendance à penser que sur un aspect purement visuel Prometheus est le plus beau film des années 2010, c'est à nuancer quand même car depuis on a eu Interstellar, Rogue One, Dunkerque et Blade Runner 2049. Quoi qu'il en soit il est dans le tops 5 des plus beaux films de la décennie et ce n’est pas rien ! Ne tournons pas autour du pot, les gros points forts de Prometheus ce sont ses images et le sens de la mise en scène qu'arrive à leur donner Ridley Scott.


Côté scénario c'est intéressant car ça s'articule autour de plusieurs personnages avec chacun des intérêts propres. Pour être plus précis ça tourne autour de quatre personnages : Elizabeth Shaw, David, Peter Weyland et Meredith Vickers. L'une cherche nos créateurs, l'autre cherche à créer, Weyland cherche la jeunesse éternelle et Meredith de l'affection. Alors il est vrai que les autres personnages sont un peu caricaturaux, mais rien de bien méchant, ils ne le sont pas plus que les personnages d'Aliens.

 

 

 

 

Ce qui a déstabilisé le public c'est que le film ne cherche pas à donner des réponses mais plutôt à se poser des questions. C'est là que je me suis rendu compte que certains étaient vraiment allergiques à la réflexion et ça fait peur ! Scott se pose des questions sur la création différente de ce qu'on nous apprend à l'école. Sur cette voie je le suis et pourtant ça ne fait pas de lui et de moi des créationnistes ! Parce que oui certains ont qualifié le réalisateur de créationniste suite à Prometheus. Le bon côté c'est que le scénario a bel et bien eu un impact mais c'est réducteur de le qualifier ainsi. Nous vivons dans une société où tout le monde doit penser pareil. Avec Prometheus Scott va à l'encontre du darwinisme et il se fait descendre en flèche parce que nous vivons à une époque où sur la question de la création le darwinisme prime et tout autre idée est, au mieux, qualifiée de farfelue. Avec Prometheus Ridley Scott nous offre une alternative au darwinisme, je ne dis pas que c'est la vérité (ça ne l'est sûrement pas d'ailleurs) mais ça ouvre l'esprit et ça nous pousse à la réflexion. C'est ce genre de démarche que j'adore au cinéma mais dès qu'un film s'y essaye et bien il ne fait pas l'unanimité et c'est souvent un échec commercial (regardez Blade Runner 2049). Ne nous y trompons pas, le scénario de Prometheus est excellent et un des meilleurs dans un film de SF depuis bien longtemps ! Pour moi il n'y qu'un film de SF dans la décennie qui soit aussi bien écrit, Interstellar ! Je préfère Blade Runner 2049 à Prometheus mais son scénario est moins bon, même constat avec Avatar (on est déjà dans une autre décennie mais à un an près) et le Réveil de la Force. Si on sort du domaine de la SF il existe dans les années 2010 bien d'autres films avec des scénarios au moins aussi bons : Sicario, The Revenant (même s'il est pompé sur un film des années 70), Skyfall, The Dark Knight, Dark Knigth Rises, Shutter Island... Tout ça pour dire que contrairement à ce qu'on peut souvent entendre, le scénario de Prometheus est une réussite. Chaque élément, chaque plan et chaque séquence à une importance, il n'y a jamais rien de gratuit dans le film. De ce fait Scott ouvre une multitude de pistes tout en laissant le spectateur libre de faire son interprétation.


Il y a une véritable force visuelle et narrative dans ce film. Tout cela est accompagné d'une partition de qualité. Elle n'est peut-être pas exceptionnelle mais il y a quelques excellents morceaux comme celui du générique d'ouverture.

 

 

 

 

J'ai beau chercher des reproches à faire au film, je n’en trouve pas beaucoup. Comme je l'ai déjà évoqué les seconds rôles sont caricaturaux mais sans que ce soit exagéré ou gênant non plus. A la limite je veux bien admettre qu'il manque quelques scènes avec des "créatures" mais là j'ai vraiment l'impression de chercher la petite bête. Est-ce que Guy Pearce est un bon choix pour interpréter Weyland ? J'ai envie de répondre non mais là non plus ça ne handicape le film. Comme quoi y a bien quelques défauts dans Promteheus mais ils sont minimes et n'arrivent pas à tacher toutes les grandes qualités du film.


Plus qu'un très bon film et moins qu'un chef d'oeuvre, Prometheus est une oeuvre unique qui apporte de la fraicheur et de l'originalité à une saga qui risquait de tourner en rond. Félicitations à Ridley Scott pour ce grand film !

Les Images

Les jeux en relation

Les Avis des Gamers

Avis de PentoGGA
Le 28 Décembre 2017 - Par PentoGGA -
Moyenne de l'article 17 /20

Excellent article bien rédigé agréable à lire. J'avais vu le film au ciné et comme toi faisais parti des seuls qui avaient kiffé. De toute façon le plupart des détracteurs de films , de nos jours, sont des personnes complètement fermées d'esprit qui râlent juste pour se donner un style de "moi je ne suis pas comme vous je suis mieux !!". Tant qu'un réalisateur n'aura pas la chance d'écrire exactement le scénario que ces détracteurs ont imaginé dans leur tête, ils critiqueront toujours salement les film (ou les jeux) Bref tout ça pour dire que j’aimerai toujours l'ouverture d'esprit que tu as sur l'évolution de nos sage de 30 ou 40 ans et qui perdurent dans le temps malgré ses détracteurs .. forcément je fais aussi allusion à Star Wars.

Aller en haut de page Haut de page
Rechercher uniquement dans :






Recherche avancée
connexion

Vous n'êtes pas identifié !

Pseudo
Mot de passe
Connecting