Oubli des identifiants ? - Inscription

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés à mesurer la fréquentation du site et à la suppression de ce bandeau d'information. En savoir plus

J'accepte

J'ai vu les couleurs

Aller an bas de page Bas de page
  • Lire l'article
  • Les avis
  • Jeux en relation

 J'ai vu les couleurs J'ai vu les couleurs

NINTENDO NES

Le 13 Juillet 2010 - Par PentoGGA - article lu 677 fois - Moyenne de 16,00

Comment ne pas écrire quelques mots sur ce jeu qui m'a vraiment procuré des frissons d'émerveillements lorsque je le vis tourner pour la première fois. Forcément je ne vais pas expliquer le jeu, mais plutôt vous raconter comment s'est passé cette rencontre.

 

Ayant joué (vite fait) à Space Invaders sur Atari à l'âge de 6 ans chez mon voisin Liberato, je n'avais jamais joué à un jeu vidéo sur un écran de télé.

 

Grâce à mes parents, et je leur en remercie fort, j'ai beaucoup voyagé et ce depuis mon plus jeune âge. Et lorsque j'avais 7 ans, ils décidèrent de nous emmener moi et ma soeur au Canada. (Pays formidable !)

 

Je ne vais pas vous raconter tout le voyage non plus (peut être sur un autre site) .Nousallions de maisons familiales en maisons familiales et dans les premiers jours nous sommes arrivés dans une gigantesque maison.

 

A peine le temps de débarquer avec nos bagages en main, nous entrâmes dans le salon et je vis un garçon d'à peine 2 ans de moins que moi tenant une manette dans les mains. Je peux vous dire qu'à côté de celle de l'Atari (qui était en fait un Joystick je crois) elle était vraiment futuriste. Quelque chose que je n'avais jamais encore vu en France (pour moi bien sûre).

C'était cette fameuse manette de la NES... !

 

Alors que je venais de tourner mes yeux en direction de l'écran, j'étais déjà scotché voire hypnotisé par cette évolution graphique.

C'était Super Mario Bross !

Envouté rien qu'à regarder les nuages dans un ciel bleu, des briques marrons et un fond de collines vertes, je ressenti quelque chose de jouissif encore pire que quand on entre dans le parc de Walt Disney. A coté de cela, mes parents et ma soeur avaient juste jeté un coup d'oeil d'intérêt et rien de plus. (C'était un signe car je suis le seul des 4 à avoir joué aux jeux vidéo à fond depuis cet âge)

 

Le jeune Canadien qui était aussi en vacances dans cette auberge s'appelait Marc André (Comment oublier le nom de celui qui m'avait contaminé ?) Tout gentil ce pote, tellement gentil qu'il me proposa immédiatement d'essayer. Mais comme tout le monde au premier coup, j'ai dû tomber 3 à 4 fois dans le tout premier précipice du premier niveau. Non mécontent de moi, je lui rendis la manette pour montrer que j'avais grave envi d'être copain avec lui. Il commença une partie et il était très fort.

 

Je me suis aperçu qu'il traçait tout droit jusqu'au drapeau sans jamais s'arrêter. Je me dis qu'Il voulait sûrement m'impressionner. Et bien en fait pas du tout. Marc André détestait les champignons (dans la réalité) alors il n'en prenait aucun. Qui dit pas de Champipis, dit pas fleurs et donc pas de boules de feu.

 

Je ne sais pas si par la suite il a fini le jeu comme ça ou si il s'est mis à aimer les champignons, mais en tout cas ce copain de jeux vidéo que j'ai rencontré durant trois jours à tout casser (mon premier pote Geek en 1990!!! je trouve ca cool ! punaise 20 ans de jeux vidéo!), je m'en souviendrai toute ma vie et c'est un peu grâce à lui que GoodGameAll existe aujourd'hui.

Les jeux en relation

Les Avis des Gamers

Avis de Mathieu
Le 28 Juillet 2010 - Par Mathieu -
Moyenne de l'article 16 /20

C'est vrai que c'est un article original, un bon souvenir de Gamer !

Aller en haut de page Haut de page
Rechercher uniquement dans :






Recherche avancée
connexion

Vous n'êtes pas identifié !

Pseudo
Mot de passe
Connecting